Covid-19 : L'ouverture des frontières à partir du mois de juin    Makboul critique la tentative des Etats Unis d'empêcher la tenue de la réunion du CS    73 ans après la Nakba: le drame palestinien se perpétue et multiplie les victimes    L'avocat américain Jared Genser se joint à l'équipe de défense de la militante sahraouie Soltana Khaya    Quart de finale de Ligue des Champions: le CR Belouizdad bat l'Espérance de Tunis (2-0)    Serie A : L'Inter Milan chute face à la Juventus    Béjaia: distribution de plus de 3.000 logements au nouveau pôle d'Ighil-Ouzarif    Législatives du 12 juin: TAJ en lice avec un programme "réaliste"    Plus de 50 citoyens placés en garde à vue à travers le pays    La ville assiégée par la police    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Réunion du conseil des ministres: possibilité de réouverture des frontières terrestres et aériennes au menu    Retour sur les principaux changements    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    La bonne affaire des pêcheurs occasionnels    Charfi réfute toute «nature politique»    La Côte d'Ivoire et le Maroc au menu des «étalons» en juin    Nouveau report    Un bond de 58,83% durant le 1er trimestre    Le scepticisme des syndicats    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    Le Chabab face à l'ogre tunisien de l'Espérance    "Nous sommes décidés à relever le défi à Sfax"    La finale de la C 1 délocalisée à Porto    L'Algérie enchaîne une nouvelle baisse    Le gendre du Président recherché    Découverte du corps sans vie d'un plongeur    Plusieurs infrastructures routières affectées    Des P/APC qui ne résident pas dans leur commune !    LES EXTRADITIONS "POLITIQUES" NE SERONT PAS POSSIBLES    Ouverture prochaine d'un mini-théâtre pour enfants à Aïn Témouchent    Boumerdès : 600 MDA pour rénover les stades de proximité    CR Belouizdad : Belaïd Hechaïchi n'est plus    Boumerdès : Le site du Rocher noir délaissé    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Célébration de la journée de la mémoire : Un programme commun pour toutes les universités d'Oran    Oran : La fête de l'Aïd retrouve des couleurs    Macron réunit un sommet virtuel    Vœux pour ces dames    Les Algériens accueillent l'Aïd dans la joie    Les Algériens balayent Rachad    Le gouvernement s'engage auprès des start-up    Le président échange ses voeux avec 5 chefs d'Etat    Les petits pas de l'axe Alger-Paris    Les vœux de Tebboune aux Palestiniens    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    Adieu consoeur    Un témoignage nous interpelle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé mentale : quelle prise en charge ?
8e Congrès national de psychiatrie à l'hôpital Fernane-HanAfi d'Oued Aïssi (tizi ouzou)
Publié dans Liberté le 17 - 12 - 2017

L'auditorium de l'hôpital psychiatrique d'Oued Aïssi, dans la périphérie Est de Tizi Ouzou, a abrité hier les travaux du 8e Congrès national de psychiatrie. De nombreux spécialistes en psychiatrie venus de plusieurs CHU et de divers établissements hospitaliers spécialisés en matière de santé mentale répartis à travers le pays y ont pris part. Au programme : une dizaine de communications portant sur des thèmes variés et des pathologies diverses tels que la schizophrénie, l'aspect médico-légal de la démence, le stress social, le suicide chez l'adolescent, les conséquences sociales de la consommation de drogue et l'intérêt du dépistage précoce de l'autisme. "L'hôpital psychiatrique Fernane-Hanafi d'Oued Aïssi, qui a une vocation régionale puisqu'il couvre les quatre wilayas de Boumerdès, Bouira, Béjaïa et Tizi Ouzou, accorde un grande importance à la formation continue et aux échanges périodiques, puisqu'il abrite très souvent des colloques d'envergure nationale et internationale, à l'image de son Congrès national de psychiatrie qui en est déjà à sa 8e édition", nous dira le Dr Sofiane Zeggane, chef de service à l'EHS Fernane-Hanafi, auteur d'une belle communication sur le bilan et les perspectives de son établissement, tout en précisant que "de nombreux professeurs algériens en psychiatrie ont rehaussé, par leur présence et leur expérience, le niveau des échanges, des débats et surtout des recommandations fructueuses qui ne feront qu'améliorer la prise en charge de nos malades à travers toutes les structures psychiatriques du pays". Pour sa part, le Pr Abdelkrim Messaoudi, spécialiste en psychiatrie au CHU Mohamed-Nedir de Tizi Ouzou, qui a présenté une communication portant sur "les cognitions sociales et la schizophrénie", estime, de son côté, que "la schizophrénie qui est une pathologie qui porte sur le trouble de la conscience de soi et de l'autre est très répandue en Algérie, mais aussi dans les pays du monde entier, et dites-vous bien que les prévalences établies dans ce domaine ne sont pas plus importantes dans notre pays que dans le reste de la planète". Et au Pr Messaoudi de conclure : "La plupart des patients que nous recevons en consultation ou qui sont admis dans les services psychiatriques relèvent de la schizophrénie, ce qui m'amène à dire que cette pathologie a une place importante dans le domaine de la psychiatrie en Algérie. D'où la nécessité d'une bonne prise en charge des malades dans nos hôpitaux, surtout que le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière a accordé, ces dernières années, une attention toute particulière au volet de la santé mentale, et ce, en matière de qualité des soins et surtout de multiplication des structures spécialisées en psychiatrie, notamment dans certaines régions isolées du pays qui souffraient jusque-là d'une insuffisance de capacités d'accueil et de personnel médical et paramédical spécialisé en psychiatrie."
Mohamed HAOUCHINE

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.