Djerad pose la première pierre d'un projet de réalisation de plus 14.000 logements AADL à Alger    Les martyrs sont de retour    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les 4 samedis    Un 5 Juillet, 58 ans après !    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les citoyens ferment le siège de l'APC    2 navires de Sonatrach mis sous séquestre    Les Syriens et les Français en tête    Ferhat Aït Ali annoncé au complexe d'El-Hadjar    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    L'épreuve    De mal en pis à Sétif    Les sapeurs-pompiers en formation    Les médecins critiquent la gestion de la crise    9 décès et 413 nouveaux cas en 24 heures    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    L'appel de la terre natale à ses enfants martyrs de la liberté    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Un lectorat espagnol au campus de Béjaïa    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bréves de l'Ouest
Algérie Profonde
Publié dans Liberté le 25 - 01 - 2018

Pour tentative de vol d'un véhicule à Tiaret : Trois individus, dont une universitaire, arrêtés
Les services de la gendarmerie de Tiaret viennent de mettre la main sur un groupe de trois individus, dont une universitaire, poursuivi pour association de malfaiteurs et tentative de vol d'un véhicule. La genèse de cette affaire remonte au mois d'août 2017 quand une femme voilée avait approché, à Béchar, un taxieur qu'elle avait sollicité pour une course vers Tiaret. À leur arrivée dans cette ville, tard dans la nuit, elle lui demande de continuer la route vers le quartier Karma, dans la périphérie de Tiaret, où elle prétendait que son époux l'attendait et qui devait s'acquitter de la course. Aussitôt arrêté, le chauffeur a été surpris par deux individus qui se sont attaqués à lui, voulant l'escamoter de son véhicule. Un acte qui a échoué compte tenu de la corpulence de la victime qui a pu résister avant que les trois individus ne disparaissent dans la nature. Une plainte a été déposée et l'enquête s'est poursuivie jusqu'à l'arrestation des trois malfrats, dont cette fille détentrice d'un diplôme de master et qui était enrôlée dans un restaurant à Tiaret.
R. SALEM

Sig (Mascara) : Arrestation d'un dealer et saisie d'une arme à feu
Les éléments de la brigade de recherche et d'intervention de la Sûreté de la wilaya de Mascara sont parvenus à neutraliser, à la périphérie de la ville de Sig, un individu de 36 ans avec la saisie de 740 comprimés psychotropes de type Rivotril, ainsi qu'une arme à feu détenue sans autorisation légale, à savoir un fusil de chasse, et une arme blanche de grand calibre, et ce, suite à l'exploitation de renseignements indiquant que le suspect stockait une quantité de psychotropes dans son domicile familial à l'effet de les écouler. Le tout a été saisi et une enquête a été ouverte. Les éléments de la BRI ont réussi à arrêter le suspect qui était en fuite. Une procédure judiciaire a ensuite été instruite à son encontre, en vertu de laquelle il a été présenté devant la justice qui l'a placé en détention.
A. B.
Relizane : Démantèlement d'un réseau de quatre dealers
Les éléments de la brigade de lutte contre les stupéfiants de la Sûreté de wilaya ont démantelé, récemment, un nouveau réseau de trafiquants de drogue (cannabis) composé de quatre dealers âgés entre 26 et 42 ans, apprend-on auprès de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Les quatre individus sont natifs de Relizane, précise la même source. Les enquêteurs ont arrêté en premier lieu deux individus en flagrant délit de possession et commercialisation de kif et réussi à identifier les deux autres par la suite à bord d'une voiture, comme ils ont saisi 820 g de kif sous forme de huit plaquettes. Présentés devant le tribunal de Relizane pour "trafic de drogue et constitution d'une association de malfaiteurs", les mis en cause ont été écroués.
E. Yacine
MAGHNIA : Saisie de près de 10 kg de kif et arrestation de 3 trafiquants
Ce sont plus de 9 kg de kif que la brigade de recherche et d'intervention de la Sûreté de la wilaya de Tlemcen a réussi à saisir en début de semaine à Maghnia. Suite à une information faisant état de l'activité d'un réseau de trafic de kif dans la région de Maghnia ayant à sa tête H. M., 40 ans, avec la complicité de B. A. et N. F., âgés de 25 et 28 ans, lesquels demeurent à Maghnia, la BRI, à l'issue d'investigations et de recherches, a réussi à les interpeler à la cité espagnole située au centre-ville de Maghnia sur la route qui mène à Hammam Chigueur où 9,850 kg de kif ont été saisis. L'enquête est toujours en cours.
AMMAMI Mohammed


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.