Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tizi-rock, du 3 au 5 juillet à Tizi Ouzou
FÊTE DE LA JEUNESSE
Publié dans Liberté le 12 - 06 - 2005

Tizi-rock, c'est le nom du festival qui se tiendra du 3 au 5 juillet prochain à Tizi Ouzou, à l'occasion de la Fête de la jeunesse et celle de l'indépendance. Organisée par Ehan audio vidéo, en partenariat avec les collectivités locales, la manifestation tournera dans les stades de Azazga, Larbaâ Nath-Irathen et Tizi Ouzou et drainera les groupes hip-hop, rock et heavy-metal les plus en vue. Parmi les participants, Bylka (Tizi Ouzou), Vaga H H (Alger), Djezma, Dzaïr, Plutonium (Batna), Arac (Alger), Atakor, Darkwish, Litham et Carnavage. Redouane, leader de Litham, est enthousiaste à l'idée de monter sur scène avec Carnavage, sa deuxième formation qu'il vient de mettre sur pied, pour présenter au public un genre extrême, encore méconnu chez nous, même dans les milieux underground : le grindcore, de son nom, est une musique dont les racines viennent du punk et qui se nourrit du heavy-metal. Elle s'apprécie à l'aune de la puissance et de la brutalité qu'elle dégage. “Soit tu aimes, soit tu n'aimes pas”, avertit Redouane. Le grindcore est audible en Algérie à travers Carnival de Carnavage, démo comportant 9 titres, disponible chez les bons disquaires, que vient tout juste de sortir le groupe.
Darkwish, jeune formation surfant entre trash, death et heavy psychédélique, remarquée lors de son passage à l'Algeria, à l'occasion de Lelahel Festival, présentera à Tizi Ouzou quelques-unes de ses compositions, en attendant de réaliser sa propre démo. La devise de cette formation, qui a vu le jour en 2002, est de “jouer sans but précis, jouer pour s'éclater et, surtout, ne jamais lâcher”. Atakor, qui tire son nom du massif montagneux dans le Hoggar, compte bien se démarquer à Tizi-rock, en faisant valoir son originalité : une musique metal imprégnée de sonorités celto-berbères. Ayant accompagné Souad Massi pendant trois ans, Atakor compte plusieurs compositions à son actif et s'apprête à sortir son premier album.
D. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.