Tribunal de Sidi M'hamed: 18 ans de prison pour Ali Haddad, 12 ans pour Ouyahia et Sellal    La mère des batailles    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Casnos: Une campagne d'information sur la nouvelle plate-forme électronique    Coronavirus: Les deux prochaines semaines seront cruciales pour Sétif    La tablette et les diplômés chômeurs    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    La FAF s'est fixé une date butoir    Le verdict du procès des trois activistes de Béjaïa renvoyé au 8 juillet    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    8 décès et 365 nouveaux cas en 24 heures    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Youcef Benmicia, nouveau président    Le marché informel des télés offshore    Les explications de Météo Algérie    Le pétrole progresse,    Les hôpitaux sont à nouveau sous pression    Pourquoi la population ne respecte pas les mesures barrières ?    L'université pilier de l'économie du savoir ?    L'épreuve    L'infrangible lien...    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines    Répression contre l'opposition à Hong Kong    La communauté internationale fait bloc derrière la Palestine    58e anniversaire de l'Indépendance: le Président Tebboune décrète une grâce présidentielle au profit de détenus    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    Les violations des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé sont source de tension dans la région    Le président de la République décide de réserver un quota de logements supplémentaire de 450 unités à Tindouf    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Ali Haddad condamné à 18 ans de prison ferme    La libération de Karim Tabbou statuée aujourd'hui    Le procès de l'homme d'affaires Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    SONATRACH ET ENI : Signature de trois accords gaziers    DGSN : 3000 logements location-vente pour la police    DECLARATION DU 1ER NOVEMBRE : Goudjil appelle à une interprétation plus approfondie    Foot/Reprise des compétitions: Amar Bahloul appelle les clubs à faire preuve de "flexibilité"    ONU-Barrage du Nil: le Conseil de sécurité soutient l'UA pour régler la crise    Kia se maintient en tête    L'extravagance toujours au menu    Le ciné-club virtuel qui crève les écrans    Zetchi : «Benzema est 100% algérien»    AGEX du GS pétrolier : Reportée au 7 juillet    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    Schengen ouvre ses frontières pour les Algériens    FAF: Qui succédera à Kheireddine Zetchi ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UGTA n'a pas obtenu d'autorisation
Pour l'organisation de son 13e congrès
Publié dans Liberté le 19 - 06 - 2019

L'UGTA n'a toujours pas obtenu l'autorisation de la wilaya d'Alger pour organiser son 13e congrès, apprend-on de sources sûres. Le secrétaire général et le secrétariat national ont décidé de tenir le congrès les 21 et 22 juin en cours à Club-des-Pins. Si, pour la salle, la Centrale syndicale a reçu l'aval de l'administration du Club-des-Pins, la Drag (direction de la réglementation) de la wilaya d'Alger n'avait, jusqu'à hier, pas donné son quitus. Même si le document autorisant l'organisation d'un tel événement n'est pas en sa possession, Abdelmadjid Sidi-Saïd, estiment des syndicalistes, est déterminé plus que jamais à mettre en œuvre son planning.
Il a dans ce cadre convoqué les unions de wilaya et locales ainsi que les sections syndicales réparties à travers les 48 wilayas à une réunion demain au siège de la Centrale ou à l'Institut national des études et recherches syndicales d'El-Achour. Cette rencontre est programmée, avouent certaines sources, dans le but de plébisciter Sidi-Saïd, sans passer par le congrès. Sidi-Saïd avait pourtant déclaré qu'il ne se représentera pas pour un nouveau mandat. "Le mandat actuel prendra fin le 10 janvier 2020, toutefois nous avons décidé d'avancer la date de l'organisation du 13e congrès de l'UGTA", avait-il déclaré en marge d'une réunion de coordination à huis clos regroupant les membres du comité exécutif national de l'UGTA.
Il faut dire que tous ces agissements ont provoqué la colère des syndicalistes qui multiplient les actions de protestation pour annuler le congrès et accélérer le départ de Sidi-Saïd. De son côté, le SG de l'union de la wilaya de Béjaïa et coordinateur national du comité pour la réappropriation de l'UGTA, Aziz Hamlaoui, accuse Sidi-Saïd et son équipe de traficoter pour imposer un congrès en juin en violation des statuts de l'organisation syndicale. "Après l'adoption des bilans financier et moral par la commission exécutive nationale (CEN), il faut trois mois pour organiser le congrès. Or, la CEN n'a adopté ni le bilan financier ni le bilan moral ! En un mois, ils ont pris la décision de préparer le congrès et, en l'espace d'une semaine, les congressistes ont été désignés au niveau national et les congrès régionaux tenus", a-t-il expliqué.

B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.