Présidentielle du 12 décembre: Taux de participation global de 39,93%    Présidentielle: l'annonce des résultats définitifs entre le 16 et le 25 décembre    OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    Brèves    Les citoyens hostiles au vote de plus en plus nombreux dans les rues d'Alger    Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Ligue-Présidents de club professionnel : Le bras de fer éternel    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Un boycott inédit en perspective    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Egypte élimine une quarantaine de terroristes
Au lendemain de l'attentat qui a visé un bus de touristes étrangers
Publié dans Liberté le 30 - 12 - 2018

L'attentat de vendredi, intervenu à la veille du réveillon de fin d'année, risque de provoquer un nouveau séisme économique en Egypte qui tire une partie de ses revenus du tourisme.
L'Egypte a encore été la cible vendredi soir d'une meurtrière attaque terroriste, qui a frappé le cœur battant de son économie (le tourisme), faisant quatre morts et une dizaine de blessés, après l'explosion d'une bombe artisanale au passage d'un bus pour touristes vietnamiens. Trois touristes vietnamiens ont été tués, ainsi que leur guide égyptien, près d'un site des pyramides à Guizeh, en périphérie sud-ouest de la capitale égyptienne.
Cette attaque a suscité une rapide réaction des autorités qui ont éliminé dans la nuit de vendredi à hier une quarantaine de terroristes présumés, dans plusieurs raids, a indiqué Le Caire dans un communiqué. Selon le ministère égyptien de l'Intérieur, "quarante terroristes ont été tués", 30 dans la région de Guizeh et 10 dans le Nord-Sinaï, où se concentre une majorité des terroristes qui ont fait allégeance à l'autoproclamé Etat islamique (Daech). "Ils planifiaient une série d'agressions contre les institutions de l'Etat", dont le secteur du tourisme, des lieux de culte chrétiens et les forces de sécurité, a affirmé le ministère de l'Intérieur, alors que l'attaque n'a pas encore été revendiquée immédiatement.
L'attentat de vendredi est le premier contre des touristes depuis juillet 2017. Le secteur crucial du tourisme a souffert de l'instabilité politique et des attentats de groupes extrémistes, dont l'EI, à la suite du soulèvement populaire de janvier 2011 qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak. Aussitôt fermée la parenthèse du règne de Mohamed Morsi, démocratiquement élu en 2012 et destitué un an plus tard par l'armée, le maréchal Abdelfattah al-Sissi, au pouvoir depuis la même année 2012, mène une guerre sans merci contre les terroristes, en éliminant environ 500 éléments armés. Des centaines de membres des Frères musulmans, classée organisation terroriste, ont été mis en prison pour leurs liens présumés avec les terroristes, ouvrant la voie à une violation en masse des droits de l'homme en Egypte. Après ce type d'attaques, les autorités égyptiennes annoncent de manière quasi systématique des raids et la mort de "terroristes".
La plus importante attaque récente contre des touristes, qui a porté le coup le plus dur au secteur du tourisme, remonte au 31 octobre 2015.
L'EI avait revendiqué un attentat à la bombe ayant coûté la vie aux 224 occupants d'un avion russe transportant des touristes russes, après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh dans le Sinaï. L'Egypte avait enregistré récemment un regain dans le secteur du tourisme, avec 8,2 millions de visiteurs en 2017, selon les chiffres officiels. Mais le pays est encore loin des 14,7 millions de touristes de 2010.
Lyès Menacer/Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.