Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





140 entreprises créées depuis 2014
Le PAJE fait son bilan à Oran
Publié dans Liberté le 07 - 02 - 2019

Un peu plus de quatre ans après le lancement du Programme d'Appui Jeunesse-Emploi (Paje), né d'une convention de financement entre l'UE et l'Algérie, les responsables algériens et européens s'accordent à dire que le plan a donné des résultats satisfaisants en termes de création d'entreprises, d'employabilité et de formations de jeunes. "Une grande partie des engagements a été tenue", a affirmé le directeur national du programme, Abderezzak Boucherir, à l'occasion de l'organisation, hier à Oran, du 4e séminaire du visibilité du Paje qui vient clôturer une série de rencontres-bilans organisées à travers Khenchela, Béchar et Annaba qui, comme Oran, ont été choisies comme wilayas-pilotes pour l'expérimentation du Paje.
De fait, depuis son lancement en 2014, le Paje a permis, dans les quatre wilayas-pilotes, la formation de 4 219 jeunes, la création de 140 entreprises, l'insertion dans le milieu professionnel de 641 jeunes et la signature de 108 conventions entre des associations et des structures publiques. Les chiffres présentés à l'occasion du séminaire d'hier démontrent l'efficacité du Paje, notamment dans la wilaya d'Oran qui "s'est taillé la part du lion", selon un document remis à la presse. La preuve ? 1 590 jeunes sur les 4 219 ont été formés à Oran où 22 projets ont été financés, soit 12% de l'ensemble des projets. Parmi les 140 entreprises créées, 12 sont établies à Oran. Enfin, le document signale que pas moins de 13 conventions de partenariat y ont été passées avec les pouvoirs publics (APC, directions de wilaya, agences, CFPA, universités…). Les projets développés par le Paje à Oran touchent des domaines aussi variés que les services (26%), l'artisanat (16%), le tourisme (11%), la culture (16%), l'insertion sociale et professionnelle (11%), la pêche et la mer (10%) et l'agriculture (5%). Le Paje est un programme d'appui au développement et à la mise en œuvre des politiques nationales de la jeunesse et de l'employabilité des jeunes doté d'une enveloppe de 26 millions d'euros (dont 23,5 millions représentent la contribution européenne). Placé sous l'autorité du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale en partenariat avec 13 autres ministères et le Conseil national économique et social (Cnes), le Paje a amélioré la cohérence intersectorielle des dispositifs d'aide à l'emploi locaux (Ansej, Anem, Cnac) et fait le trait d'union entre ces structures et les jeunes demandeurs d'emploi (de 16 à 30, voire 35 ans), ainsi que les associations porteuses de projets d'insertion de la jeunesse. Une sorte de guichet unique appelé Cap jeunesse qui peut prodiguer l'information, l'orientation et, éventuellement, le financement des projets. Dans son allocution, Silvia Severi, cheffe des opérations de coopération à la Délégation de l'Union européenne en Algérie, qui a déploré la marginalisation de jeunes souvent surdiplômés, a, notamment, évoqué des projets de jumelage entre l'UE et deux ministères (Enseignement supérieur et Travail) pour "le renforcement de la mise en œuvre des réformes relatives à l'employabilité des jeunes".
S. Ould Ali


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.