Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    CFA - Grade fédéral: Une liste des arbitres admis gelée    FAF - Coupe de la Ligue: USMA - MCA, une finale avant la lettre    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Mahrez refait le match    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Les slogans sortis de laboratoires    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    À la veille du grand jour à Béjaïa    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Vers un congrès national sur la réconciliation en Libye    Ouverture d'une nouvelle agence à Reghaïa    Renvoi du verdict au 27 mai    Le résistant intrépide    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Un report qui n'arrange pas les Verts    Les nouvelles recrues de la JSK, de l'ESS, du NCM, de l'USMH et du WAT qualifiées    USMA-MCA, le choc    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    L'histoire de Mowgli traduite en kabyle    UA: échange de vues entre Boukadoum et Faki au sujet des travaux du CPS    L'opération Barkhane ne devrait pas durer plus que quelques années    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





6 000 Algériens rapatriés en 48 heures
AIR ALGéRIE A OPéRé 23 DESSERTES EXCEPTIONNELLES
Publié dans Liberté le 22 - 03 - 2020

Selon nos sources, une fois les vols effectués et les ressortissants rapatriés, la quasi-totalité (90%) de la flotte d'Air Algérie sera clouée au sol.
La compagnie nationale de navigation aérienne Air Algérie a rapatrié 6 000 ressortissants algériens depuis plusieurs aéroports du monde, notamment d'Europe et particulièrement de France. Pressée par les mesures draconiennes que certains pays avaient prises pour lutter contre le coronavirus, Air Algérie a opéré un total de 23 vols exceptionnels pour permettre aux ressortissants algériens de regagner en urgence le pays, à défaut ils auraient été contraints de subir les mesures de confinement. Les 7 derniers vols opérés par Air Algérie ont été déployés hier pour le rapatriement des ressortissants algériens depuis la Tunisie, la Turquie, la Russie et l'Autriche. Il s'agit de deux vols sur Tunis, quatre sur Istanbul et un sur Moscou et sur Vienne. Jeudi dernier, le ministère de l'Intérieur avait annoncé un plan pour le rapatriement vers l'Algérie de 2 278 ressortissants algériens bloqués dans des aéroports à l'étranger via 9 vols, dont 2 avaient été opérés le même jour et 7 autres prévus hier. Ces vols s'ajoutent à ceux opérés, mercredi, pour rapatrier les ressortissants algériens du Caire, de Paris et de Casablanca. Du reste, il faut rappeler que depuis le début de la propagation de la pandémie de coronavirus, Air Algérie a opéré plusieurs vols pour le rapatriement des Algériens établis à l'étranger, ainsi que ceux en déplacement pour des raisons personnelles.
Selon nos sources, une fois les vols effectués et les ressortissants rapatriés, la quasi-totalité (90%) de la flotte d'Air Algérie sera clouée au sol. Pour cause, en plus des vols internationaux suspendus, depuis mercredi dernier jusqu'à nouvel ordre, Air Algérie a également décidé, jeudi dernier, la suspension de toutes les liaisons domestiques à compter d'aujourd'hui pour lutter contre la propagation du coronavirus en Algérie.
Ces mesures de suspension impacteront lourdement la trésorerie de la compagnie nationale qui, pour le moment, n'a avancé aucun chiffre sur le manque à gagner. En revanche, et selon un rapport publié, jeudi dernier par l'Association internationale du transport aérien (IATA), le coronavirus a déjà occasionné un trou financier de 4,4 milliards de dollars aux compagnies aériennes africaines. Selon l'IATA, ce chiffre concerne seulement les revenus des compagnies africaines au décompte du 11 mars, affirmant que des milliers de vols ont été annulés sur le continent depuis le 31 janvier dernier.
Selon la même source, les réservations internationales sont en baisse d'environ 20% en mars et en avril, contre environ 15% en mars et 25% en avril sur le plan domestique.
Les remboursements de billets ont augmenté de 75% en 2020, par rapport à la même période en 2019 pour la période allant du 1er février au 11 mars. Hier encore, toutes les compagnies aériennes du monde ont ressenti les profondes perturbations issues des baisses vertigineuses dans le transport de marchandises (fret). Cette situation impactera encore plus la trésorerie d'Air Algérie, à l'instar de toutes les compagnies aériennes mondiales.

FARID BELGACEM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.