La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le processus de destitution de Bouchareb lancé
La crise au FLN déteint sur l'APN
Publié dans Liberté le 05 - 05 - 2019

Après avoir été écarté de la tête du FLN, Mouad Bouchareb pourrait bientôt perdre également son poste de président de l'Assemblée populaire nationale. Un poste auquel il a été désigné à la hussarde, dans le cadre de la fameuse "opération cadenas". Au sein du parti Front de libération nationale, les cadres et les députés sont convaincus : les jours de Mouad Bouchareb à la tête de l'APN sont désormais comptés. Le processus visant à remplacer le président de l'APN est déjà lancé et le plan pour cette destitution n'est qu'une question de temps. Les députés du groupe parlementaire du FLN ont reçu une instruction ferme visant à entamer les procédures de retrait de confiance au président de l'APN.
C'est l'affaire de l'arroseur arrosé. Les mêmes méthodes employées contre l'ancien président, Saïd Bouhadja, seront utilisées contre l'actuel quatrième homme de l'Etat. Le procédé est simple : les membres du groupe parlementaire du FLN, qui seront certainement rejoints par d'autres députés, initieront une pétition visant le retrait de confiance au président de l'instance parlementaire. S'il refuse de démissionner, une session plénière sera organisée pour prononcer "l'incapacité" des parlementaires à travailler avec le président.
En attendant, les députés du FLN ont concocté un autre scénario, moins coûteux politiquement. Saïd Bouhadja, l'ancien président de l'APN, va en effet déposer plainte au niveau du Conseil d'Etat pour "récupérer" la présidence de l'Assemblée, qui lui avait été "volée" en octobre dernier par Mouad Bouchareb. Ce dernier s'était appuyé sur les députés de son parti pour opérer un véritable coup de force pour devenir président de l'APN. Soutenu par des députés du FLN, mais également du RND, du MPA et du TAJ ainsi que des indépendants, l'actuel président de l'APN a été désigné à ce poste après avoir "fermé" les portes de l'institution à l'aide d'un cadenas pour empêcher l'ancien président, Saïd Bouhadja, d'accéder à ses bureaux. Ce dernier refuse toujours de croire que l'ordre de le démettre venait de la présidence de la République. "Je n'ai rien reçu", disait-il.
Ironie de l'histoire, Mouad Bouchareb répond à ses interlocuteurs que, "pour l'instant", il n'a rien "reçu". Autrement dit, les nouvelles autorités du pays ne lui ont pas encore demandé de quitter son poste. Mais l'homme sait que ce n'est qu'une question de temps. Lui qui n'a opposé aucune objection lorsque l'administration a accepté de donner à ses adversaires l'autorisation de tenir une réunion du comité central pour désigner un nouveau secrétaire général. Mohamed Djemaï, adoubé par l'armée, est bien assis dans son fauteuil. Mouad Bouchareb, lui, va retourner dans son anonymat. Pour l'heure, le nom du futur président de l'APN n'est pas encore tranché. Certains avancent que c'est l'actuel secrétaire général du FLN qui sera plébiscité. D'autres avancent que c'est Saïd Bouhadja qui récupérera son fauteuil.

A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.