Militaires et sécuritaires, au niveau de la région, urgence pour l'Algérie de résoudre la crise politique    Les dessous du trafic de pièces détachées en Algérie    Deux drones israéliens abattus au Liban    La minute qui qualifie la JSK au prochain tour    Le CABBA crée la surprise à Bel-Abbès, l'ESS piégée à domicile    Avalanche de médailles pour l'Algérie    Une librairie fait la part belle aux fanzines    «Le bélier magique» au Festival international du film pour l'enfance    De bonnes nouvelles pour les étudiants algériens    Le taux d'inflation à 2,7 % sur un an en juillet 2019    Après un 1er semestre plombé par les prix : Eramet abaisse sa prévision 2019    Rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les représentants des retraités de l'ANP    Sahara occidental : Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    Reportage : Un "Drone made in Sénégal" pour lutter contre le paludisme    Guerre commerciale : La Chine riposte aux USA sur le commerce, Trump menace    Dialogue national : Nécessité de mener notre pays vers des lendemains sûrs et prospères    2ème Région militaire : Gaïd Salah entame une visite de travail et d'inspection    Dynamiques de la société civile: Attachement au dialogue et à l'unification des efforts pour sortir de la crise politique    CHAN 2020 (préparation) : Djamel Belmadi convoque 22 joueurs pour un stage    Coupes africaines des clubs : Qualification de la JSK, du CRB et du Paradou    Oum El Bouaghi: La culture écolo fait son chemin parmi les jeunes et les associations    Education : Le ministère publie la liste des fournitures scolaires pour les trois paliers d'enseignement    Réception de 102 établissements éducatifs    Réception de 102 établissements éducatifs    «Gare aux cadres et entreprises défaillants !»    Lait : Aucune mesure prise pour réduire les quantités collectées, rassure Giplait    Réunion interministérielle : Le dossier de l'entretien de l'autoroute Est-Ouest et mesures de péage au menu    L'heure du retour a sonné !    Ordonnances de désignation des administrateurs    Le ministère de l'Intérieur dément    Le "Oui, mais" de Makri    Vingt investisseurs devant la justice    Nouvelle série d'arrestations d'opposants    Abou-Leïla de Amine Sidi Boumediene au programme    PROTECTION CIVILE : 240 interventions enregistrées en 48 heures !    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    La politique commerciale de Trump critiquée    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    L'inévitable saignée des parents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coup d'envoi des festivités
16e Festival Raconte-arts au village Sahel
Publié dans Liberté le 21 - 07 - 2019

L'ouverture de cette édition a eu lieu vendredi au village Sahel (commune de Bouzeguène), où les habitants, les participants et des milliers de visiteurs s'apprêtent à vivre toute une semaine au rythme d'une ambiance hors du commun.
Le coup de starter de la 16e édition du festival Raconte-arts a été donné vendredi 19 juillet à 18h au village Sahel (commune de Bouzeguène), où les habitants, les participants et des milliers de visiteurs s'apprêtent à vivre toute une semaine au rythme d'une ambiance hors du commun.
Organisé par la Ligue des arts cinématographiques et dramatiques de Tizi Ouzou, cet événement compte sur la présence de plus de 400 participants, dont des nationaux, des Franco-Algériens et des étrangers en provenance de France, d'Espagne, d'Italie, de Tunisie, du Congo, de Nouvelle-Calédonie et même d'une Américaine attirée par cet événement qui a acquis, depuis quelques éditions déjà, une notoriété internationale. Parmi ces participants, on trouve des conteurs, des poètes, des artistes, des musiciens, des hommes de théâtre, des cinéastes, des écrivains, des conférenciers, etc. Après une minute de silence à la mémoire des martyrs de la révolution et de la décennie noire et de la démocratie, le ton est donné avec l'intervention du président de Raconte-arts qui a expliqué que l'ouverture sera courte en raison du match de finale de la Coupe d'Afrique.
Des intervenants ont pris la parole, entre autres le responsable de la commission d'organisation du village, du président de l'APC, Rachid Oudali, natif du village, du président de la Ligue des arts cinématographiques et dramatiques de la wilaya, Arezki Diche, et du président de l'APW de Tizi Ouzou qui a déclaré être déterminé à aider les associations qui activent dans la promotion et la préservation de la culture locale, du patrimoine, affirmant que l'APW qui est partenaire de ce festival a accordé une subvention d'un million de dinars et qu'en raison de l'intensité des activités, il comptait encore aider l'association Raconte Arts pour l'année prochaine d'une subvention de l'ordre de 1,5 million de dinars. M. Metref a ensuite invité l'assistance à se rendre à la place de Tajmaât, située tout près de la mosquée, où sera donné le point inaugural in situ en présence du fidèle compagnon de raconte-arts, Denis Martinez, ancien professeur à l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger.
À Tajmaât, la place mythique du village où tout est indiqué pour mieux partager la culture, la joie et la convivialité, M. Metref nous explique encore une fois que dans Raconte-arts tout est simple, sobre et sans apparat, autrement dit, sans grande pompe. "On ne se formalise pas, bien au contraire, il faut déstructurer", tonnera-t-il chaque fois. Le programme de cette édition prévoit de nombreuses activités dont des rencontres débats, des conférences, des tables rondes, plus d'une dizaine d'auteurs et écrivains, des expositions, des ventes dédicaces, des forums de rencontres, etc. Il faut rappeler que la daïra de Bouzeguène a eu l'honneur d'abriter déjà auparavant trois autres éditions du festival Raconte-arts, à savoir Wizgan en 2009, Agoussim en 2012 et Iguersafen en 2015. À la fin du festival, le président de Raconte-arts annoncera le village qui abritera la 17e édition de ce festival.

KAMEL NATH OUKACI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.