Demande de levée de l'immunité à Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali    La colère de Zeghmati    Le procureur veut alourdir les peines pour Ouyahia et Eulmi    "Réunir la famille du FFS sous un même toit"    Louisa Hanoune pointe "une régression des libertés"    Ce qui est reproché à Noureddine Tounsi    Près de 1 270 000 bénéficiaires en 20 ans    L'Algérie exclut le retour aux licences d'importation    Les précisions de la direction de Batimetal    Quid des conteneurs des produits dangereux au port d'Oran ?    Incendie dans un bâtiment de Huawei    Deux militaires tués dans l'explosion de leur véhicule    Mandat d'arrêt contre 82 personnes prokurdes    Messi, prié de rester mais privé de sa garde rapprochée    Zelfani : "Je suis soulagé !"    La fille des Aurès    Les non-dits    Démantèlement d'un réseau spécialisé dans le vol de véhicules    Les spécialistes plaident pour des décisions prudentes    Affichage des listes des bénéficiaires    «Pas d'inquiétude, vos enfants seront bien accueillis»    Les bavettes non distribuées dans les campus    Les paramédicaux face à la sourde oreille de la DSP de Bouira    Le musée des beaux-arts d'Alger rouvre ses portes aux visiteurs    Une association française demande la reconnaissance du crime par l'Etat    Plus loin avec Hamdi Benani... la muse... !    Quid des arts et de la culture ?    JSMB : La saignée a commencé    AGEx de la SSPA/USM el Harrach : Retrait de confiance à Laïb acté aujourd'hui    Tizi Ouzou : Les souscripteurs AADL maintiennent la pression    Oussama Sahnoune, nageur International : «Je vise la finale olympique à Tokyo»    Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois : «J'ai un peu improvisé avec Sabrina Ouazani»    «C'était un bonheur que de camper le rôle du frère Luc, un philanthrope universel...»    Malek Souagui. Poète : «L'écrivain dans la société est celui qui contribue à créer une transmission»    Marchandise à caractère commercial: Plus de 900 smartphones saisis à l'intérieur d'un car-ferry    Tiaret: 20 jeunes chômeurs en formation en entrepreneuriat    Bouira - Algérie Télécom : forum sur les nouvelles technologies numériques    Mascara: Le stade de l'Unité Africaine fait peau neuve    Importation: Pas de retour aux licences    Un mort et six blessés dans deux accidents de la route    LES FAUSSES INTIMITES DANS UN MONDE NU    M6, La petite chaîne qui «mente» !    Le président et le vice-président de transition du Mali ont prêté serment    Zimbabwe appelle l'ONU à redoubler d'efforts pour mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel par les plaidoiries de la défense    Participation de l'ANP au maintien de la paix : une évolution dictée par le contexte géopolitique    Belhimer: le débat sur la Constitution dénote la conscience du peuple qui suit de près le sujet    L'ennemi extérieur est uniquement dans la tête des dirigeants.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Revoilà l'ingérence russe !
Campagne électorale pour la présidentielle américaine 2020
Publié dans Liberté le 22 - 02 - 2020

La Russie s'ingère dans la campagne électorale pour la présidentielle de 2020 pour faire réélire Donald Trump, ont révélé des responsables du renseignement américain à des parlementaires lors d'un briefing, selon les médias américains. Rendu furieux par ce briefing, Donald Trump a annoncé mercredi le limogeage du chef du renseignement, Joe Maguire, et son remplacement par un de ses fidèles.
Trump a laissé exploser sa colère contre M. Maguire, directeur par intérim du renseignement national – l'agence qui chapeaute les services de renseignement –, lorsqu'il a été mis au courant de ce briefing datant du 13 février devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants, ont révélé jeudi le Washington Post et le New York Times. Selon ces journaux, au cours de cette audition, une conseillère de M. Maguire, Shelby Pierson, aurait dit aux élus présents que la Russie était de nouveau en train d'interférer dans les élections américaines pour promouvoir la candidature de M. Trump, qui s'est plaint que les démocrates utiliseraient cette information contre lui. Selon le New York Times, le président a particulièrement été courroucé par la présence à ce briefing d'Adam Schiff, le démocrate qui a dirigé l'enquête parlementaire suite à laquelle le milliardaire républicain a été mis en accusation pour abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès. Joe Maguire était l'un des favoris pour devenir directeur permanent du renseignement mais, selon le Washington Post, M. Trump se serait retourné contre lui lorsqu'il a été informé de ce briefing classé top secret.
Le président s'en est alors pris à M. Maguire lors d'une rencontre dans le Bureau ovale la semaine dernière, en le fustigeant pour le "manque de loyauté" de son personnel, selon le Washington Post. Ce qui aurait été le "catalyseur" de la mise à l'écart de Joe Maguire, d'après le journal. "Nous comptons sur les services de renseignement pour informer le Congrès de toute menace d'ingérence étrangère dans nos élections.
Si les informations sont vraies et que le président interfère avec cela, alors il est de nouveau en train de mettre en péril nos efforts visant à arrêter toute ingérence étrangère. Exactement comme nous avions prévenu qu'il le ferait", a réagi Adam Schiff jeudi sur twitter.

R .I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.