Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La grande embrouille !
Organisation du 13e congrès de l'UGTA
Publié dans Liberté le 20 - 06 - 2019

Une grande embrouille s'empare de l'organisation du 13e congrès de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA). Jamais un événement aussi important pour ce syndicat n'a été préparé dans de pareilles conditions, marquées par un flou total. Même le lieu n'a pas été indiqué. La direction a vraisemblablement décidé de ne pas communiquer à ce sujet.
À deux jours du rendez-vous, ni une conférence de presse n'a été programmée ni une déclaration de structure de la communication, liées à cette assemblée élective, n'a été faite. Une confusion entoure également l'autorisation de la wilaya d'Alger pour la tenue de ce congrès. Le staff de Sidi-Saïd a-t-il eu le quitus de la Drag (Direction de la réglementation) d'Alger ? Les avis à ce propos demeurent partagés entre ceux qui affirment que la Centrale syndicale a obtenu le feu vert de cette structure de la wilaya et ceux qui soutiennent que le fameux document n'a pas été envoyé à la Maison du peuple. Tout est, semble-t-il, centralisé au niveau de l'entourage immédiat du secrétaire général.
Les syndicalistes s'interrogent sur la manière avec laquelle les délégués au congrès ont été désignés. Des convocations n'ont toujours pas été envoyées. "C'est un congrès préfabriqué que tiendra Sidi-Saïd avec son entourage, ignorant la base dans le but de se maintenir au poste de SG ou de désigner lui-même son successeur", souligne un des cadres syndicaux de l'opposition. Cela dit, Sidi-Saïd avait déclaré qu'il ne se représentera pas pour un nouveau mandat. "Le mandat actuel prendra fin le 10 janvier 2020, toutefois nous avons décidé d'avancer la date de l'organisation du 13e congrès de l'UGTA", avait-il déclaré en marge d'une réunion de coordination à huis clos regroupant les membres du comité exécutif national de l'UGTA. Les travailleurs, avoue cette source, nient toutes les démarches entreprises par le secrétariat national pour la tenue de ce congrès, qu'ils qualifient d'"anti-statutaire".
Les frondeurs prévoient d'ailleurs aujourd'hui un rassemblement devant le siège de l'Union de wilaya d'Alger (1er-Mai). Ils exigeront de la délégation de l'Union d'Alger de ne pas prendre part à ce qu'ils appellent une "mascarade". Contacté pour de plus amples informations, Amar Takjout, SG de l'Union de wilaya d'Alger qui a confirmé l'obtention de l'autorisation, se pose toutefois plusieurs questions liées à cette rencontre. Il lance tout de go : "Le congrès sera-t-il à la hauteur de l'événement ?" Plus explicite, il se demande si ce rendez-vous décisif de l'UGTA tiendra compte de la situation qui prévaut actuellement en Algérie, des revendications du peuple, de l'impasse politique dans laquelle se retrouve notre pays et de la crise économique qu'il subit en ce moment.
Une chose est sûre, Amar Takjout se dit "porteur d'un changement, d'une vision ayant pour objectif de rassembler et de bannir tous les clivages et les clans". Il souhaite contribuer au règlement des problèmes que vivent le pays ainsi que le monde du travail. On a évoqué le nom de l'ancien SG de la Fédération des textiles et cuirs comme digne successeur de Sidi-Saïd à la tête de l'UGTA. "Non, ce n'est que de la spéculation. Il se pourrait que je ne sois pas la personne idoine pour la situation actuelle", répond-il. Par ailleurs, une réunion qui regroupera les Unions de wilaya et les sections syndicales de toutes les régions du pays est prévue aujourd'hui soit à la Centrale, soit à l'Institut des études syndicales à El-Achour pour apporter les dernières retouches au congrès.

B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.