Enseignement supérieur : examen de la coopération bilatérale avec les Emirats arabes unis    Ligue 1 : Tayeb Mahyaoui nouveau président du MC Oran    Le moudjahid Hamana Boulaaras n'est plus    Journées nationales du costume algérien sous le thème "Mon costume, ma mémoire, ma culture"    Tiaret : Le réseau d'alimentation en eau potable sera réhabilité    Encore un scandale à l'ESSTS de Dely Brahim : Quatre plaintes pour harcèlement contre le directeur    On vous le dit    Mila: logements et aides financières pour les sinistrés des deux tremblements de terre    Hong Kong : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au Niger    Chlef: Le nouveau procureur général installé    PUB' : LE GRAND « FAITOUT »    Défis et impératifs des urgences    Les cas de Covid-19 en recul    Tlemcen: Motos et quads sous surveillance    LA SACRALITE DEBONNAIRE DE L'ANSEJ    Commerce extérieur: Tebboune veut une évaluation de l'accord avec l'UE    Constantine: Le comédien Bachir Benmohamed n'est plus    Tébessa: Autre temps, autres gens...    Moussaoui, la priorité du Chabab    "Benchaïra a encore une bonne marge de progression"    Le SNJ réagit à la lourde condamnation du journaliste Khaled Drareni    3 ans de prison pour Drareni, Belarbi et Hamitouche 2 ans de prison, dont 4 mois ferme    L'Europe doute des résultats de la présidentielle    Ankara envoie un navire de recherche d'hydrocarbures    Le gouvernement Diab démissionne    Plus de 13 ha de forêt consumés par le feu    Les chemins de wilaya réhabilités    Un kilomètre de lignes électriques endommagé    l'Algérie engagée dans une lutte sans relâche contre les menaces à ses frontières    Tebboune ordonne l'accélération des enquêtes et la sanction des auteurs    L'Espagne exprime la volonté de développer la coopération avec l'Algérie    "Je ne quitterai Nice que pour un grand club"    Décés de la comédienne Nouria Kazdarli a l age de 99 ans    La mosquée Sidi Ghanem n'a subi aucun dégât    Polémique autour d'une publication sur Okba Ibn Nafaâ    La dernière icône de l'âge d'or du théâtre algérien    Start-up: le Fonds de financement opérationnel dès la semaine prochaine    Sortie de promotions d'officiers de l'ESDAT de Reghaïa    Reconstruction de Beyrouth: les donateurs conditionnent l'aide à une palette de réformes    WSRW demande au français Voltalia de s'abstenir de toute activité à Laâyoune    ALGERIE-ESPAGNE : Le ministre espagnol de l'Intérieur reçu par le président    Rachid Belhout n'est plus    C'est le jour de vérité !    Les révélations glaçantes de sa famille    13 relaxes et une condamnation avec sursis    Parler mais en silence et si possible en langue nationale    L'entraineur zeghdoud donne son accord de principe au nahd    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





En attendant un autre ordre de mission
Les parlementaires en vacances à partir d'aujourd'hui
Publié dans Liberté le 09 - 07 - 2020

Après une année de vaches maigres, les parlementaires vont prendre, à partir d'aujourd'hui, leurs vacances. Les deux Chambres vont organiser, chacune de son côté, les cérémonies de clôture de la session annuelle. Mais les députés et sénateurs peuvent être rappelés à tout moment. Au sein des deux hémicycles du boulevard Zighoud-Youcef, députés et sénateurs vont assister, cette matinée, à la clôture de la session parlementaire de la saison 2019-2020. Ils vont écouter, comme d'habitude, les discours laudateurs de Slimane Chenine, président de l'APN, et de Salah Goudjil, le nonagénaire président du Conseil de la nation. La cérémonie se déroulera, en présence du Premier ministre et des membres du gouvernement. C'est la tradition.
Les deux Chambres du Parlement, qui ne grouilleront pas forcément de monde puisque cela fait longtemps que la plupart des parlementaires ne viennent plus aux séances de leur institution, vont tenter de faire le bilan de leurs activités durant l'année écoulée. Ils ne trouveront pas grand-chose à défendre. De la loi de finances complémentaire 2020, de l'amendement apporté en urgence au code pénal pour réprimer davantage ceux qui s'expriment sur les réseaux sociaux, en passant par la loi sur les hydrocarbures et d'autres textes de moindre importance, le bilan est maigre.
Il l'est davantage concernant le rôle de force de proposition que doit jouer une assemblée des "représentants du peuple". Déconnectée de la réalité populaire, l'APN est aujourd'hui une institution isolée. Elle continue d'exister et de faire passer les propositions de lois émises par le pouvoir en place comme si le pays vivait dans la période d'avant le 22 février 2020.
Preuve en est que les manifestations organisées en décembre dernier n'ont pas empêché les parlementaires d'adopter la nouvelle loi sur les hydrocarbures pourtant controversée. Et les appels du mouvement populaire ainsi que ceux de la classe politique pour la dissolution de la Chambre basse du Parlement sont restés lettre morte. Malgré son rejet par des pans entiers de la population, le Parlement va continuer à servir l'agenda du pouvoir. Ses membres vont être appelés, probablement durant leurs vacances, pour adopter l'avant-projet de révision constitutionnelle, qui est actuellement en élaboration.
Le chef de l'Etat compte ainsi faire avancer son projet le plus cher, à savoir la révision de la Constitution, avant d'appeler à des élections législatives anticipées après l'adoption définitive de la nouvelle version de la loi fondamentale par référendum au plus tard à l'automne prochain. Comme pour les fois précédentes, il n'existe aucun doute sur l'issue du vote : le projet va être adopté. En attendant la fin de la législature actuelle (que soit par le biais d'élections anticipées ou dans le respect des délais actuels, donc en mai 2022), les partis majoritaires actuels, le FLN et le RND, se préparent déjà à l'Algérie "de demain".



Ali Boukhlef


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.