Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marches et rassemblements dans plusieurs villes
Le rejet du scrutin présidentiel s'intensifie à Béjaïa
Publié dans Liberté le 26 - 11 - 2019

Pas moins de cinq communes de la wilaya de Béjaïa ont connu, hier, des manifestations contre la tenue de l'élection présidentielle prévue le 12 décembre prochain, et pour exiger, par la même occasion, la libération de tous les détenus du mouvement populaire né le 22 février. En effet, des milliers de citoyens sont sortis, hier, dans la rue dans les chefs-lieux communaux de Tichy, de Souk El-Tenine, de Darguina, de Taskriout et d'El-Kseur, pour exprimer leur refus sans appel de cautionner la mascarade électorale en cours et rappeler les revendications du hirak, notamment "la libération immédiate et inconditionnelle des prisonniers politiques et d'opinion", "le départ de toutes les figures du système" et "l'engagement d'un processus transitionnel devant permettre l'instauration d'une nouvelle république démocratique et sociale".
Si les deux villes côtières Tichy et Souk El-Tenine ont été, hier, le théâtre de deux imposantes marches citoyennes, qui ont drainé des milliers de personnes, à Darguina et à El-Kseur les citoyens ont organisé des rassemblements de protestation devant les sièges des deux daïras pour dire "Non à l'élection !" et réclamer la libération des "otages" (détenus du hirak).
Les manifestants, qui ont dénoncé les réquisitions adressées par les services de daïra aux fonctionnaires des APC pour les inviter à s'impliquer dans la surveillance des bureaux de vote, le 12 décembre prochain, ont érigé des murs de clôture devant les bureaux des élections au niveau des deux daïras de Darguina et d'El-Kseur.
Interpellés publiquement par les manifestants qui filmaient la scène, les deux chefs des daïras d'El-Kseur et de Darguina ont pris la parole devant la foule pour reprendre la fameuse déclaration des autorités, disant que "l'administration locale n'a aucun rôle à jouer dans l'organisation du scrutin présidentiel du 12 décembre. Cette mission incombe à l'Autorité nationale indépendante des élections (Anie)".
Néanmoins, la foule n'a pu tolérer la dérobade, devenue systématique, des deux commis de l'Etat qui tentaient de calmer les esprits. "Ulac l'vote ulac" (Pas de vote), "Makanch intikhabat mâa l'îssabat" (Pas d'élection avec les bandes mafieuses), "Dawla madania, matchi âaskaria" (Pour un Etat civil et non militaire), "Système dégage !"… sont autant de slogans scandés par les manifestants en guise de réaction aux propos non convaincants de ces deux chefs de daïra.
Notons enfin que les hirakistes de Béjaïa ont tenu également, hier, leur rassemblement quotidien devant le siège de la wilaya pour réitérer le rejet de l'élection présidentielle du 12 décembre et exiger la libération des détenus d'opinion.

Kamal OUHNIA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.