SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Bouira : Les structures sportives se dégradent    Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    Prévention contre la pandémie dans les établissements scolaires à Biskra : Aucun élève n'est atteint de la Covid-19    Haïzer (Bouira) : Dysfonctionnements à la polyclinique    Violences contre les femmes : 96 affaires traitées depuis janvier à Tizi Ouzou    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    7 conseils pour dormir plus rapidement    Combat «Don quichotien» ?    Indifférence aux prix    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Prolongement du confinement partiel dans 34 wilayas    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    La vente des billets à partir de demain    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des aides pour une vingtaine d'hôpitaux
La diaspora se mobilise pour la collecte de fonds
Publié dans Liberté le 03 - 09 - 2020

La solidarité avec le personnel soignant algérien bat son plein au sein de la diaspora. Depuis l'éclosion du virus en Algérie avec l'apparition du premier cas de contamination enregistré à Blida, des actions de solidarité sont menées par des collectifs d'Algériens établis à l'étranger.
Après la première phase du plan de solidarité entamée en mars dernier, le collectif CoronaDz, fondé par des Algériens de Montréal dont nombre de hirakistes, a redoublé d'efforts pour finaliser la seconde phase dont l'objectif est de collecter 50 000 dollars dans une campagne de sociofinancement qui est toujours en cours.
Près de 15 000 dollars sont déjà amassés, jusque-là. Ces fonds seront ensuite utilisés pour l'achat d'équipements de protection individuels (EPI) distribués dans des établissements hospitaliers. Ainsi, quelque 20 hôpitaux ont bénéficié des aides de la diaspora.
Selon un bilan partiel établi par le collectif, plus de 18 rouleaux de tissu pour la confection de bavettes chirurgicales à raison de 7 000 bavettes par kit, 50 oxymètres, 100 boîtes de gants d'examen, 700 combinaisons jetables et 800 autres lavables, 840 charlottes, 1 000 masques de protection et autant de visières ont été distribués.
"Ces équipements achetés ont été placés dans un garage chez un bénévole à Alger, le temps de les acheminer vers les hôpitaux concernés", a indiqué le docteur Mohamed Belhadj, qui travaille dans le milieu de la santé dans la région de Montréal. Le Dr Belhadj insiste sur la nécessité de protéger le personnel soignant qui est en première ligne dans la guerre contre la pandémie de coronavirus.
Nombre de médecins algériens ont été emportés par la Covid-19, alors qu'au Québec, par exemple, avec près de 63 000 cas, les médecins sont plutôt épargnés, selon le Dr Belhadj. Le Collectif a pris attache avec des laboratoires pharmaceutiques pour passer des commandes d'équipements fabriqués aux normes internationales. Des industriels algériens ont également répondu présent à cet appel à la solidarité.
Les membres du Collectif ont été chargés de superviser la distribution des équipements dans des hôpitaux de l'intérieur du pays, puisque les établissements des grandes villes ont été desservis lors de la première phase, a affirmé le Dr Mohamed Belhadj. Celui-ci est chargé, par exemple, de la supervision de l'acheminement du matériel vers des hôpitaux des wilayas de Médéa et d'El-Oued.
Durant les mois d'avril et mai, plusieurs lots d'équipements ont été expédiés dans des hôpitaux de Blida, d'Alger, d'Oran et de Kabylie où les établissements hospitaliers de Tigzirt, d'Azeffoun, d'Azazga, d'Amizour et de Kherrata figurent parmi les bénéficiaires de cette opération de solidarité.
Le choix de ces hôpitaux n'est pas fortuit, puisque ces régions sont des foyers d'éclosion de la Covid-19. Les aides ont été également distribuées dans d'autres hôpitaux de régions durement touchées par l'infection virale. C'est le cas, entre autres, de Sétif, de Biskra, de Bouira et de Tiaret.

Yahia ARKAT


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.