Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?    Chlef: Le versement des pensions de retraite étalé sur 10 jours    Les faits têtus de la réalité    Importation de véhicules: Les agréments provisoires délivrés dès demain    Football - Ligue 1: La palme à l'OM et l'USMBA    ASM Oran: Baghor Merouane succède à lui-même    LRF Saïda: Benhamza Yacine plébiscité    Distribution prochaine de 1.500 unités dans la daïra d'Aïn El Turck: Plus de 15.000 mal-logés en attente d'un relogement    Bouira: Deux morts et deux blessés dans une explosion de gaz    Le confinement partiel reconduit    Retour au point de départ    Tébessa: Si la place de la Victoire m'était contée    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Rudi Grcia évoque le recrutement de Slimani !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Mon voyage en Chine(5)    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    Le rabatteur    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Bientôt finalisé    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes
BAISSE DE LA PRODUCTION OLEICOLE À JIJEL
Publié dans Liberté le 28 - 11 - 2020

La direction des services agricoles a confirmé la baisse prévue du rendement oléicole pour la campagne en cours, l'imputant à de multiples facteurs naturels dont les incendies et la sécheresse, mais aussi au vieillissement des oliviers et aux méthodes rudimentaires caractérisant la récolte. Pour remédier à cette baisse, la directrice des services agricoles, Fadila Akli, a fait part d'un programme de vulgarisation visant à accompagner les paysans dans la récolte des olives.
En dépit de l'arrêt de ce programme par le contexte sanitaire exceptionnel dû à la pandémie de coronavirus, des initiatives sont cependant en cours pour approcher les paysans, à l'effet de les aider à adopter de nouvelles méthodes plus modernes en matière de récolte. "L'amélioration du rendement oléicole passe par une prise de conscience de la part des fellahs quant à la nécessité de l'adoption de ces méthodes en les incitant à abandonner notamment la cueillette traditionnelle des olives, qui se fait en secouant à l'aide d'un long bâton les branches", estime cette responsable. Sans parler de l'entretien des oliviers, encore absent dans les traditions locales, note-t-elle, alors que l'olivier "a besoin d'irrigation et d'entretien que les mœurs locales de l'oléiculture négligent", explique Mme Akli.
La campagne de vulgarisation lancée compte, entre autres, des conseils prodigués aux fellahs, afin de les initier non seulement aux moyens de récolte, mais aussi au stockage des olives, souvent abandonnées dans des sacs durant plusieurs jours avant leur trituration. Ces conseils insistent, précise la DSA, sur "la réduction de la durée du stockage des graines d'olives, qui ne doit pas dépasser les 48 h et doit se faire dans des caisses en plastique". En plus des émissions diffusées sur la radio régionale de Jijel à l'adresse des agriculteurs, des séances de proximité sont initiées pour aller à la rencontre de ces derniers dans les huileries.
Par ailleurs, un autre programme visant à renouveler les espaces incendiés est lancé pour remédier à la baisse constatée. S'appuyant sur le développement de l'olivier, ce programme vise l'investissement dans les zones touchées par les incendies, prévoyant l'acquisition de plants d'oliviers au profit des habitants des localités sinistrées. Il y a lieu de rappeler que les espaces couverts par les vergers de l'olivier en phase de production sont estimés, selon les données de la DSA, à 18 281 ha, totalisant 22 380 918 oliviers pour un rendement prévu de 14 quintaux par hectare. L'année passée, ce rendement était de 38 quintaux par hectare, selon les mêmes données.
Amor Z.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.