Covid-19 : Rapatriement des Algériens bloqués en Turquie dans deux ou trois jours    Président Tebboune : l'Algérie a été la première à prendre les mesures contre le coronavirus    Coronavirus: Une aide de 130 millions USD proposée à l'Algérie par la BM et le FMI    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Ouverture d'un compte courant postal de solidarité pour les dons    L'Algérie face à un casse-tête    Des sanctions prévues…    9 nouveaux décès et 132 cas supplémentaires    Griezmann interrogé sur la polémique Benzema/Giroud    L'infrangible lien…    Le Président de la République s'entretient par téléphone avec son homologue turc    Les feuilles de l'automne    COVID-19 : Ouverture d'un CCP de solidarité pour les dons    UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES D'ALGER : Reprise des cours le 5 avril via une plateforme numérique    COVID-19 EN ALGERIE : 716 cas confirmés et 44 décès    Une décharge doit être signée avant l'application de la chloroquine !    Aïcha Zinaï claque la porte du CNDH    Propagation du covid19-ANP: des instructions sur les dispositions préventives    Un navire battant pavillon des Iles Marshall impliqué dans le pillage des richesses sahraouies    Ligue 1: le joueur a besoin d'au moins trois semaines pour reprendre la compétition    Sahara Occidental: 139.000 t de poissons congelés exportés illégalement par le Maroc en 2019    Lancement des premières journées virtuelles du court métrage    Coronavirus: Feghouli fait un don pour un hôpital d'Istanbul    Le report des jeux méditerranéens d'Oran officialisé    Pétrole: le prix du Brent en hausse grâce à la reprise de la demande chinoise    Vers une contribution financière et matérielle de la FAF    "L'état de santé de Karim Tabbou s'améliore"    Le gouvernement parie sur la solidarité    Déclaration    TV-6 de l'EPTV récupère des journalistes de Dzair TV    Une exposition virtuelle en temps de confinement    Une ode aux victimes de la décennie noire    Un bébé succombe au Covid-19 aux Etats-Unis    L'Italie espère de bonnes nouvelles la semaine prochaine    En difficulté: Les entreprises demandent l'aide de l'Etat    Bouira: Livraison de 4.900 quintaux de blé aux minoteries    A L'OMBRE DES MURS    LFP - Arrêt des compétitions: De redoutables conséquences pour les clubs    GMS Mercedes-Benz à l'arrêt    Hyundai GMI Al Djazair fermé temporairement    Zoubida Assoul parle de l'état de santé de Tabbou et Nekkaz    Covid-19 : Contribution financière du groupe parlementaire RND au Conseil de la Nation pour endiguer la pandémie    Covid-19 : un lot de 10.000 livres remis aux résidants des hôtels de confinement    N'ASSUME SES MISSIONS Aïcha Zinaï claque la porte du cndh    Musique- Bob Dylan : Sortie d'une nouvelle chanson    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revoilà l'ingérence russe !
Campagne électorale pour la présidentielle américaine 2020
Publié dans Liberté le 22 - 02 - 2020

La Russie s'ingère dans la campagne électorale pour la présidentielle de 2020 pour faire réélire Donald Trump, ont révélé des responsables du renseignement américain à des parlementaires lors d'un briefing, selon les médias américains. Rendu furieux par ce briefing, Donald Trump a annoncé mercredi le limogeage du chef du renseignement, Joe Maguire, et son remplacement par un de ses fidèles.
Trump a laissé exploser sa colère contre M. Maguire, directeur par intérim du renseignement national – l'agence qui chapeaute les services de renseignement –, lorsqu'il a été mis au courant de ce briefing datant du 13 février devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants, ont révélé jeudi le Washington Post et le New York Times. Selon ces journaux, au cours de cette audition, une conseillère de M. Maguire, Shelby Pierson, aurait dit aux élus présents que la Russie était de nouveau en train d'interférer dans les élections américaines pour promouvoir la candidature de M. Trump, qui s'est plaint que les démocrates utiliseraient cette information contre lui. Selon le New York Times, le président a particulièrement été courroucé par la présence à ce briefing d'Adam Schiff, le démocrate qui a dirigé l'enquête parlementaire suite à laquelle le milliardaire républicain a été mis en accusation pour abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès. Joe Maguire était l'un des favoris pour devenir directeur permanent du renseignement mais, selon le Washington Post, M. Trump se serait retourné contre lui lorsqu'il a été informé de ce briefing classé top secret.
Le président s'en est alors pris à M. Maguire lors d'une rencontre dans le Bureau ovale la semaine dernière, en le fustigeant pour le "manque de loyauté" de son personnel, selon le Washington Post. Ce qui aurait été le "catalyseur" de la mise à l'écart de Joe Maguire, d'après le journal. "Nous comptons sur les services de renseignement pour informer le Congrès de toute menace d'ingérence étrangère dans nos élections.
Si les informations sont vraies et que le président interfère avec cela, alors il est de nouveau en train de mettre en péril nos efforts visant à arrêter toute ingérence étrangère. Exactement comme nous avions prévenu qu'il le ferait", a réagi Adam Schiff jeudi sur twitter.

R .I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.