Les candidats réitèrent leur appel à la consolidation du front interne pour préserver l'Algérie    Affaires montage automobile-financement de la campagne Bouteflika : Saïd Bouteflika renvoyé de l'audience    Vote des Algériens à l'étranger à la présidentielle : l'ANIE en appelle au respect de l'opinion de l'autre    L'USM Alger tient en échec le Petro Atletico    DEBAT TELEVISE POUR LA PRESIDENTIELLE 2019 : Un premier face à face équidistant entre candidats    Man United : Solskjaer fracasse Manchester City !    EL TARF : Saisie de 20 millions de cts en faux billets à Aïn Assel    ACCIDENTS DE LA ROUTE : 9 morts et 39 blessés en 48 heures    Energies renouvelables: bientôt une stratégie globale pour donner une vision claire aux investisseurs    Décès du chanteur kabyle Mesbah Mohand-Ameziane    «Je connais parfaitement vos problèmes»    Appel à une nouvelle journée de grève et des manifestations mardi    Au moins 7 000 personnes auraient été arrêtées    Ali Bongo prépare son fils pour lui succéder    Une quinzaine de morts dans un nouveau massacre    Le Premier ministre désigné de plus en plus isolé    Nouvelle mobilisation exceptionnelle    Les producteurs sous forte pression    Vers un Algérie-Belgique en mars prochain    Favorable au Chabab, le Doyen sur le gril    13 ateliers d'accompagnement organisés    La Cnac de Aïn Témouchent signe cinq conventions de partenariat    Boulettes de crevettes au gingembre    Des fauteuils et des tricycles distribués à Médéa    Création de plus de 22 000 postes d'emploi    ACTUCULT    Générale de la pièce "Ez'zaouèche" au TNA    Mohamed Attaf : "L'histoire des rois berbères doit être enseignée"    Chouiten, Laceb et Belkheir, lauréats de la 5e édition    Les balances et cette odeur insupportable …    Histoire d'une ville, côté oued, côté jardin    CSC: Redjradj annonce sa démission et met les propriétaires dans l'embarras    Athènes expulse l'ambassadeur libyen    La diaspora algérienne à l'unisson de son peuple    Le MJS l'a déclaré jeudi à Oran : «Le processus de partenariat clubs-entreprises est enclenché»    EN (U21) féminine : Alger abritera le tournoi de l'UNAF    Skikda : Le cadavre d'un pêcheur repêché    Galatasaray : Feghouli indisponible pour quelques jours    Port d'Oran: Près de 2 kilos de cocaïne découverts sur un bananier    Selon des sources sécuritaires: Un plan de sabotage fomenté par le MAK déjoué    Amnesty International dénonce «l'intensification des arrestations» en Algérie    La nouvelle loi des hydrocarbures à l'épreuve du terrain    Sebdou: Une bonbonne de gaz chargée d'explosifs découverte dans une station Naftal    Gaid Salah: L'Algérie forteresse impénétrable    Une «petite victoire» au goût d'inachevé: «Concessions» du ministère, insatisfaction chez les instituteurs    Mostaganem: Près de 100 mandats de dépôt en un mois    Chaïb Maâchi n'est plus    Arrestation d'activistes présumés du PNP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plaidoyer pour un partenariat gagnant-gagnant
Rencontres algéro-françaises sur l'industrie pétrolière et gazière à Oran
Publié dans Liberté le 06 - 03 - 2019

La Chambre de commerce et d'industrie algéro-française (CCIAF) se déploie tous azimuts pour encourager le partenariat entre les entreprises françaises et algériennes dans le cadre du programme de développement économique national.
Après avoir organisé, fin février à Constantine, les rencontres algéro-françaises de la pharmacie et des équipements de santé, la CCIAF tient depuis hier à Oran, un événement similaire portant sur l'industrie pétrolière et gazière. "Cette initiative fait suite à la participation de la CCIAF, en mars 2018, à la troisième édition des rencontres Expo-Sciences, organisées par le groupe Sonatrach (…) où la CCIAF avait eu l'occasion d'organiser l'espace France-Algérie et d'accompagner plus de 28 entreprises françaises", explique la Chambre dans un communiqué en expliquant que les rencontres de ces 5 et 6 mars s'inscrivent dans un esprit de continuité visant à "promouvoir les opportunités de partenariats industriels notamment en matière de développement de la capacité de fourniture locale (pièces, équipements et services) de la sous-traitance et de maintenance des activités pétrolières et gazières". Et de fait, plus de 200 entreprises algériennes et 33 françaises, qui avaient pris rendez-vous pour cette manifestation économique, discutent en mode B2B des possibilités de partenariats productifs dans l'industrie pétrolière et gazière.
"Il faut absolument que les entreprises françaises comprennent que le temps des importateurs est révolu et qu'il est désormais question de la coproduction et de l'apport du savoir-faire", a expliqué à Liberté Michel Bisac, président de la CCIAF, en ajoutant : "Nous ne demandons pas aux Français de l'argent, mais plutôt leur savoir-faire, de trouver les bons partenaires pour travailler sur le long terme et de produire en Algérie." Et pour Michel Bisac, l'ambition de travailler en partenariat existe des deux côtés de la Méditerranée.
"La présence de ce nombre important d'entreprises démontre qu'il y a une vraie demande du savoir-faire français et une volonté des Français de venir travailler en Algérie", a-t-il estimé en assurant que la CCIAF essaie d'opérer le meilleur rapprochement possible entre les entreprises des deux pays notamment dans le domaine du pétrole et du gaz, le plan de restructuration de Sonatrach offrant énormément de chantiers.
Le président de la CCIAF est conscient que la concurrence existe et que l'Algérie veut diversifier ses fournisseurs (USA, Chine, Turquie…). "Aux Français d'être meilleurs", a-t-il estimé en signalant que "la présence de 33 entreprises, dans un climat général qui peut faire peur, démontre qu'elles y croient".
D'ailleurs, la CCIAF s'apprête à organiser, fin mars, dans la wilaya de Sétif, une rencontre similaire consacrée, cette fois-ci, aux mines et aux carrières ; ce qui, affirme notre interlocuteur, suscite déjà l'intérêt de très nombreuses entreprises. Outre les entretiens B2B entre les entreprises de sous-traitance des deux pays, deux ateliers sont au programme de ces 1res Rencontres algéro-françaises auxquelles une vingtaine de filiales du groupe Sonatrach prennent part : le premier portant sur "Les Projets amont aval et développement de la pétrochimie en Algérie" et le second sur "La sécurisation des plateformes et détection des anomalies". Rappelons que la Chambre de commerce et d'industrie algéro-française (CCIAF) est une association agréée par l'Algérie en 2011 qui compte 2 000 entreprises membres dont 1 800 algériennes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.