Les supporters algériens débarquent en Egypte    Les mises en garde de Gaïd Salah    De nouveaux noms transmis à la Cour suprême    Louisa Hanoune reste en prison    Des opposants accusent Sidi Saïd de vouloir renouveler son mandat    Les solutions en dehors de la justice    Amar Ghoul rattrapé par "son" autoroute    La rapporteuse de l'ONU demande une enquête sur "MBS"    La Russie et la Chine opposées à l'initiative américaine    L'Egypte accuse l'ONU de vouloir politiser le décès    Proposition de sortie de crise    Un mois pour reconquérir les Pyramides !    Que le spectacle commence !    Des arbitres européens pour superviser la VAR    Des finales explosives et des hommages    Le procès de Kamel Chikhi reporté au 3 juillet    Deux cas de triche    Un mort et trois blessés dans un accident de la route    Un étudiant palestinien poignardé par son compatriote    Les salariés dans le désarroi    Un secteur en quête de professionnalisation    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri convoqués par la justice    ACTUCULT    Le single de son album posthume depuis hier sur Youtube : Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Exposition de Nawel Harkat à Constantine    Quand les oligarques et leurs mentors auront rejoint la prison d'el harrach, que restera-t-il à entreprendre en toute urgence !    Un préjudice pour les communes et un danger pour les automobilistes: Vol des couvercles d'égouts sur la voie express    St Germain (Aïn El Turck): Des habitants dénoncent la cruelle déchéance de l'Esplanade du 5 juillet    El Kerma: Un réseau spécialisé dans le vol des pièces détachées démantelé    L'Autre football    Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut    MC Oran: Chérif El-Ouazzani grince déjà des dents    La Cour suprême ordonne le réexamen de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest    Transport aérien: Le SNTMA parle de «climat de tension et d'injustice»    Une bien triste leçon égyptienne    De l'éthique du personnel politique    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    L'Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l'attaque des deux pétroliers en mer d'Oman?    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement d'un MBA énergies renouvelables
Partenariat entre MDI Algiers Business School et HEC Montréal
Publié dans Liberté le 26 - 01 - 2019

MDI-Algiers Business School et HEC Montréal ont signé, jeudi à Alger, un accord de partenariat pour lancement d'un programme de formation en énergies renouvelables. Cet accord vient renforcer le partenariat stratégique entre les deux établissements. En Algérie, le gouvernement a décidé le lancement d'un plan de développement des énergies renouvelables de 22 gigawatts (GW) à réaliser à l'horizon 2030 dont 13,5 GW d'énergie photovoltaïque. La Commission de régulation de l'électricité et du gaz a lancé un appel d'offres national par voie de mise aux enchères portant sur la réalisation, l'exploitation et la maintenance de plusieurs centrales solaires photovoltaïques d'une puissance totale de 150 MW, ainsi que la commercialisation de l'électricité produite. Dans un communiqué, MDI-Algiers Business School indique que "la recherche d'alternatives aux énergies fossiles est considérée comme une priorité nationale. Cette recherche d'alternative passe nécessairement par une transition énergétique qui doit s'appuyer sur un mix énergétique où les énergies renouvelables trouveront une place de choix". Les enjeux sont considérables : une filière industrielle à promouvoir, des milliers d'entreprises à créer ou à convertir, des filières de formation à développer avec, à la clé, des centaines de milliers d'emplois qui verront le jour. "C'est pour répondre à ces enjeux majeurs que nous lançons en partenariat avec HCE Montréal le programme MBA énergies renouvelables", annonce MDI-Algiers Business School. Dans l'écosystème voulu par les pouvoirs publics, la composante formation, pourtant importante, n'est pas présente. Le partenariat entre MDI-Algiers Business School et HEC Montréal vient de combler ce vide. Le parcours en question est un programme d'excellence qui vise à former des managers de haut niveau dans la filière naissante des énergies renouvelables. Il permet de comprendre les enjeux de la transition énergétiques, d'acquérir des connaissances solides dans les domaines des énergies renouvelables et de maîtriser les différents aspects techniques et managériaux des projets d'énergies renouvelables. Le programme aborde le management des énergies renouvelables sous ses aspects économiques, managériaux et financiers. Il est composé d'un séminaire d'intégration sous la forme d'un "business-game" de trois unités d'enseignement, des ateliers et conférences thématiques et d'un "value création project-VCP". Les modules seront assurés par des enseignants très connus dans le secteur des énergies tels Francis Perrin, Pierre-Olivier Pineau et Mouloud Bakli. Le MBA énergies renouvelables est ouvert aux candidats titulaires d'un diplôme universitaire, ayant au moins 4 années d'études après le baccalauréat, ou ayant suivi une formation équivalente et justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins cinq ans dans le secteur des énergies ou dans un poste de manager d'entreprises.
Meziane Rabhi

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.