Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cherif El-Ouazzani s'interroge ...
MCO
Publié dans Liberté le 18 - 06 - 2019

"Que l'on se mette, d'emblée, bien d'accord ! Ne croyez-surtout pas qu'un tapis rouge vous sera déroulé ! Vous serez la cible de critiques, de basses manœuvres pour vous dissuader d'aller de l'avant, de jugements négatifs ! À tout cela, vous devez faire face. Vous devez faire le dos rond, travailler et avancer !'' Le discours, trash et sans langue de bois, du wali d'Oran, Mouloud Cherifi, en direction de Si Tahar Cherif El-Ouazzani lors de sa désignation comme nouveau patron du MCO, samedi matin à la résidence d'Etat d'El-Bahia, ne pouvait mieux résumer l'actuel état d'âme du champion d'Afrique des nations 1990. La volte-face, logiquement prévisible, des membres du conseil d'administration de la SSPA-MCO qui ont boudé, dimanche après-midi, la réunion prévue pour la nomination et l'installation de Cherif El-Ouazzani aux commandes l'illustre parfaitement. Ne savant pas vraiment quoi faire avant d'entamer officiellement ses nouvelles fonctions, si ce n'est de patienter jusqu'à l'après-midi d'aujourd'hui pour connaître les véritables intentions des actionnaires, le nouveau directeur sportif du Mouloudia espère surtout "un coup de main, notamment sur le plan administratif". "Tout le monde sait que l'administration, ce n'est pas vraiment mon dada. Il faudra m'aider sur ce plan-là. Surtout en ce qui concerne les manœuvres financières qui lanceront notre entame de mission. J'en appelle, d'ailleurs, au bon sens des actionnaires et membres du conseil d'administration du Mouloudia. Je n'ai exclu personne. J'ai sollicité tous les enfants du club pour qu'on œuvre, ensemble, main dans la main, à la relance de notre MCO", soulignait, pensif, un Cherif El-Ouazzani qui n'est pas encore à l'aise dans son nouveau rôle de numéro 1 du Mouloudia, surtout au milieu de toutes ces rumeurs qui annoncent une "révolte contre l'initiative du wali" des Belhadj, Djebbari, Mehiaoui, Abdelilah, Kalaïdji, Bessedjrari et autres Chorfi et Benchenni lors de l'assemblée programmée pour cette fin d'après-midi au Royal Hôtel. Bien que connaissant la rancune que lui tient encore une partie des actionnaires et ex-présidents du MCO en raison de ses positions par le passé, l'ancien entraîneur du RCA, du PAC et de l'USMBA espère, "pour le bien de l'équipe'', un "plébiscite" qui mettra fin aux tensions actuelles et lui "permettra, aussi et surtout, de commencer le boulot".

Rachid BELARBI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.