Un panel qui n'aura pas de sens si le mouvement populaire n'obtient pas satisfaction sur ses préalables    Pouvoir-opposition: Dialogue de sourds, divergences et risque de statuquo    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Un bien détestable président    LE JUSTE MILIEU    Finale de la CAN 2019: Algérie-Sénégal, vendredi à 20h00: Rendez-vous avec l'histoire    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Neuf individus arrêtés: Un trafic de véhicules et de faux et usage de faux démantelé    Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP    Le Hirak : ne pas brouiller son message nationaliste !    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    M. Chahar Boulakhras, P-DG de la Sonelgaz, à la Radio : "Nous avons connu un pic historique de 15 133 mégawatts"    CAN-2021: Tirage au sort ce jeudi au Caire    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Utilisation en ligne des techniques de sensibilisation à la protection de l'environnement: 30 étudiants de l'Est du pays en formation à El-Tarf    Alors que les citoyens dénoncent la suspension de l'AEP durant cette période caniculaire : Les responsables concernés restent imperturbables !    Sahel : Bamako salue le rôle «éminent» de l'Algérie    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Le calvaire des usagers    Les Verts en quête d'une 2e étoile    Les résultats connus aujourd'hui    Création d'un comité de suivi    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    Real : Zidane sur le point de perdre 3 de ses joueurs favoris ?    MAHIEDDINE TAHKOUT : Zoukh de nouveau devant la Cour Suprême    Les C400X et C400GT arrivent    Ils seront plus de onze millions à la rentrée prochaine    Les étudiants résistent    Du 28 au 30 septembre à Tébessa    ACTUCULT    Une nouvelle initiative de dialogue lancée    Une statistique qui profite à l'Algérie avant la finale    Une médiation morte avant de commencer    Baisse drastique des réserves de change    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Egypte élimine une quarantaine de terroristes
Au lendemain de l'attentat qui a visé un bus de touristes étrangers
Publié dans Liberté le 30 - 12 - 2018

L'attentat de vendredi, intervenu à la veille du réveillon de fin d'année, risque de provoquer un nouveau séisme économique en Egypte qui tire une partie de ses revenus du tourisme.
L'Egypte a encore été la cible vendredi soir d'une meurtrière attaque terroriste, qui a frappé le cœur battant de son économie (le tourisme), faisant quatre morts et une dizaine de blessés, après l'explosion d'une bombe artisanale au passage d'un bus pour touristes vietnamiens. Trois touristes vietnamiens ont été tués, ainsi que leur guide égyptien, près d'un site des pyramides à Guizeh, en périphérie sud-ouest de la capitale égyptienne.
Cette attaque a suscité une rapide réaction des autorités qui ont éliminé dans la nuit de vendredi à hier une quarantaine de terroristes présumés, dans plusieurs raids, a indiqué Le Caire dans un communiqué. Selon le ministère égyptien de l'Intérieur, "quarante terroristes ont été tués", 30 dans la région de Guizeh et 10 dans le Nord-Sinaï, où se concentre une majorité des terroristes qui ont fait allégeance à l'autoproclamé Etat islamique (Daech). "Ils planifiaient une série d'agressions contre les institutions de l'Etat", dont le secteur du tourisme, des lieux de culte chrétiens et les forces de sécurité, a affirmé le ministère de l'Intérieur, alors que l'attaque n'a pas encore été revendiquée immédiatement.
L'attentat de vendredi est le premier contre des touristes depuis juillet 2017. Le secteur crucial du tourisme a souffert de l'instabilité politique et des attentats de groupes extrémistes, dont l'EI, à la suite du soulèvement populaire de janvier 2011 qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak. Aussitôt fermée la parenthèse du règne de Mohamed Morsi, démocratiquement élu en 2012 et destitué un an plus tard par l'armée, le maréchal Abdelfattah al-Sissi, au pouvoir depuis la même année 2012, mène une guerre sans merci contre les terroristes, en éliminant environ 500 éléments armés. Des centaines de membres des Frères musulmans, classée organisation terroriste, ont été mis en prison pour leurs liens présumés avec les terroristes, ouvrant la voie à une violation en masse des droits de l'homme en Egypte. Après ce type d'attaques, les autorités égyptiennes annoncent de manière quasi systématique des raids et la mort de "terroristes".
La plus importante attaque récente contre des touristes, qui a porté le coup le plus dur au secteur du tourisme, remonte au 31 octobre 2015.
L'EI avait revendiqué un attentat à la bombe ayant coûté la vie aux 224 occupants d'un avion russe transportant des touristes russes, après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh dans le Sinaï. L'Egypte avait enregistré récemment un regain dans le secteur du tourisme, avec 8,2 millions de visiteurs en 2017, selon les chiffres officiels. Mais le pays est encore loin des 14,7 millions de touristes de 2010.
Lyès Menacer/Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.