Importation des véhicules neufs : « une approche alliant simplification et efficacité est nécessaire », selon le Président (communiqué)    Barça : Les joueurs font la queue pour une photo avec Messi (Vidéo)    Man United : Greenwood signe un doublé face à Burnley    Responsable sahraoui : "Nous saurons faire face aux drones israéliens utilisés par le Maroc"    La Conférence de Bandung, début de la participation algérienne dans les fora internationaux    DGSN : installation de nouveaux chefs de Sûreté de wilayas    La phase de déploiement de la stratégie Sonelgaz-horizon 2035 sera bientôt entamée    Coronavirus: 156 nouveaux cas, 111 guérisons et 3 décès    Législatives du 12 juin: dernier délai pour le dépôt des dossiers de candidature, jeudi à minuit    Coupe de la Ligue : les matchs de mardi avancés à 15h30    Tribunal de Tipaza : Kamel Chikhi, dit «El Boucher», condamné à deux ans de prison ferme    Fédération algérienne de football : la passation de consignes Zetchi – Amara mardi    Vaccins anti-Covid : Les risques dus aux effets secondaires sont «négligeables», selon le Pr Mahiaoui    Enseignement supérieur : le recrutement direct des diplômés de doctorat «impossible », selon le ministre    Dangereuses menaces sur la Mosquée d'Al-Aqsa    «La présence de 1 588 containers en zones de stockage n'est pas logique»    Chranou explique les raisons du départ de l'entraîneur Sahraoui    Agressions contre le foncier public    Tadjine aux épinards    Les restaurants Errahma sont de retour    «Le Printemps berbère n'était pas venu spontanément»    Sale temps pour le Mouloudia    Des citoyens bloquent le centre-ville    Le scénario du groupe bancaire Crédit Agricole    Marche à Montréal pour célébrer le Printemps berbère    Forte mobilisation malgré le jeûne    L'Ahaggar, la bataille des territoires    Le Conseil de sécurité approuve le déploiement d'observateurs    Les Kabyles mettent le cap sur Garoua    Coronavirus: plus de 3 millions de morts dans le monde, course à la vaccination    Béchar : La pénurie du lait en sachet réapparaît    Théâtre régional de Mostaganem : Riche programme artistique et culturel    Fin de mission ou redéploiement ?    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    Quand la vie se résume à un poème    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    L'Abef allège le recours au Credoc    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le pic de l'inconscience    L'appareil sécuritaire toujours prêt face à la menace terroriste    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Un cocktail culturel varié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers une marche de huit jours vers le siège de l'ONU à Genève
Des membres de la diaspora se mobilisent
Publié dans Liberté le 04 - 08 - 2020

La pluie torrentielle de dimanche a réduit la manifestation dominicale à Montréal à son expression symbolique, dans tous les sens du terme. Le rassemblement a été consacré aux perspectives de la révolution du sourire, mais surtout à la situation des détenus d'opinion, dont les portraits de certains agrémentaient la manifestation à la place du Canada, au centre-ville de Montréal.
Le débat a fait émerger des divergences de vue sur la manière d'appréhender la suite des événements, ce que certains manifestants n'ont pas apprécié, alors que cela fait partie de la pratique démocratique, ont convenu d'autres, plus nombreux. Ces derniers, opposés à la doxa anti-révolution "par principe", ont appelé à l'apaisement. Un appel destiné aussi au pouvoir qui n'a pas arrêté la machine répressive, malgré la trêve sanitaire. "On n'a pas le droit de diaboliser les hirakistes dont on ne partage pas nécessairement la vision et la démarche.
Le Hirak est horizontal, tous les avis méritent d'être écoutés, et ce, dans le respect mutuel", a clamé un intervenant, citant l'exemple du Canada pour plaider en faveur d'un véritable vivre-ensemble, y compris au sein du Hirak. D'autres militants, initiateurs de la pétition pour la libération des détenus de la révolution populaire, comptent participer symboliquement à la marche de huit jours, prévue du 15 au 23 août, de Lyon, en France, jusqu'au siège onusien de Genève, en Suisse. L'initiative a mobilisé nombre de hirakistes en Europe. Les signataires veulent ainsi participer à cette marche par le biais de leur pétition que les organisateurs se chargeront de remettre aux responsables onusiens.
Adoptée au mois d'avril par le Forum citoyen des Algériens de Montréal, la pétition signée par plus de 2 000 personnes appelle à la libération des détenus du hirak. Elle condamne "l'instrumentalisation de l'appareil judiciaire" qui réprime les citoyens. L'épisode des journalistes de France 24 arrêtés et libérés le lendemain a fini par rappeler à nombre de hirakistes cette réalité d'une "justice non indépendante", a-t-on martelé. La marche de huit jours arrivera à Genève la veille de la session du Secrétariat des droits de l'Homme de l'ONU. Du 24 au 28 août, le Groupe de travail sur la détention arbitraire tiendra sa 88e session ordinaire.
C'est cette opportunité que les hirakistes veulent exploiter pour tenter d'inscrire le cas algérien à l'ordre du jour de la session onusienne. Par ailleurs, le Comité de soutien des droits humains en Algérie tiendra, jeudi, un rassemblement devant le siège de l'ONG Amnesty International à Montréal, une veillée pour rappeler l'arbitraire dont sont victimes les détenus d'opinion et les prisonniers politiques.

Yahia Arkat


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.