L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    BOUIRA : Cinq blessés dans une collision à Sour Ghozlane    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le marché de voitures toujours fermé
Sétif
Publié dans Liberté le 24 - 08 - 2019

Le marché hebdomadaire de véhicules de la ville de Sétif est depuis le mois de février fermé pour une durée indéterminée à la suite de l'infructuosité des opérations d'adjudication lancées par les services de la commune. Une situation inédite, car la rentabilité du marché n'est pas un secret. Le montant de location ne cesse d'augmenter d'une année à l'autre. En effet, les avis d'adjudication lancés par la commune sont restés lettre morte.
La première mise à prix fixée par la direction des domaines de la wilaya à 18,3 milliards de centimes n'a pas drainé les participants à l'appel pour contracter le marché. Même chose pour la deuxième mise à prix qui a été fixée aussi par les domaines à 15,6 milliards soit une diminution de pas moins de 3,6 milliards à la municipalité. Selon des informations en notre possession, la seule offre a été en-dessous du montant de la mise à prix.
Le participant a offert 12 milliards, cependant, l'assemblée ne peut accorder le marché pour un montant inférieur au montant arrêté par la direction des Domaines. Pour mettre fin à cette situation de blocage, les responsables de l'hôtel de ville ont encore une fois saisi les services des Domaines pour leur accorder une autre mise à prix, voire une baisse du montant de location.
En attendant une réponse favorable, il reste fermé, car il faut lancer un autre avis d'adjudication et attendre une vingtaine de jours après la première parution dans les journaux. Une procédure légale que la municipalité doit suivre afin de pouvoir ouvrir le plus tôt possible ce marché à vocation nationale.
Rappelons que la décision de fermeture du marché a été décidée par les responsables de l'hôtel de ville, et on a notifié aux directions concernées et services de sécurité de veiller à son application après expiration du délai de prolongement du contrat de location d'un mois à savoir le 31 mars écoulé. La décision d'octroi de gré à gré du marché, qui est considérée comme l'une des plus importantes sources de rentrées d'argent pour la municipalité a été aussi infructueuse.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.