Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    Football / Classement Fifa : l'Algérie gagne cinq places, désormais 30e    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    L'AC Milan et Tottenham de retour    Macron et l'arabe    Campagne référendaire : le projet d'amendement constitutionnel consacre l'avènement de l'Algérie nouvelle    Amendement constitutionnel : renforcer la liberté de la presse et d'expression    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Le port de Skikda renforcé    La liberté dans le respect de l'autre    Le grand bond en arrière, Tuchel contesté    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    Centre anti-cancer Emir Abdelkader: Plus de 5.000 hospitalisations en huit mois    Réalisées sur les abords d'un oued asséché: Démolition de constructions illicites à Aïn El Turck    Musulmans de France, tous coupables ?    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    La déclaration de patrimoine enfin constitutionnalisée ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    Plaidoyer pour alléger la pression fiscale    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    Libye: l'ONU relève des signes d'apaisement quant à un règlement définitif de la crise    Une journée d'étude sur le droit à l'expression des peuples en lutte pour l'indépendance à Tindouf    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les femmes en force à Jijel
MOUVEMENT DES CHEFS DE DAïRA
Publié dans Liberté le 21 - 09 - 2020

Des cadres de la wilaya de Jijel ont bénéficié de promotion au poste de chef de daïra, à la faveur du mouvement opéré par le président de la République dans le corps de ces responsables locaux. Le fait le plus saillant dans ce mouvement est la promotion de trois femmes à ce poste dans d'autres wilayas et la nomination d'une autre, et c'est une première à Jijel, pour occuper le même poste dans une daïra à vocation rurale.
De prime abord, l'honneur de cette promotion est revenu à la secrétaire générale de l'APC d'El-Milia, Radia Houayene, qui a été nommée chef de daïra à Bouteldja, dans la wilaya d'El-Tarf. Ironie du sort, celle-ci a été désignée à ce poste après être tombée en disgrâce avec le P/APC, qui a tenté de la démettre de ses fonctions. Cette promotion n'est pas la seule qui a concerné une femme à Jijel, puisque Wahiba Djemouaï, une attachée au cabinet à la wilaya, a elle aussi été nommée chef de daïra à Taoura, dans la wilaya de Souk Ahras.
Dans le registre des femmes qui ont été promues à ce poste à Jijel, c'est Bessila Rafika qui a été nommée à la tête de la daïra de Settara. Auparavant, elle a occupé le poste de chef de service à la wilaya de Mila. Trois autres hommes ont été nommés chefs de daïra à Taher, à El-Milia et à Texenna. Il s'agit de Kheloui Rachid, qui occupait le même poste à Telagh, à Sidi Belabbès, de Chaâboub Rida, qui avait occupé le poste de chef de cabinet à Mila, et de Derar Salim, qui était chef de bureau au ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire.
Pour les autres cadres promus à ce poste dans d'autres wilayas, Omar Ben Selama a été désigné chef de daïra à Babor, dans la wilaya de Sétif, après avoir été longtemps attaché de cabinet à Jijel, Hamideche Youcef, chef de service au secrétariat général de la wilaya de Jijel, a été promu chef de daïra de Aïn Fakroune, à Oum El-Bouaghi, Salou El Yes et Souissi Noureddine, respectivement secrétaire général de la daïra de Taher et secrétaire général à l'APC de Ziama Mansouriah, ont été désignés à la tête des daïras de Chellal, à M'sila, et de Hameurlaïne, à Tipasa.


Amor Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.