Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Juma en abandon de poste
la JSK a trouvé un vol Paris-Alger pour Boulahia et Rodolphe
Publié dans Liberté le 31 - 10 - 2020

Si la direction de la JSK vient de publier la liste des 27 joueurs officiellement qualifiés pour la saison 2020-2021, il faut bien admettre que quelques grains de sable subsistent encore dans la machine kabyle, du fait que certains joueurs ne sont pas encore performants, car sérieusement contrariés par la crise sanitaire.
Et pour cause, l'attaquant libyen Mohammed Al-Tubal n'a pu rentrer en Algérie que cette semaine pour se soumettre au confinement sanitaire avant de reprendre dès demain un entraînement en solo, alors que ses coéquipiers ont déjà profité de deux mois de préparation estivale, dont quatre stages intensifs à Akbou, Mostaganem et Zéralda, le tout ponctué de six matchs amicaux en l'espace d'un mois à peine. L'attaquant algéro-espagnol Zakaria Boulahia, lui aussi, n'a pas bénéficié d'une préparation adéquate et accusera donc un retard considérable, même si la JSK vient de poster, à travers son site officiel, que Boulahia tout comme le préparateur physique français Rodolphe Duvernet, lui aussi bloqué en France depuis plus de six mois, sont finalement attendus dès demain à l'aéroport international Houari Boumediene en provenance de Paris, du fait qu'ils ont réservé sur un vol de rapatriement spécial d'Air Algérie.
Il est à rappeler que Boulahia, qui avait rejoint sa famille en Espagne, a connu une grosse mésaventure, puisque, dans un premier temps, il avait rallié Tunis via Paris pour espérer rejoindre le territoire algérien par route, mais il avait été refoulé par la police tunisienne, du fait qu'il n'avait pas d'autorisation d'entrée spéciale en Algérie, ce qui l'avait contraint à retourner à Paris et prendre son mal en patience depuis deux semaines jusqu'à ce que les dirigeants kabyles puissent lui obtenir le OK tant attendu pour s'envoler demain en direction d'Alger.
Là aussi, Boulahia devrait se soumettre à une période de confinement d'une semaine au minimum avant d'entamer sa préparation estivale, ce qui risque d'être très court d'ici le début du championnat fixé pour le 28 novembre prochain s'il n'y a pas de changement de programmation d'ici là. "C'est vrai que nous avons été sérieusement contrariés par tous ces problèmes de vols et de retards de certains joueurs, mais il faut bien s'adapter à de telles situations, car l'essentiel est que tout l'effectif soit désormais présent à l'entraînement. Et puis, il faut bien se dire que les joueurs retardataires ont eu droit à un programme d'entraînement à distance, alors qu'il reste près d'un mois de travail avant l'entame du championnat, ce qui leur permettra de rattraper quelque peu le temps perdu", dira le coach Yamen Zelfani qui, en fait, est aussi contrarié par l'absence prolongée de l'attaquant kényan Juma Choka, qui est aux abonnés absents depuis près d'un mois.
Et pour cause, il avait rejoint Nairobi le 3 octobre pour disputer deux matchs amicaux avec son équipe nationale et il devait rentrer en Algérie le 13 octobre, en vain. Aux dernières nouvelles, la JSK lui a adressé deux mises en demeure et le considère en situation d'abandon de poste, ce qui risque de porter préjudice au joueur kényan, surtout qu'il n'a toujours pas donné satisfaction aux yeux des dirigeants kabyles.
Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.