Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le ministre de la santé répond personnellement à des appels sur le numéro vert 3030    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    Coronavirus: Aucune personne ayant approché le ressortissant italien ne présenterait des signes inquiétants    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune se rend à la Mosquée du Prophète à Médine    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Rassemblement de protestation des Patriotes    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    10 ans de prison requis contre Kamel Chikhi    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Les explications du ministère de la Santé: Le coronavirus arrive en Algérie    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sonatrach renouvelle avec le français Engie
Contrats gaziers
Publié dans Liberté le 21 - 11 - 2019

Contrairement aux contrats conclus avec les autres clients, Sonatrach ne donne aucun détail sur la durée des accords, ni sur les quantités, encore moins sur la tarification du gaz vendu à Engie.
La compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a annoncé, hier, avoir renouvelé son contrat d'exportation de gaz avec la compagnie française Engie pour le moyen et long terme. Dans son communiqué, Sonatrach, qui ne donne aucun détail sur la durée des accords ni sur les quantités de gaz qui seront livrées à Engie, a indiqué qu'elle livrera des volumes de gaz naturel sous forme de gaz gazeux en entrée du gazoduc Transméditerranéen, ainsi que du gaz naturel liquéfié (GNL), notamment au terminal méthanier de Fos Tonkin, situé en France, ajoutant qu'"à travers ces accords, les deux parties confirment et consolident le partenariat à long terme".
Selon le communiqué, "ces accords permettront de sécuriser un débouché pour le gaz algérien sur son marché naturel, qui est, dans le contexte actuel de concurrence accrue entre les différentes sources d'approvisionnement, l'un des marchés les plus valorisants". Le nouvel accord signé avec Engie vient s'ajouter à la série de six contrats gaziers déjà renouvelés par Sonatrach.
En effet, cette dernière a déjà procédé au renouvellement de contrats avec les compagnies italiennes ENI, Enel et Edison, permettant ainsi à la compagnie nationale de consolider sa position sur le marché italien et de demeurer l'un des principaux fournisseurs de gaz naturel sur ce marché. En plus des trois entreprises italiennes, la compagnie publique des hydrocarbures avait également conclu un accord avec la société portugaise Galp Energia.
Et enfin, un sixième contrat a été conclu courant 2018 avec la société publique turque Botas. Dans le détail, Sonatrach a signé avec Enel pour un approvisionnement, via le gazoduc Enrico-Mattei, de 3 milliards de mètres cubes par an, pour une durée de 10 ans à partir de 2020, dont deux années optionnelles. Le contrat signé avec ENI porte, pour sa part, sur un volume de 9 milliards de mètres cubes par an et une durée de 10 ans.
En ajoutant le contrat d'Edison qui, lui, porte sur un milliard de mètres cubes de gaz par an jusqu'en 2027, ce sont 13 milliards de mètres cubes par an qui seront destinés au marché italien. Sur le marché espagnol, Sonatrach a renouvelé son contrat avec la compagnie Naturgy, anciennement Gas Natural Fenosa, pour un volume de 8 milliards de mètres cubes par an jusqu'en 2030.
Sonatrach a également signé des accords portant sur l'approvisionnement en gaz naturel du marché portugais, avec la compagnie portugaise Galp Energia, pour un volume de 2,5 milliards de mètres cubes/an pour une durée de 10 ans. Sonatrach a, par ailleurs, signé un avenant à un contrat gazier avec la société publique turque spécialisée dans l'importation de gaz naturel, Botas, datant de 2014.
Cet avenant porte sur l'augmentation du volume de gaz naturel liquéfié (GNL) exporté par l'Algérie à 5,4 milliards de mètres cubes/an, contre 4,4 milliards de mètres cubes/an auparavant. Il est à signaler que ces contrats renouvelés sont établis pour une durée de 10 ans.
En signant des contrats de durée plus courte, par rapport aux contrats de 20 ans et plus signés auparavant, Sonatrach s'adapte aux nouvelles conditions du marché européen du gaz tout en tentant de maintenir, autant que possible, les mêmes conditions de vente. Après la conclusion du contrat avec Engie, il reste à Sonatrach à conclure avec le groupe français Total, lié à son partenaire algérien par un contrat devant arriver à expiration en 2020.

Saïd Smati


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.