Ligue 1: Le live des rencontres de la 2ème journée    Feghouli se plait dans son nouveau poste au Galatasaray    OGC Nice: Vieira, c'est bien terminé (officiel)    Une caravane sillonne les zones d'ombre    Plus de 12 200 infractions enregistrées en un mois    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Tottenham, Naples et Lille touchent au but    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    J'irai me plaindre à mon député !    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lilia Salemkour sur le podium
Elle a obtenu la meilleure moyenne au Bac à Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 19 - 10 - 2020

Avec une moyenne de 18,60/20, Lilia Salemkour, élève dans la série des sciences expérimentales au lycée Ali-Mellah de Draâ El-Mizan, vient d'être sacrée meilleure bachelière de la wilaya de Tizi Ouzou pour cette session de septembre 2020.
Pour sa famille, bien que la satisfaction fût des plus grandes, ce résultat n'était pas pour les étonner outre mesure, tant cette fille de 18 ans a suivi un cursus scolaire sans faute, du primaire au lycée, avec à chaque fois des résultats exceptionnels. Après avoir décroché, en effet, l'examen de 6e avec une note de 9,10/10 et la 4e AM avec 17,35/20, voilà qu'elle enchaîne ses prouesses en plaçant la barre encore plus haut en obtenant plus du double de la moyenne fixée pour l'obtention de ce sésame qui donne accès à l'université. Sereine, toute contente et en même temps émue, Lilia, rencontrée en compagnie de ses parents, se presse de montrer quelques-uns de ses bulletins scolaires qui confirment son excellent parcours scolaire. Aussi bien au collège qu'au lycée, elle a collectionné des 17 et 18/20 jusqu'à obtenir en première année secondaire un 19,30/20 de moyenne.
Bien que timide, la jeune Lilia a littéralement explosé de joie à l'évocation de l'idée d'avoir honoré son père architecte et sa mère médecin généraliste, mais aussi son village, son lycée et, bien sûr, toute la daïra de Draâ El-Mizan pour lesquels elle est devenue une fierté. "Je savais que je vais obtenir une très bonne moyenne, mais je ne m'attendais pas à arracher la première place au niveau de toute notre wilaya.
En tout cas, je suis aux anges parce que décrocher une telle place est un honneur pour moi, pour mes parents et mes enseignants. Pour le moment, je compte savourer cette réussite", lâche-t-elle tout émue. Ce sésame en poche, Lilia a un large éventail de choix, sauf qu'elle a déjà fait celui d'aller sur les traces de sa maman pour devenir future médecin. Abordant les conditions exceptionnelles de préparation du bac, Lilia dit avoir justement mis à profit tout ce temps pour ce rendez-vous avec son avenir. "J'étais prête même si l'examen était programmé pour le mois de juillet.
Durant tout le confinement, je me suis organisée et j'ai planifié mes révisions. Pour les cours supplémentaires, j'optais notamment pour les mathématiques, les sciences naturelles et la physique", a-t-elle expliqué. Et de conclure : "Je félicite tous les lauréats de la session de septembre tout en souhaitant la réussite à tous les recalés et aux malchanceux l'année prochaine."

O. Ghilès


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.