La revanche de Tayeb Zitouni    La Cour de Tipasa dément    Pourquoi l'Arabie saoudite profitera le plus du chaos    Des instructions pour accélérer la cadence des travaux    L'APN convoque une réunion "importante" en présence du MAE    La FAF sort de son mutisme et dénonce une "campagne de médisance    Maintien du confinement partiel jusqu'au 13 juin    L'UGCAA et l'Anca appellent à la reprise des activités économiques et la réouverture des commerces    Djerad plaide pour l'allègement de la dette    L'Algérie rappelle son ambassadeur en France    Les commerçants réclament la reprise de leurs activités    Décès d'El-Youssoufi: le Président Tebboune rend hommage à un "homme d'Etat chevronné"    ORGANISATION D'UNE SOIREE A ORAN : L'affaire devant le juge d'instruction    Plus de 20.000 civils tués ou blessés en 2019 dans seulement 10 conflits    DERNIER MEMBRE EN VIE DU GROUPE DES 22 : Le président Tebboune reçoit Othmane Belouizdad    TOSYALI ORAN : Troisième exportation de 10.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    LA SAISON BAS SON PLEIN A ORAN : Le thon cédé entre 1000 et 1300 DA le kg    TAXES SUR L'IMPORTATION DES VEHICULES NEUFS : Les précisions de Ferhat Ait Ali    L'OPPOSANT KARIM TABBOU PRIVE D'UN APPEL TELEPHONIQUE : La Cour de Tipasa dément    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 1339 interventions durant le mois de Ramadhan    Le MJS et le COA décidés à travailler dans un "climat de sérénité"    Diplomate yéménite: "le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara occidental"    Décès de Abderhamane El Youssoufi: une étoile du Grand Maghreb s'éteint    137 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Le massacre des Ouffia à El-Harrach (Alger): un crime qui révèle la barbarie de la France coloniale    Affaire d'enregistrement sonore: les présidents de l'USB et du CABBA convoqués    Covid19-Championnat d'Algérie: Medouar sceptique sur une éventuelle reprise    Essais nucléaires: une illustration des crimes français contre l'homme et la nature    La prison rouge de Ferdjioua (Mila), témoin de la barbarie de la France coloniale    Covid19: Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Saâdaoui, l'homme par qui le scandale est arrivé    Biskra, la Mitidja du Sud    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le miracle de Liverpool
Ligue des champions d'Europe
Publié dans Liberté le 09 - 05 - 2019

Le miracle a eu lieu : sans son meilleur buteur Mohamed Salah, le fantastique Liverpool a passé quatre buts au géant barcelonais de Lionel Messi en demi-finale retour (4-0) pour se qualifier pour sa deuxième finale de Ligue des champions consécutive mardi.
Vainqueurs 3-0 en Catalogne lors de la demi-finale aller, la "Pulga" et sa bande ont craqué à Anfield, cédant sur un doublé de Divock Origi et un autre de Georginio Wijnaldum. À Madrid, les Reds retrouveront Tottenham ou l'Ajax Amsterdam, qui s'affrontent mercredi dans l'autre demi-finale. Il n'y aura pas de triplé pour Barcelone cette saison. Un naufrage qui n'est pas sans rappeler l'incroyable scénario de son élimination la saison passée en quart de finale : le Barça avait sombré en gaspillant trois buts d'avance contre l'AS Rome (4-1, 0-3). Pour Messi, c'est un coup d'arrêt. Atteindre à nouveau la finale de Ligue des champions pour y décrocher le cinquième trophée de sa carrière, le sixième de l'histoire du club, lui aurait sans doute ouvert les portes d'un sixième Ballon d'or. Il en restera peut-être à cinq, alors qu'il avait tout fait à l'aller pour éliminer les Reds et retourner en finale pour la première fois depuis 2015. Au Camp Nou, alors que le Barça peinait, le petit attaquant avait surgi pour inscrire un doublé et donner un net avantage de trois buts aux Catalans. Mais un Anfield en fusion et un Liverpool en surchauffe en ont décidé autrement. Sans Mohamed Salah et Roberto Firmino, tous deux blessés, Sadio Mané s'est senti un peu seul devant au coup d'envoi. Finalement, c'est le collectif anglais qui a renversé l'ogre... pour s'offrir une deuxième chance après sa défaite contre le Real Madrid en finale au printemps dernier. Le seul rescapé du "Fab Three", épaulé mardi par Origi et Xherdan Shaqiri, a bien été à l'origine du premier but, avant de laisser ses camarades faire le reste. Liverpool s'est d'abord donné de l'espoir dès la septième minute et fait sauter une première fois les plombs à Anfield. Mané s'est jeté sur une passe en retrait approximative, a servi Henderson qui s'est enfoncé dans la défense avant de tirer. Ter Stegen a repoussé, mais Origi rodait pour ouvrir le score. Si le Barça est resté menaçant, à l'image de ce tir de Messi détourné en corner par Alisson (14'), de cette frappe de Coutinho finalement non cadrée (17') ou encore de cette contre-attaque mal négociée par Jordi Alba (45'+4), il n'a jamais converti. À vrai dire, une fois l'orage passé, les Catalans se sont même plutôt installés dans la facilité, se contentant parfois de faire un peu tourner le ballon. Et c'est finalement sur un bon coup de Jürgen Klopp que Liverpool a gagné.
À la mi-temps, le technicien allemand a fait sortir son latéral Robertson pour faire entrer un milieu, Wijnaldum. Le Néerlandais a fait basculer la rencontre et Anfield en deux minutes. D'abord, sur un centre d'Alexander-Arnold, il a envoyé une lourde frappe au fond des filets (54'), avant de marquer de la tête dans la lucarne de Ter Stegen (56'). Incroyable ! Les Barcelonais se sont alors un peu éteints, comme s'ils avaient commencé à broyer du noir, des souvenirs de la Roma plein la tête. Un peu décontenancés, les Espagnols n'ont pas surveillé Alexander-Arnold sur un corner joué rapidement. Le latéral anglais a glissé le ballon à Origi qui a repris dans la lucarne de Ter Stegen pour faire exploser Anfield (79'). Il ne restait plus qu'à tenir, et face à ce Barça secoué, les Reds l'ont fait, avant de communier avec un Anfield en plein délire. Toujours dans la course pour le sacre national, Liverpool devra vite se reconcentrer. Dimanche, ils ont encore une petite chance de doubler Manchester City sur le fil lors de la dernière journée de Premier League. Il faudra encore espérer un miracle. Mais les miracles, les Reds sont spécialistes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.