Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Importation du matériel agricole: La décision entre en vigueur la semaine prochaine    SNTF: Grève surprise des conducteurs de train    Sit-in annoncé jeudi prochain devant la wilaya: Les souscripteurs du programme AADL 2 renouent avec la contestation    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Bouira: Sensibilisation sur les dangers des pétards et des feux d'artifice    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Fraudeurs sur ordonnance    Algérie-France : c'est du concret!    Le Maroc enchaîne les revers    Xi Jinping a refaçonné l'armée chinoise mais aussi la région    Les enseignements d'une révolte    Déluge de questions à l'APN    Benzerti relance les Vert et Rouge    Bougherra en réunion à la LFP    Boufenara, nouvel entraîneur    Souvenirs, souvenirs...    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Une vingtaine de greffes rénales au programme    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Le Président Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Financement de la campagne présidentielle: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Un cas psychiatrique!    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Sonatrach va exploiter le gaz de schiste"
Le P-DG de la compagnie hier au conseil de la nation
Publié dans Liberté le 15 - 05 - 2018

"Nous irons vers le gaz de schiste aujourd'hui, demain ou après-demain. Ça viendra, mais de façon intelligente, programmée et planifiée", a-t-il affirmé.
Le P-DG de sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, qui a animé hier un débat au Conseil de la nation, a estimé que l'Algérie sera, encore, dépendante des hydrocarbures pendant une bonne période, indiquant que pour investir dans le solaire, "il faut beaucoup d'argent". Selon lui, la transition énergétique se met en place graduellement. "C'est un travail sur le long terme", a-t-il relevé, indiquant que dans sa stratégie, Sonatrach prévoit des projets dans le solaire. "Tous nos champs sont planifiés pour être les premiers utilisateurs de l'énergie solaire", a-t-il assuré.
Cependant, selon M. Ould Kaddour, l'énergie solaire ne pourra supplantée "immédiatement" les autres sources d'énergie. Sonatrach compte aussi se lancer dans l'exploitation du gaz de schiste. "C'est un potentiel que Le Bon Dieu nous a donné, je ne vois pas pourquoi nous ne l'exploiterons pas", a affirmé le P--DG de la compagnie algérienne des hydrocarbures, précisant qu'il n'a jamais dit qu'il faille le faire "immédiatement". M. Ould Kaddour a parlé d'une réflexion sur les conditions de sécurité et de protection de l'environnement permettant l'exploitation du gaz de schiste. "Nous irons vers le gaz de schiste aujourd'hui, demain ou après-demain. Ça viendra, mais de façon intelligente, programmée et planifiée", a-t-il ajouté. Parlant de la situation de sa compagnie, il soulignera qu'elle a perdu 10 000 employés durant les trois dernières années. Ces travailleurs sont partis dans le cadre de la retraite anticipée, mais pas seulement. Certains ont quitté Sonatrach, parce qu'ils ne se sentaient pas en sécurité, a affirmé Abdelmoumen Ould Kaddour, allusion aux affaires de corruption qui ont ébranlé la compagnie.
"Durant les dix dernières années, Sonatrach a traversé des périodes extrêmement difficiles. Personne ne prenait de décision. Les gens à Sonatrach ont été annihilés et psychologiquement détruits", a-t-il relevé. "Si les gens restent assis sur leurs chaises sans prendre de décision, nous allons disparaître dans quelques années", a-t-il mis en garde, demandant au parlementaire de l'aider pour que Sonatrach devienne une entreprise économique et non "bureaucratique". "Il faut qu'on devienne une entreprise économique au service de l'Etat algérien", a lancé Ould Kaddour, ajoutant que la compagnie a besoin de support pour pouvoir "aller plus loin". Le P-DG de Sonatrach a également évoqué l'incapacité de celle-ci à retenir les compétences sollicitées par les compagnies étrangères. "Nous n'avons pas les capacités de les retenir", a-t-il reconnu, estimant que pour les retenir, il faut leur offrir un meilleur salaire que celui proposé par les compagnies étrangères, citant l'exemple de la Chine. Le plan de développement de Sonatrach prévoit une production d'environ 20 milliards de mètres cubes de gaz non conventionnel à l'horizon 2030.
La compagnie pétrolière compte également développer la sous-traitance avec les entreprises privées et publiques algériennes. Dans ce cadre, le P-DG de Sonatrach a annoncé l'organisation, les 24 et 25 juin prochain, d'une rencontre pour présenter le plan de développement du groupe aux entreprises privées et publiques. Par ailleurs, s'agissant du rachat de la raffinerie d'Augusta en Italie, Ahmed Mazighi, conseiller du P-DG de Sonatrach, a affirmé que la raffinerie d'Augusta est capable de traiter à la fois du Sahara Blend, du Zarzaitine ainsi que du fuel résiduel issu de la raffinerie de Skikda.
"Elle est classée parmi les meilleures raffineries en termes de maintenance", soutient-il, estimant "qu'une raffinerie n'a pas d'âge". M. Ahmed Mazighi a indiqué que la diligence conduite dans le cadre du processus d'acquisition a montré, sur le plan technique, que "la raffinerie est fiable à 98,7%" .
Meziane Rabhi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.