La hausse des prix alimente l'appétit des investisseurs, optimistes    Baisse drastique des réserves de change et dérapage accéléré de la cotation du dinar    Une lettre de Ghali adoptée comme document officiel du Conseil de sécurité    Plus de 100 kg de drogue saisis à Alger et 11 suspects arrêtés    L'Etat œuvre à redonner aux zones rurales un rôle pionnier économiquement    Les meilleures œuvres primées    L'ESS tombe à Biskra, la JSK au pied du podium    Le portier algérien Oukidja suspendu pour cinq matches    «Soulagé d'être réhabilité»    Ligue des Champions: le MCA s'impose au Sénégal face au Teungueth FC    Procès en appel de l'auteur présumé de l'assassinat d'Ali Tounsi : Le colonel Chouaib Oultache condamné à la prison à vie    INESG: ouverture des travaux d'une journée d'étude portant sur la guerre del'information    Une responsable sahraouie appelle les organisations féminines à travers le monde à protéger les sahraouies des exactions marocaines    Le FFS éloigne la perspective de sa participation aux prochaines élections    Arsenal : Le successeur de Lacazette déjà trouvé ?    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    La rencontre fédérale a failli dégénérer    Le texte qui choque    La course contre la montre pour le nouveau gouvernement    Qui s'y frotte s'y pique    Les Verts en stage à Alger avant l'Allemagne    Les matchs amicaux face à la Côte d'Ivoire et la Zambie officialisés    Ligue des champions d'Afrique: le CRB tenu en échec face à Al-Hilal du Soudan    Les attaques de l'armée sahraouie contre les forces armées marocaines s'intensifient    Algérie : l'ONU réclame une enquête et la fin des détentions arbitraires    "La vitesse de propagation de la souche mutante fait peur"    Trois ouvriers asphyxiés au gaz    Trois ans de prison ferme à l'encontre de 3 anciens maires    Nette augmentation de la délinquance à Sétif    Imposante mobilisation à Alger    Des relations en clair-obscur !    ...Sortir ... ...Sortir ... ...Sortir ...    M'sila: Un bus chute dans un oued, 16 blessés    En dépit de la poursuite de la grève des travailleurs: Réouverture des centres d'enfouissement    Crimes commis à l'étranger: Un projet de loi pour la déchéance de la nationalité    Affaires religieuses: La question de la prière des Tarawih «en cours d'examen»    Restaurer nos «gourbis» !    Tébessa: Un 4 mars 1956...    Soufiane Djilali craint des dérapages    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Les rentiers cachés de la République    Une loi pour la déchéance de la nationalité    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Le producteur Tahar Harhoura n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une infaillible détermination
Constantine
Publié dans Liberté le 06 - 04 - 2019

Tout ce qui incarne le pouvoir politique et plus particulièrement le nouveau gouvernement de Nourredine Bedoui est sévèrement stigmatisé sur les pancartes des manifestants.
L'acte 7 de la grande mobilisation citoyenne contre le système politique en place a été, une fois de plus, un moment fort d'harmonie, de cohésion sociale et d'union autour d'un seul objectif : en finir avec le régime et son personnel, responsables de l'échec tous azimuts et du statu quo qui prévaut dans le pays. Un rendez-vous qui a réuni, une fois de plus, des dizaines de milliers de Constantinois qui ont adapté leurs slogans et mots d'ordre conséquemment aux développements intervenus depuis vendredi dernier, à savoir la démission du Président et la "divulgation" de la composante du nouveau gouvernement.
Une marée humaine, venue des quatre coins de la wilaya, n'a pas cessé d'affluer vers le centre-ville jusque vers 16 heures alors que rien ne prédisait une telle affluence sous un ciel menaçant et les pluies qui sont tombées dans la région pendant toute la matinée d'hier.
Une journée où des groupes de jeunes ont d'ailleurs pris d'assaut les lieux de rassemblement dès midi alors que, traditionnellement, les premiers attroupements n'interviennent que vers 13h30, heure qui coïncide avec la fin de la prière du vendredi. Ces mêmes jeunes qui ont innové en mettant en scène un tribunal de justice interprétant une mise en accusation des "personnalités" décriées.
Les mêmes images témoignant de l'esprit pacifique et civique des marcheurs ont été donc reproduites sans que le moindre incident soit enregistré. Les marcheurs de tous âges et de toutes catégories sociales, avec en prime une forte présence féminine, ont marqué une halte pour insister sur la mobilisation citoyenne qui n'entrevoit aucune solution en dehors de la volonté populaire qui oppose un refus catégorique à la reconduction du même personnel politique. Nominativement, si le nom de Nourredine Bedoui est hué depuis plusieurs semaines déjà, ceux de Bensalah, Belaïz, Bouchareb et même de Gaïd Salah ont été conspués et invités à dégager à leur tour. Tout ce qui incarne le pouvoir politique et plus particulièrement le nouveau gouvernement de Nourredine Bedoui, est sévèrement stigmatisé sur les pancartes des manifestants qui y vont, chacun de son imagination, dressant le plus souvent des réquisitoires acerbes à l'endroit de ses figures et de l'oligarchie qualifiée de mafieuse.Ce sont donc des slogans tels que "El blad bladna nedirou raina" ou bien "El blad bladna enihiw el issaba", "Gouvernement dégage", "houkoumet el 3ar yessaktoha el ahrar", "Bedoui, Bensalah, Belaïz, dégagez" et l'inamovible mot d'ordre : "FLN dégage" qui ont le plus souvent fusé des carrés constituant l'interminable procession.
Les chants patriotiques notamment Min jibalina et l'hymne national Qassaman et autres youyous stridents de femmes ont également agrémenté ce septième vendredi, témoin d'une infaillible détermination.

Kamel Ghimouze


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.