Des centaines de milliers de manifestants à Alger : « Gaïd Salah dégage ! »    Barça : Messi a mal vécu la défaite face à Liverpool    ANNONÇANT SON SOUTIEN A GAID SALAH : Seddik Chihab s'attaque une nouvelle fois à Ouyahia    COMMISSION DES FINANCES DE L'APN : Les dépenses de l'APN sous la loupe des enquêteurs    Brandt lance son quatrième smartphone en Algérie Le BPRIMES    Manipulation des articles    Des industriels, des hommes d'affaires et même des élus se tiennent le ventre    ELECTION PRESIDENTIELLE : Les noms des 77 candidats à la candidature dévoilés    Une balle de match pour un titre    Dirigeants et supporters du Scad demandent l'accession de leur club    Tottenham: Pochettino met fin aux rumeurs    L'APC DENONCE L'OCTROI ‘'OPAQUE'' DE MARCHES PUBLICS : Le maire d'Oran dans le collimateur    MASCARA : 3 individus arrêtés et des munitions saisies à Ain Farès    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Premières projections de films documentaires    Baâziz galvanise le public    Le Brent se maintient à plus de 68 dollars à Londres    Des milliers de manifestants se dirigent vers la Place des martyrs    Khalifa Haftar loue les services d'une firme de lobbying américaine    Un terroriste capturé à Tamanrasset    Boumerdes : intoxication de 41 élèves à Chaâbet El Ameur    Les algérois manifestent malgré la répression    Lancés dans le bain avec succès, Louizini et Djahdou représentent l'avenir du club    Le Front Polisario regrette la démission de Horst Kohler    Le Botswana lève l'interdiction de chasser l'éléphant    L'Algérie certifiée exempte de Paludisme par l'OMS    Indonésie: sept morts dans des affrontements post-électoraux    Norvège: le chômage a son plus bas niveau en mars    Huawei prépare son propre système d'exploitation    Probium et l'Are-Ed, deux associations qui marquent la Journée mondiale de la biodiversité    Cher futur Président, je te veux…    Un éveil populaire pour une Algérie disruptive (Partie 1)    Football : Le gouvernement Bedoui veut s'attaquer à la violence dans les stades    Etudiants : Hirak, Ramadhan et examens    En bref…    Haizer : Deux exclus de logements sociaux entament une grève de la faim    En bref…    L'ES Tunis veut prendre une option face au WA Casablanca    14e vendredi de marche : Le peuple dit non à l'élection du 4 juillet    L'Encre de la liberté de Hocine Redjala : Un film documentaire sur la liberté d'expression en Algérie,    Le trip de l'amour et ses revers    Une révolution «personnalisée»    Edition du 24/05/2019    Le Soudan à l'heure d'une révolution incertaine    L'ONU et l'UA dénoncent les ingérences en Libye    ACTUCULT    Pari gagné !    Elections européennes dans un fort climat eurosceptique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre des Ressources en eau contraint d'écourter sa visite
Il a été chahuté hier à Sétif par des travailleurs et des citoyens
Publié dans Liberté le 23 - 04 - 2019

Des travailleurs de Cosider ont été soutenus par des citoyens au barrage El-Maouane pour exprimer leur refus catégorique de tous les ministres du gouvernement et du système en place.
Venu discrètement, puisque sa visite de travail et d'inspection des structures et projets relevant de son secteur à Sétif n'a été annoncée à la presse, par email, que tard dans la nuit de dimanche à lundi, vers 23h15, le ministre des Ressources en eau du gouvernement Bedoui, Ali Hammam, a été chahuté par des travailleurs de Cosider.
Ces derniers ont été soutenus par des citoyens au barrage El-Maouane pour exprimer leur refus catégorique de tous les ministres du gouvernement et du système en place. Au moment où les manifestants, sous la pluie, scandaient des slogans hostiles au ministre et au gouvernement — "Bedoui dégage !", "Ministre dégage !", "Système dégage !" —, le ministre a eu droit à un exposé sur la situation du secteur, notamment le projet des grands transferts d'eau (système Ouest) alimentant le barrage d'El-Mahouane depuis Ighil Emda, dans la wilaya de Béjaïa, dont le taux d'avancement avoisine les 99%, ainsi que les stations de traitement des eaux destinées à l'approvisionnement en eau potable de 13 communes.
Le ministre a demandé à l'entreprise réalisatrice de mettre les bouchées doubles afin de livrer le projet avant le début du mois de Ramadhan.
Par ailleurs, lors de sa deuxième sortie sur le terrain, les autres points de la visite ministérielle ont été escamotés. En effet, les services de sécurité ont conseillé à la délégation ministérielle de zapper les points restants, voire d'écourter sa visite. Selon des sources concordantes, des citoyens se sont rassemblés près du réservoir d'El-Ouricia pour faire barrage à la délégation.
Cette dernière a rebroussé chemin. Il est à noter que la presse n'a pas été, comme à l'accoutumée, destinataire du programme de la visite ministérielle.
L'on ignore le nombre de points programmés pour la visite, la première du genre du gouvernement Bedoui qui, depuis son installation, subit le rejet du peuple.
FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.