Lancement d'un nouveau site web    La valorisation des agrumes passe par leur labellisation    Des syndicalistes demandent au président de purger l'UGTA    Boulmerka dénonce la tenue de compétitions sportives à Laâyoune occupée    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    La situation du tennis algérien au menu de la réunion du CE    Les Verts se préparent déjà    La JSK joue sa dernière carte    108 familles relogées dans des appartements neufs    Evaluation des résultats de la coopération algéro-britanique dans le domaine éducatif    Création de 2.902 places pédagogiques et 5 nouvelles spécialités pour la session de février 2020    Découverte de pièces archéologiques à Tébessa    Sortir le livre sur les places publiques    Un document relatant les ères historiques successives    Soudani retrouve les terrains    Les dates de leur procès fixées    L'Algérie donne le ton et rejette toute ingérence étrangère    Plusieurs soldats tués dans une attaque près du Burkina Faso    Un manque de stratégie et de volonté politique    Un dispositif de surveillance déclenché en Algérie    À el aouana (Jijel) pas de perte humaine    L'Algérie perd une place dans l'Indice Transparency    Le ministre de l'Enseignement supérieur s'explique    Tebboune, à coeur ouvert    L'édification d'une Algérie nouvelle exige la contribution de l'élite nationale    Le peuple insiste sur l'édification d'un Etat libre et uni    Une secousse tellurique de magnitude 3.6 enregistré à Jijel    Arsenal : Vers un retour en Liga pour Ceballos, mais pas forcément au Real    Inter Milan : Accord avec Tottenham pour Christian Eriksen    Futsal/CAN à Laâyoune occupée: une violation flagrante du droit international    Tizi-Ouzou: hommage et recueillement à la mémoire de Matoub Lounes    TIZI OUZOU : Démantèlement d'un réseau de criminels    AMENAGEMENT EXTERIEUR DES LOGEMENTS AADL2 : Levée des entraves administratives à Constantine    NOUVELLES RESSOURCES ENERGETIQUES : Tebboune juge ‘'nécessaire'' l'exploitation du schiste    SURETE NATIONALE : 206 inspecteurs principaux promus    REGLEMENT DE LA CRISE LIBYENNE : Abderrazak Makri soutient la diplomatie algérienne    Bouhired décorée par le président tunisien    Equateur: plusieurs organisations réitèrent le soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    Football/ révision des statuts : installation d'une commission ad hoc    Un vaccin contre le nouveau coronavirus pourrait être prêt dans trois mois    Rezig préside une réunion consacrée à l'examen de la problématique du transport de marchandises    La communication du président ou l'art de marquer contre son propre camp    Adoption de la proposition algérienne visant l'amendement du statut le CJCA    AS Monaco: Une offensive du PSG pour Slimani ?    Tébessa: élargir les fouilles pour mettre au jour d'autres pièces archéologiques    Dialogue interlibyen : Alger accélère les préparatifs    .sortir ...sortir ...sortir ...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avocats et étudiants ont battu le pavé
Oran
Publié dans Liberté le 24 - 04 - 2019

Hier matin les robes noires d'Oran ont organisé une marche qui les a menées du palais de justice, dans le quartier de l'Usto, au tribunal correctionnel de la Cité Djamel, quelques centaines de mètres plus loin. Ils étaient quelque 500 avocats, selon les estimations du bâtonnat, à battre le pavé pour exprimer leur rejet du pouvoir en place, pour exiger le départ des Bensalah et Bedoui, et réclamer l'instauration d'un Etat de droit qui réhabiliterait le métier d'avocat. Portant le drapeau national et des banderoles et affiches appelant notamment à l'indépendance de la justice et à l'instauration d'un Etat de droit, ces derniers, encadrés par un dispositif de police, ont scandé les slogans habituels réclamant le départ du système.
Au tribunal de la Cité Djamel, les manifestants ont observé un sit-in pendant lequel ils ont appelé les magistrats à se joindre à leur mouvement. Plus loin, une avocate a exprimé son inquiétude de la multiplication des interpellations des hommes d'affaires ces derniers jours. "Je suis inquiète parce que la justice a été actionnée par le général-major Gaïd Salah. Ce n'est pas le rôle du militaire d'intervenir dans la vie publique et ce n'est pas dans l'intérêt de la justice et de la démocratie que des juges acceptent cette immixtion", a-t-elle estimé.Peu après, ce sont les étudiants d'Oran qui, eux aussi, ont participé par centaines à leur marche partant de l'université Med-Boudiaf ex-Usto, pour se diriger ensuite vers la wilaya. Ils ont réitéré leurs revendications, durant la marche : "Nous ne voulons pas de ce régime, ils doivent tous partir et nous voulons, nous et le peuple, désigner ceux qui conduiront une transition." D'autres feront référence aux élections programmées du 4 juillet et qu'ils rejettent totalement. Ils tiennent surtout à montrer qu'en plus d'une grève qui perdure depuis des semaines paralysant les universités d'Oran, les étudiants entendent rester à la pointe de la mobilisation.
En plus des pancartes sur lesquelles on pouvait lire maints messages hostiles au régime, les étudiants ont choisi le tribunal de la Cité Djamel pour faire une halte, haranguant les magistrats en criant : "Magistrats, on n'est pas bien ! magistrats n'ayez pas peur des pressions". À noter que, comme chaque mardi, des enseignants ont accompagné et soutenu leurs étudiants en participant à la marche d'hier.

Samir. O. A/D. LOUKIL


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.