Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Tribunal de Sidi M'hamed : reprise du procès de Mahieddine Tahkout    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Les cahiers de charges seront prêts dans un mois    Courrier des lecteurs    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Plus de 200 scientifiques demandent à l'OMS de réviser ses recommandations    Forum sino-arabe: volonté commune d'accroître la coopération    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Un casse-tête chinois pour les commerçants    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    Treize activites acquittés    Benhadid réhabilité    Benbouzid n'exclut pas un confinement localisé    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    Covid-19 : confinement partiel dans 18 communes de Sétif à partir de mercredi    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    La FAF veut «assainir» le métier    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    La JS Azazga en difficulté financière    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    Les perspectives d'évolution à court terme pour le marché pétrolier évoquées    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    Eckmühl: Des habitants irrités par une longue panne de l'alimentation en eau    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Nouveau record quotidien des infections    Vers la paralysie de l'économie algérienne ?    "Dans mon service, le personnel est à bout"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





6 000 Algériens rapatriés en 48 heures
AIR ALGéRIE A OPéRé 23 DESSERTES EXCEPTIONNELLES
Publié dans Liberté le 22 - 03 - 2020

Selon nos sources, une fois les vols effectués et les ressortissants rapatriés, la quasi-totalité (90%) de la flotte d'Air Algérie sera clouée au sol.
La compagnie nationale de navigation aérienne Air Algérie a rapatrié 6 000 ressortissants algériens depuis plusieurs aéroports du monde, notamment d'Europe et particulièrement de France. Pressée par les mesures draconiennes que certains pays avaient prises pour lutter contre le coronavirus, Air Algérie a opéré un total de 23 vols exceptionnels pour permettre aux ressortissants algériens de regagner en urgence le pays, à défaut ils auraient été contraints de subir les mesures de confinement. Les 7 derniers vols opérés par Air Algérie ont été déployés hier pour le rapatriement des ressortissants algériens depuis la Tunisie, la Turquie, la Russie et l'Autriche. Il s'agit de deux vols sur Tunis, quatre sur Istanbul et un sur Moscou et sur Vienne. Jeudi dernier, le ministère de l'Intérieur avait annoncé un plan pour le rapatriement vers l'Algérie de 2 278 ressortissants algériens bloqués dans des aéroports à l'étranger via 9 vols, dont 2 avaient été opérés le même jour et 7 autres prévus hier. Ces vols s'ajoutent à ceux opérés, mercredi, pour rapatrier les ressortissants algériens du Caire, de Paris et de Casablanca. Du reste, il faut rappeler que depuis le début de la propagation de la pandémie de coronavirus, Air Algérie a opéré plusieurs vols pour le rapatriement des Algériens établis à l'étranger, ainsi que ceux en déplacement pour des raisons personnelles.
Selon nos sources, une fois les vols effectués et les ressortissants rapatriés, la quasi-totalité (90%) de la flotte d'Air Algérie sera clouée au sol. Pour cause, en plus des vols internationaux suspendus, depuis mercredi dernier jusqu'à nouvel ordre, Air Algérie a également décidé, jeudi dernier, la suspension de toutes les liaisons domestiques à compter d'aujourd'hui pour lutter contre la propagation du coronavirus en Algérie.
Ces mesures de suspension impacteront lourdement la trésorerie de la compagnie nationale qui, pour le moment, n'a avancé aucun chiffre sur le manque à gagner. En revanche, et selon un rapport publié, jeudi dernier par l'Association internationale du transport aérien (IATA), le coronavirus a déjà occasionné un trou financier de 4,4 milliards de dollars aux compagnies aériennes africaines. Selon l'IATA, ce chiffre concerne seulement les revenus des compagnies africaines au décompte du 11 mars, affirmant que des milliers de vols ont été annulés sur le continent depuis le 31 janvier dernier.
Selon la même source, les réservations internationales sont en baisse d'environ 20% en mars et en avril, contre environ 15% en mars et 25% en avril sur le plan domestique.
Les remboursements de billets ont augmenté de 75% en 2020, par rapport à la même période en 2019 pour la période allant du 1er février au 11 mars. Hier encore, toutes les compagnies aériennes du monde ont ressenti les profondes perturbations issues des baisses vertigineuses dans le transport de marchandises (fret). Cette situation impactera encore plus la trésorerie d'Air Algérie, à l'instar de toutes les compagnies aériennes mondiales.

FARID BELGACEM


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.