POURSUIVI POUR « TRAFIC FONCIER » : Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    JSK : Belaïli : «Je suis doublement content»    MCA : Bakir tranchera son avenir avant la fin de la semaine    Ma réaction de citoyen au dernier discours du « Guide Suprême de la Nation », AGS !    TRIBUNAL DE BIR MOURAD RAIS : Ali Haddad écope de 6 mois de prison ferme    MASCARA : Un dealer arrêté à Tighennif    Entre incohérences et absence de stratégie    Vers une conférence nationale en septembre    Des troupes de la Royal Navy déployées dans le golfe d'Oman    L'armée veut imposer sa feuille de route    Serraj prépare la contre-offensive à Tripoli    Biden devance Trump dans les sondages    La société civile pour une transition de «rupture»    La procédure de levée de l'immunité parlementaire de Talaï enclenchée    Une victoire pour se mettre au vert    Le cas Ounas divise les Verts    Amical : Le Sénégal s'impose face au Nigéria    Autopsie d'un complot    Les réseaux sociaux bloqués pour contrer la fraude    Résultats de l'examen Cinquième à Sétif : un taux de réussite de 85,08 %    Ouverture de six plages et 700 agents de la protection civile mobilisés    3 hectares de blé et d'orge détruits par un incendie    Sassel-plage abrite le lancement de la saison estivale    Approvisionnement en eau de puits non contrôlés : L'APC de Sétif tire la sonnette d'alarme    Remise des prix de la meilleure photo    ACTUCULT    Inas célèbre ses dix ans d'enseignement de tamazight    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine    606 retraits de permis de conduire au mois de mai    Théâtre régional d'Oran : Les hurlements d'Léo ce soir au théâtre    Ils revendiquent toujours le départ du nouveau directeur: La protesta des travailleurs du Complexe financier d'Algérie Poste se poursuit    Régularisation foncière à Sidi Maarouf: 125 familles de la cité Kaibi Abderrahmane interpellent le wali    ALGER N'EST PAS L'ALGERIE    USM Alger: Un champion dans l'impasse    GC Mascara: Une AGO décisive demain    La crise, c'est eux!    Kamel Daoud hôte de la nouvelle librairie «Abdelkader Alloula»: « Ouvrir actuellement une librairie est plus courageux que d'écrire un livre »    Hocine Achiou : "En un an, Boudaoui a eu une progression extraordinaire"    Chine - Russie : Elever leurs relations au niveau d'un partenariat de coordination stratégique global    Hommage à Ahmed Kellil    Quelques scénarios de sortie de crise    Dialogue… ?    Des noms communs devenus des toponymes composés    Forum de la mémoire : Violation continue des droits de l'enfant sahraoui par le Maroc    Connexion perturbée et silence des autorités    La campagne présidentiellebat son plein    Renault : Le Maire et Senard jouent l'apaisement, se tournent vers l'avenir    "El faqir", premier spectacle de rue pour enfants à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mellal : "Je crois fermement au sacre"
Après la victoire acquise face au NAHD, la js Kabylie tout près d'un 15e titre
Publié dans Liberté le 23 - 05 - 2019

Les Canaris en savent sûrement quelque chose pour avoir été relégués, plusieurs fois, à six points d'écart et plus par le leader.
Qu'on le veuille ou non, le football, sport-roi par excellence et véritable opium des temps modernes, restera un sport passionnant et souvent imprévisible, voire bizarre, car souvent fait d'exploits inattendus et de rebondissements utopiques.
La JS Kabylie en sait sûrement quelque chose pour avoir été reléguée, plusieurs fois, à six points d'écart et plus par le leader, l'USM Alger, qui se voyait champion d'Algérie bien avant l'heure, mais le destin en a décidé autrement. Et si de nombreux observateurs estimaient, à juste titre d'ailleurs, que le sacre allait se jouer entre l'USMA et l'étonnante formation du PAC qui, il y a quelques semaines à peine, carburait à plein régime, voilà que les cartes ont été redistribuées depuis la semaine passée déjà, lorsque la JSK avait réussi à terrasser le leader usmiste dans son stade du 1er-Novembre (2-1) pour bouleverser davantage la hiérarchie. Avant-hier, au stade du 20-Août à Alger, les Canaris ont encore récidivé au détriment du NAHD curieusement sur le même score (2-1).
Et comme le hasard fait bien les choses, les milliers de supporters kabyles auront eu droit au même scénario, en l'espace de cinq jours à peine, puisque, jeudi passé face à l'USMA, la JSK avait ouvert le score par son buteur providentiel Belgherbi (5') pour concéder une égalisation signée du Libyen Ellafi (28') avant que Hamroune ne fasse basculer le big match à la 68'. Et bis repetitae face au NAHD, et cette fois en déplacement, où les poulains de Franck Dumas ont encore ouvert la marque par leur buteur ressuscité Belgherbi (64') avant d'être rejoints au score par les Husseindéens sur un but-gag d'un ex-Canari, El-Orfi (77'), mais quatre minutes après ce diable de Belgherbi, encore lui, allait surgir d'on ne sait où pour planter un second but assassin à la 81' et signer ainsi la 5e victoire de la JSK en dehors de ses bases.
Et comme un bonheur ne vient jamais seul, l'USMA, qui avait planté le décor somptueux pour fêter le "scudetto" face au MCO, s'est fait incroyablement surprendre par des Oranais qui jouaient vaillamment leur survie parmi l'élite (1-1).
Du coup, toute la Kabylie rêve désormais d'un 15e titre qui, il y a quelques semaines, relevait tout simplement de la providence. "J'ai toujours dit que le titre était encore jouable, et si Dieu le veut, nous allons fêter le sacre ce dimanche à Tizi Ouzou", dira l'imperturbable président de la JSK, Chérif Mellal, qui n'a jamais baissé les bras, lui qui a toujours cru aux chances de son équipe, alors que de nombreux observateurs ne misaient pas le moindre sou sur les chances de cette jeune équipe kabyle. Toujours est-il que les supporters kabyles auront fait la fête avant-hier soir au stade du 20-Août et ils l'ont prolongée durant une bonne partie de la nuit à travers les principales artères de la ville des Genêts, car ils estiment que le CS Constantine est capable de tenir en échec l'USMA au stade Hamlaoui, où un simple match nul des Usmistes pourrait faire le bonheur des Kabyles qui auront l'avantage de recevoir le CA de Bordj-Bou-Arréridj, visiblement soulagé par sa précieuse victoire contre Médéa qui lui assure désormais son maintien en Ligue 1.
Du coup, l'on peut conclure que le rêve kabyle peut se transformer en réalité ce dimanche à Tizi Ouzou, où le stade du 1er-Novembre pourrait écrire une nouvelle page d'histoire à la gloire du prestigieux club du Djurdjura.
Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.