Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    La justice libanaise este en justice le représentant de Sonatrach    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    MULTIPLICATION DES CAS DE CORONAVIRUS A ORAN : Les médecins tirent la sonnette d'alarme    SETIF : Retour au confinement partiel de 13h00 à 05h00    M'sila: nécessité d'accélérer les travaux de la station déminéralisation de Hamam Dhalaa    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    Laghouat: équipement du laboratoire du nouveau CHU en appareil de dépistage du Covid19    475 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Startups: le financement participatif bientôt opérationnel    JM Oran-2022: le COJM mobilisera près de 1 milliard de dinars pour l'équipement des sites    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Courrier des lecteurs    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Un casse-tête chinois pour les commerçants    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Benhadid réhabilité    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Treize activites acquittés    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    La FAF veut «assainir» le métier    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Gilets jaunes ne lâchent pas
Au seizième samedi de leurs manifestations en France
Publié dans Liberté le 03 - 03 - 2019

Ces nouvelles manifestations coïncident avec la fin du "grand débat national", lancé par le président Emmanuel Macron.
La France a connu hier son seizième samedi de manifestation du mouvement des Gilets jaunes, sous le signe de la résistance et avec un seul mot d'ordre : "Acte 16 : On ne lâche rien". De nombreux rassemblements ont encore eu lieu à Paris et dans plusieurs autres grandes villes françaises, où de nombreux incidents ont marqué les précédentes actions de contestation contre la politique du gouvernement, ont rapporté les médias locaux et internationaux. Les manifestants ont commencé à affluer dans la capitale dès la matinée pour converger vers les lieux habituels de la contestation, principalement du côté du Palais de l'Elysée et à la place de
l'Etoile. Mais la police leur a demandé de quitter cette place emblématique sur l'avenue des Champs-Elysées, selon plusieurs sources.
Un petit accrochage avec les forces de l'ordre a eu lieu sur l'avenue de New York, selon RT France, la chaîne d'information russe que les autorités françaises auraient placée dans le viseur, selon Moscou. "Premiers tirs de gaz lacrymogène, après que des Gilets jaunes ont tenté de poursuivre sur l'avenue de New York alors que les forces de l'ordre les appelaient à se diriger du côté de l'avenue Albert de Mun", a indiqué une correspondante de la chaîne d'information en continu sur place.
À Bordeaux, les manifestants ont envahi la gare SNCF, selon la presse locale. "Vous allez avoir un mois de mars où vous n'allez pas beaucoup dormir", a lancé à Emmanuel Macron l'une des figures du mouvement, Eric Drouet, dans une vidéo postée vendredi, à la veille de ce seizième acte qui devrait marquer un nouveau tournant dans la mobilisation des Gilets jaunes, toujours en attente de réponses claires du gouvernement. "On a un très grand 16 mars qui arrive, plus organisé et plus motivé que jamais avec beaucoup de régions, beaucoup de pays qui vont monter sur Paris. J'espère que vous êtes prêt. Nous on l'est, on attend cette date avec impatience", a-t-il ajouté, a rapporté le quotidien français Le Monde.
Hier après-midi, des heurts ont opposé des Gilets jaunes aux forces de l'ordre, a rapporté le quotidien régional Le Parisien, citant des sources locales. "Des premières échauffourées ont éclaté en tout début d'après-midi à Nantes alors que certains manifestants souhaitaient passer par des petites rues", a rapporté Le Parisien. Les forains ont joint leurs voix à celles des Gilets jaunes en organisant une opération escargot qui a mobilisé plus de 15 000 véhicules sur plusieurs importants axes routiers à travers toute la France.
Pour rappel, l'acte 16 des Gilets jaunes coïncide avec la fin du "grand débat national", initié par le président Emmanuel Macron, dans l'espoir de désamorcer une bombe sociale que seul un changement de cap dans la politique du gouvernement, jugée trop libérale, peut empêcher d'exploser.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.