L'Etat signe les décrets validant les avenants de ces contrats    La démocratisation est-elle soluble dans le pétrole ?    Mise en garde contre l'impact des réseaux sociaux sur la cohésion de la société    Pas d'entente actuellement sur l'interdiction des armes nucléaires    Mahrez absent du déplacement de Gaborone    MCA - CABBA délocalisé au stade Omar-Hamadi    13 personnes sauvées en 24 heures à Constantine    Les spécialistes tirent la sonnette d'alarme    Insistance sur la sensibilisation et la culture d'alerte pour combattre la traite des êtres humains    Remise des prix et hommage à Moussa Haddad    Des clichés immortalisant la beauté de l'Algérie    Judo / Open africain 2019 de Dakar : les Algériens Rebahi et Ezzine en or    Détérioration du passage «provisoire» sur l'oued Tamendjar à El Ancer (Jijel) : Financer en urgence un pont vital    Faire du partenariat avec les start-up "un chantier ouvert" à toutes les volontés sincères    "El-Mouggar-2019", point de départ du processus d'intégration économique africaine    Présidentielle du 12 décembre : signature par les médias de la charte d'éthique des pratiques électorales    France 24, Le Drian et Tebboune ..!    Marches pacifiques à Batna, Tébessa et Bordj Bou Arreridj    PRESIDENTIELLE : Bengrina promet un développement global    Tebboune lâché par son Directeur de campagne    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Les 5 candidats signent la Charte d'éthique    LOGEMENTS AADL 2 : Ouverture du site pour le retrait des attestations de pré-affectation    SE PLAIGNANT DE LEUR SITUATION : Les imams menacent de recourir à la grève    Belkacem Sahli trompé par son notaire    mca : Sakhri «On a eu l'accord de Medouar pour jouer le CABBA à Bologhine»    NAHD : Saoudi : «Prêts à saisir la justice pour récupérer le bilan»    JSK : Mohamed Al Tubal nouvelle recrue    Les Chiliens appelés aux urnes pour voter une nouvelle Constitution    Les manifestants durcissent leur mouvement    Le pays "ne sera plus le même" après la contestation    Qui est responsable, Air France ou Czech Airlines ?    Une élue FLN écartée de l'exécutif de l'APW    Appel à un sit-in devant le siège de Total à Montréal    Les assurances du ministère de la Santé    Un livre révèle l'infiltration des Emirats en Algérie    La sexualité dans la société arabo-musulmane : tabou, obsession, honte et honneur    "J'ai voulu raconter cette ville qui m'habite encore"    Participation de quatre artistes algériens    Ouverture prochaine d'une direction régionale de l'Onda à Béchar    El Harrouch: Camion contre voiture, 3 morts et 2 blessés    Pour fraude fiscale de plus de 670 milliards de centimes: Cinq personnes arrêtées dont trois employés des impôts    Agressions et vols, deux arrestations    Ligue 1 - Match retard PAC - USMBA: Encore une bourde de la LFP !    Human Rights Watch: La «vague d'arrestations vise à affaiblir toute tentative d'opposition»    Concours de la calligraphie arabe    Chikhi Kamel-Eddine, nouveau P-dg    Belkaroui et Zerdoum suspendus trois matchs    La présence américaine en Syrie conduirait à une résistance armée populaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils rejettent l'offre de Bensalah
Plusieurs centaines D'ETUDIANTS ont participé à la marche du 16e mardi à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 12 - 06 - 2019

Pour la marche hebdomadaire de vendredi prochain, qui marque la célébration du 18e anniversaire de la marche historique du 14 juin 2001, des appels ont été lancés à Tizi Ouzou pour une mobilisation massive et aussi pour le port d'un brassard noir en hommage aux martyrs du Printemps noir de Kabylie.
En dépit des conditions très peu favorables d'hier, les étudiants de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, ont tenu, comme à leur habitude depuis le 26 février, à honorer le rendez-vous de ce 16e mardi des manifestations pour exprimer leur rejet de tout dialogue avec le pouvoir et exiger le démantèlement de ce qui reste du système politique algérien. En effet, bien qu'en période d'examens et malgré la chaleur torride qui a marqué la journée d'hier, des centaines d'étudiants se sont mobilisés pour participer à cette première marche post-Ramadhan, des étudiants.
La marche s'est ébranlée sous un soleil de plomb à 11h30 du campus Bastos pour rallier, dans un premier temps, le campus Hasnaoua où d'autres étudiants ont rejoint la foule pour ensuite suivre l'itinéraire habituel menant vers la place de L'Olivier via la route longeant le CHU Nedir-Mohamed et l'artère principale, Abane-Ramdane. C'est en reprenant en chœur le slogan en vogue depuis le discours de Bensalah "La hiwar, la chiwar, transition obligatoire" que les étudiants ont entamé leur marche. Il s'agissait, ainsi, pour eux d'exprimer en tout premier lieu leur rejet du dialogue auquel a appelé le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, dans son dernier discours prononcé jeudi dernier.
Les manifestants reviennent ensuite aux revendications fondamentales du mouvement populaire qu'ils ont exprimées en scandant plusieurs slogans dont "Daoula madania matchi askaria", "Y en a marre, y en a marre des généraux", "Klitou Lebled ya sarrakine", "El madda sebaâ, esoulta li chaâb" (article 7 : pouvoir au peuple), "Pouvoir assassin, pouvoir criminel", "Chaâb yourid tetnehaw gaâ", "Bensalah dégage, Bedoui dégage, Gaïd Salah dégage". Tout au long de l'itinéraire de la marche, les étudiants tenaient à réaffirmer leur détermination à aller jusqu'au bout en scandant des slogans tels que : "Etudiants s'engagent, système dégage", et à dénoncer la liquidation de Kamal-Eddine Fekhar, mort en détention dans les geôles du pouvoir, et ce, en criant : "Ya li laâr, ya li laâr, doula qetlet Fekhar".
Devant la première sûreté urbaine du centre-ville, les étudiants scandaient également des slogans dénonçant les intimidations policières à l'instar de celle dont ont fait les frais tout récemment les artistes participants aux activités de Révolte'Arts. À noter que pour la marche hebdomadaire de vendredi prochain, qui coïncide avec la date du 14 juin, qui marque la célébration du 18e anniversaire de la marche historique du 14 juin 2001, plusieurs appels ont été lancés à Tizi Ouzou pour une mobilisation massive et aussi pour le port d'un brassard noir en hommage aux martyrs du Printemps noir de Kabylie.

Samir LESLOUS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.