Tiaret : Des cadres des Domaines, du Cadastre et de la Conservation foncière devant la justice    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Les aliments à ne jamais mélanger avec des sodas    Le FC Barcelone boucle le départ d'André Gomes    Kamélia Arezki sur le podium    Arts martiaux : De l'or pour Ryma Iazourene    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    Hôpital Aïn Larbi à Guelma : Des sages femmes protestent devant la DSP    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Attribué en tant qu'actifs résiduels de l'ex-Edipal: Un foncier communal concédé pour un projet promotionnel récupéré    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    JSM Tiaret: Une démarche peu convaincante    Protocole d'entente entre l'université Oran 1 et la firme canadienne SAJE: La 6ème session consacrée à la pratique de la gestion-conseil    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Le tour de main des mages    Aéroport d'Alger: 30.000 euros et 16.000 dollars interceptés    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Ils allaient servir d'aliment de bétail: Plus de 100 quintaux de farine saisis    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    L'ancien officier supérieur, Mohamed Khalfaoui estime : "Nulle sortie de crise n'est envisageable sans dialogue et mutuelles concessions"    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Urgence au dialogue consensuel    L'appel lancé par sept partis de l'opposition    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    6 lourds griefs retenus par le Tribunal    AFFAIRE SOVAC : Ouyahia face à une nouvelle affaire de corruption    Le Conseil de la concurrence revendique une autonomie    Serraj refuse tout dialogue avec Haftar    «La corruption n'est pas un phénomène, c'est un système qu'il faudrait changer»    Belmadi : "Il y a encore des choses à parfaire"    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    Le sujet de lettres arabes fait polémique    sortir ...sortir ...sortir ...    La judicieuse combinaison entre mémoire et histoire    Les deux faces d'un même dollar    Sant' Egidio bis?    Requête pour un réarmement moral de l'Algérie    Sénégal : Le "dialogue national" engagé, "nécessaire" ou "jeu de dupes"?    Foire internationale d'Alger : Ouverture de la 52e édition ce mardi avec la participation de 15 pays    Mohamed Morsi meurt pendant son procès    Seat algérie : main-d'oeuvre gratuite pour la première vidange    Rajoelina obtient la majorité absoluedes députés    130 millions DA pour l'aménagement de lazaouia de Sidi Cheikh    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La production de la cerise en pleine croissance
Programme de développement rural à Ouled Driss (Souk Ahras)
Publié dans Liberté le 14 - 04 - 2019

Une enveloppe de 5 milliards de centimes a été allouée et devrait servir à l'extension des surfaces qui lui ont été consacrées dans les périmètres d'El-Qaria et de Melz.
Les services de la conservation des forêts de la wilaya de Souk Ahras annoncent qu'une enveloppe de 5 milliards de centimes a été allouée par le fonds national de développement rural à la commune d'Ouled Driss pour la culture de la cerise.
Selon le chef du service de l'extension des patrimoines, des études et des programmes de la conservation des forêts de ladite wilaya, cette dotation financière devrait servir à des opérations de développement de la plantation des cerisiers et l'extension des surfaces qui lui ont été consacrées dans les périmètres d'El-Qaria et de Melz, deux lieudits dépendant de la commune d'Ouled Driss. Ce responsable indique que 1288 cerisiers, sur les 14 000 programmés, ont été plantés, une opération qui inclut d'autres arbres fruitiers, tels que le pommier, le figuier et l'olivier. Les responsables des services agricoles locaux rappellent de leur côté que les actions de plantation de cerisiers ont été réalisées dans un premier temps sur une superficie de 420 ha, dans la perspective de créer un pôle de production local spécialisé, qui offrira environ 1000 postes de travail permanents. Ce programme ambitieux, compte tenu de la qualité supérieure de la cerise notamment, devrait permettre à la commune d'Ouled Driss d'engranger des rentes considérables, espère-t-on. "Sachant que le seul hectare englobe 400 cerisiers et que le kilogramme de ce fruit peut être écoulé à plus de 600 DA, le calcul est facile à faire. Favoriser ce type de culture dans la région d'Ouled Driss est une action judicieuse. Cette opération permettra aux agriculteurs qui s'y investissent d'améliorer sensiblement leurs revenus financiers, si elle est menée à son terme", confie l'ingénieur agronome chargé du suivi de ce programme.
Et de faire savoir que 7800 q de différents types de cerises de meilleure qualité ont été réalisés au titre de la campagne agricole, qui a été expérimentée sur une surface de 200 ha, avec une moyenne de production prévue de l'ordre de 40 q/ha. "Cette filière agricole contribuera certainement à la dynamisation du secteur agricole et au développement des zones rurales. Dans le cadre de la création du périmètre de mise en valeur de Melz, des décisions d'attribution des parcelles agricoles ont été délivrées à 76 agriculteurs alors qu'un puits destiné à l'irrigation d'une superficie de 350 ha d'arboriculture a été réalisé dans cette zone comme mesure d'accompagnement", devait-il souligner pour étayer son propos. Tout aussi enthousiaste, Yazid Hambli, président de la chambre d'agriculture, assure que des démarches sont en cours dans l'espoir de placer la production agricole de la wilaya de Souk Ahras à l'international. "Des échantillons de ces productions au nombre desquelles figure la figue de Barbarie, l'autre produit de qualité de cette région, ont été acheminés vers un laboratoire allemand, afin d'obtenir un certificat de qualification et d'homologation des extraits naturels et autres huiles essentielles de ces produits", affirme cet élu.

A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.