Plus de 356 kg de cannabis et plus de 162.000 comprimés psychotropes saisis à Alger en 2019    L'Algérie présente au Salon international de l'Agriculture de Paris    Ajax : Le successeur de Ziyech a signé    Actes racistes en Europe, inquiétude face à la montée de l'extrême droite    Aviron: le président de la Fédération internationale en visite de travail à Alger    Ligue 1 (Classement des buteurs): Abid revient à un but de Belhoucini    Accidents de la route : 8 morts et 30 blessés en 24 heures    Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Sidi Bel-Abbes    Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Révolution Le nouvel élan    Le chef rebelle Riek Machar investi vice-président du Soudan du Sud    Les discussions sur la Libye reprendront mercredi à Genève    Burkina Faso : plus de 700 000 déplacés en 2019    L'angoisse monte en Italie    La Chine progresse dans le traitement des patients atteints du nouveau coronavirus «Covid-19»    De Yalta au monde unipolaire et à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire -1re partie-    Ça se passe ainsi, chez Ali Benhadj    Serment de fidélité au hirak    Gros risques sur les banques    Le Chabab, un leader bien fragile    Le Targui    À tout jamais…    Des potentialités inexploitées    Rencontre algéro-française à Alger    Le bâtonnier violemment pris à partie par les avocats    Le saviez-vous… ?    8 nouveaux syndicats dans l'éducation    L'Algérie en quatrième position    ...sortir ...sortir ...sortir ...    "La poésie d'Anna Gréki répond à notre actualité"    Amour et oppression dans la Chine du VIIIe siècle    Un bon, devenu une brute et un truand !    Mes fausses notes    Le Nigeria réaffirme sa position constante sur la juste cause du peuple sahraoui    Une exposition collective d'arts plastiques sur le patrimoine historique algérien à Alger    Membres de l'ancien Conseil supérieur de la jeunesse: accompagner les initiatives des jeunes pour une Algérie nouvelle    Filière boisson: les préoccupations des industriels passés en revue    Ligue 2 : Pas de boycott de la 20e journée    Mouvements de grèves sauvages: Le ministère de l'Education met en garde    Regards opposés    Le Hirak boucle sa première année    Tébessa: Un mort dans une collision    BARRICADES INOPERANTES    Samsung prépare sa DexBook : Transformer son smartphone en PC    Premier décés en Italie, l'oms tire la sonnette d'alarme    Victoire impérative des Verts    "C'est le peuple qui a sauvé le pays"    Lancement du nouveau Groupement algérien des acteurs du numérique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le bidonville "Mongardien" rasé
Eradication de l'habitat précaire à Souk Ahras
Publié dans Liberté le 25 - 04 - 2019

Cette opération a permis de récupérer une assiette foncière de 2 hectares.
Lieu d'exclusion pour les 115 familles qui y vivent depuis plus de 40 ans, le bidonville Mongardien, implanté à proximité de l'hôpital Ibn Rochd de Souk Ahras, a été complètement rasé hier, aux premières heures de la journée. Cette opération, qui entre dans le cadre de l'éradication de l'habitat précaire, s'est déroulée en présence du wali de Souk Ahras, Farid M'hamdi, du président d'APC et des principaux directeurs d'exécutif, dont, notamment, la directrice des travaux publics, chargée de la démolition desdits baraquements.
Prenant la parole en marge de ce qu'il a qualifié d'heureux évènement, le wali s'est félicité du bon déroulement de cette action, qui a permis non seulement de reloger dans de bien meilleures conditions d'hygiène et de salubrité les habitants de Mongardien, mais aussi à la collectivité qui pourra faire bon usage de l'assiette de 2 ha ainsi récupérée. "Nous ne pouvons que nous réjouir pour les 115 familles qui vivaient ici dans une grande misère et qui ont été prises en charge dans le cadre d'un programme d'habitat rural situé au lieudit Malaâb Essiouda, où un terrain leur a été entièrement et exclusivement réservé. Chacune de ces familles bénéficiera d'une assiette foncière viabilisée d'une centaine de mètres carrés et d'une enveloppe financière, en plus de l'assurance de profiter du branchement à l'eau, au gaz de ville et à l'électricité. Le terrain libéré va servir, dès aujourd'hui, d'assiette à la réalisation d'une cité de 200 logements de type LPA", a assuré le chef de l'exécutif, en signalant que des instructions ont été données à la direction de l'OPGI pour entamer sans plus attendre ce chantier. Expliquant qu'il s'agit là d'une toute première opération de lutte contre les poches abritant les constructions illicites qui défigurent la ville chef-lieu de wilaya, M. M'hamedi a assuré que plusieurs actions du même genre seront engagées dans un proche avenir à Souk Ahras et dans les autres communes de sa circonscription.
Il y a lieu de rappeler que dans cette perspective, d'autres actions menées par la wilaya ont permis l'élimination de plusieurs points noirs signalés çà et là à travers cette ville, dont 200 constructions précaires, des immeubles menaçant ruine en plus de la régularisation des situations des habitations dans de nombreux quartiers populaires dans le cadre de la loi 15/08. Ceci alors que les autorités locales veillent à l'aménagement extérieur des logements en cours et la réalisation des équipements publics afin de donner à ces cités en particulier et à la ville d'une manière générale un aspect agréable, ce qui n'est malheureusement pas le cas actuellement.

A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.