Feux de forêt: 37 morts, poursuite des efforts pour endiguer les flammes    Feux de forêt: le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue palestinien    Feux de forêt: le secrétaire général de la Ligue arabe présente ses condoléances à l'Algérie    Jeux de la Solidarité Islamique: l'Algérie décroche dix médailles en Kick-boxing, dont cinq ce jeudi    Manchester United: l'hypothèse Dortmund pour Ronaldo    Goudjil salue le grand intérêt qu'accorde le Président de la République au dossier de la Mémoire    Feux de forêt: l'Etat mobilise tous les moyens pour circonscrire les feux et prendre en charge les sinistrés    Congrès de la Soummam: un dispositif de génie pour assurer la plus grande sécurité    Congrès de la Soummam: Un "saut qualitatif" dans la conduite de la Révolution    Feux de forêt : le Président Tebboune reçoit les condoléances de son homologue tunisien Kaïs Saïed    Tennis / Tournoi international ITF (U14): l'Algérienne Badache sacrée à Tunis    Une délégation du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies reçue à Alger    Industrie pharmaceutique: Benbahmed aborde avec des experts de l'UA les opportunités de coopération    "Section Aéroportée 2022": exécution de l'épreuve du Biathlon    Le monodrame "Gilgamesh, comme vous en avez jamais entendu parler" présenté à Alger    Déclarations algérophobes de Raïssoui : des "divagations infâmes" étrangères à l'unité des rangs    «Les Palestiniens, spectateurs et acteurs de leur... propre extinction ?»    Faible impact    Agriculture et développement rural: Aperçu historique sur l'évolution du foncier agricole en Algérie à travers les âges    Démographie et procréation    Les habitants de la corniche endurent le calvaire: Embouteillages, tension sur les transports, diktat des «clandestins»    Aïn El Beïda: La ligne 28 prolongée jusqu'à la cité 2000 logements    ONE, DEUX, TROIS... TAHIA L'ALGERIE !    Gara-Djebilet: L'exploitation de la mine de fer a commencé    Ligue 2: Préparation de la nouvelle saison    Le courage de vivre    L'esprit des comportements    Incorrigible Makhzen!    La presse marocaine prend le relais    Dix-sept morts après des frappes turques dans le nord    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Et de trois pour Syoud!    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Tebboune présente ses condoléances    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    15 pays y prennent part    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Washington réduit son aide face à l'impasse politique
Afghanistan
Publié dans Liberté le 25 - 03 - 2020

Les Etats-Unis ont nettement réduit lundi leur aide à l'Afghanistan et confirmé le retrait progressif de leurs troupes après l'échec d'une médiation de Mike Pompeo auprès des dirigeants politiques à Kaboul.
Le chef de la diplomatie américaine s'est rendu pendant huit heures dans la capitale afghane, puis à Doha, au Qatar, où il a rencontré pour la première fois des chefs des talibans dans l'espoir de remettre sur les rails un processus de paix déjà menacé. Mais trois semaines après la signature d'un accord de paix historique entre Washington et les talibans, cette double visite surprise n'a pas permis de surmonter "l'impasse politique", de l'aveu même de Mike Pompeo. Dans la capitale afghane, le secrétaire d'Etat a notamment rencontré le président Ashraf Ghani et l'ex-chef de l'exécutif Abdullah Abdullah, qui s'est lui aussi proclamé vainqueur de l'élection présidentielle du 28 septembre, entachée d'accusations de fraudes.
Il a dit leur avoir fait passer un "message urgent" pour qu'ils fassent "des compromis" en formant un gouvernement d'union capable de négocier avec les insurgés — la prochaine étape du processus de paix qui tarde à se concrétiser. Mais les deux hommes lui ont ensuite signifié "leur incapacité à trouver un accord sur un gouvernement inclusif", a déclaré Mike Pompeo.
En raison de cet "échec", que les Etats-Unis "regrettent profondément", il a annoncé que l'aide américaine à l'Afghanistan serait réduite "immédiatement" d'un milliard de dollars, et d'un milliard supplémentaire en 2021 si l'impasse se poursuivait. Maniant la carotte et le bâton, il a promis que l'aide pourrait éventuellement être rétablie si Ashraf Ghani et Abdullah Abdullah parvenaient à s'entendre. La crise politique à Kaboul menace de faire capoter le processus enclenché par l'accord signé le 29 février à Doha.
Après 18 ans de guerre, la plus longue de l'histoire américaine, ce texte prévoit le retrait progressif sous 14 mois de toutes les forces américaines et étrangères d'Afghanistan, à condition que les insurgés tiennent leurs engagements sécuritaires et entament des négociations de paix directes inédites avec le gouvernement de Kaboul. Mais ces négociations interafghanes, qui devaient initialement démarrer le 10 mars, ont déjà pris du retard en raison de cette crise institutionnelle, ainsi que les échanges de prisonniers Kaboul-talibans prévus par l'accord.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.