Ligue1 algérienne-USM Alger: Zeghdoud évasif sur son avenir    Le Président Tebboune visite le siège du MDN    Entre indifférence et inconscience    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    Un webinaire interactif pour la région Mena    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





…CULTURE EN BREF …
BREF
Publié dans Liberté le 17 - 02 - 2020

5e festival de danse moderne et de la chanson rap à Aïn TémoUchent
Encourager les artistes en herbe
Le festival local de la chanson rap, de danse moderne, new style et de pop a démarré hier à la maison de la culture Aïssa-Messaoudi de la wilaya de Aïn Témouchent. Le public friand de ce type de divertissement découvrira durant trois jours (16-18 février) de nombreux artistes issus de différentes communes de la wilaya. Initié par l'association culturelle En-Nour de Aïn Témouchent, ce festival local tend à détecter des jeunes talents en herbe et leur permettre d'évoluer dans d'autres évènements nationaux et internationaux dédiés à cet art. Youcef Menaï, président de l'association culturelle En-Nour, a indiqué que l'ouverture de cette manifestation devait être donnée par le groupe de Mohamed Dahrour, le groupe de dance Yahia et les rappeurs Aymen et Samo Az. Aujourd'hui se produiront des chanteurs de musique rap de Aïn Témouchent, de Béni Saf et d'El-Malah.

M. Laradj

Tiaret
Maamar Boukafha remporte le concours de la meilleure histoire courte
Le jeune Maamar Boukafha a décroché le premier prix du concours de la meilleure histoire courte lancé dernièrement par la maison de la culture Ali-Maâchi de Tiaret, a-t-on appris samedi dernier du directeur de cet établissement culturel, Kada Kebiz. Le jury, qui a évalué les œuvres présentées dans le cadre de ce concours destiné aux écrivains de la wilaya, a attribué un prix d'encouragement à la fille Bouchra Brahim (13 ans). Le concours, annoncé début février sous le titre "Ouhibouki ya Djazaïr" (Algérie je t'aime), a mis en lice 26 participants de différents âges.
Les premiers lauréats seront honorés à l'occasion de la célébration de la journée nationale du chahid qui coïncide avec le 18 février de chaque année. Le jury est composé de spécialistes de l'université Ibn Khaldoun de Tiaret. Le programme de la célébration de la journée nationale du chahid comporte la projection d'un film documentaire par la fondation ciné-jeunes, la présentation d'un nouvel ouvrage intitulé Après le congrès de la Soummam d'Iliès Rahmani, des lectures poétiques en melhoun et des madihs (chants religieux) par la troupe Oussoul.


APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.