Chaînes humaines devant les bureaux de poste et les GAB: Force publique et huissiers face à la grève    Des citoyens protestent à Tizi-Ouzou    A l'instar des précédents ramadhans: Tension sur le lait en sachet    Fin de mission ou redéploiement ?    L'ASELCT, une association SDF !    MC Oran: Une copie à revoir pour Madoui    ES Sétif: Une Entente en demi-teinte    MARMELADE DES TEMPS NOUVEAUX    Fruits et légumes: Les prix de la pomme de terre et la tomate continuent leur flambée    Adrar: 90 étudiants victimes d'une intoxication alimentaire    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    Quand la vie se résume à un poème    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Mbappé préféré à Haaland    Brèves Omnisports    Tirage au sort mercredi    L'Abef allège le recours au Credoc    13 Tonnes de pain jetées à la poubelle    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Le rêve inachevé    Les mesures de Rezig invisibles    Le chiffre «insolite» de la vaccination    Les spécialistes s'y opposent    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient le mécanisme    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Témoignage inédit et émouvant sur Matoub Lounès    FAF : La Commission de passation de consignes entrera en action dimanche    Algérie Poste : La direction annonce des mesures    Moins nombreux, mais toujours déterminés    Tebboune s'en prend aux partisans de "la duperie"    Le gouvernement allège la procédure    119 organisations saisissent le Conseil de sécurité de l'ONU    L'observatoire Euro-Med des droits de l'Homme épingle Rabat    La libération des détenus d'opinion réclamée    Le derby de la Soummam en haut de l'affiche    Qaâdat et sonorités chaâbi au pays du froid    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Le processus électoral est inéluctable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le premier forum d'information et de jeunesse est né
Pour promouvoir la politique de l'entrepreneuriat à Tamanrasset
Publié dans Liberté le 20 - 01 - 2021

Créé au terme de la dernière convention conclue entre l'Ansej, la FNMA et le FNJE, ce forum aura pour rôle de sensibiliser les bénéficiaires des différents dispositifs d'aide à l'emploi, ainsi que les promoteurs qui butent sur plusieurs difficultés liées principalement à l'absence d'une véritable politique entrepreneuriale et d'investissement dans l'environnement où ils évoluent.
À l'initiative de l'antenne locale de l'Anade (Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat – ex-Ansej), du Fnma (Forum national des médias algériens) et du Fnje (Forum algérien des jeunes entrepreneurs), le premier forum de l'information et de la jeunesse a eu lieu lundi 18 janvier au siège de la délégation locale du médiateur de la République.
Le forum, créé au terme de la dernière convention conclue entre les trois entités, est particulièrement destiné à la sensibilisation des bénéficiaires des différents dispositifs d'aide à l'emploi, ainsi qu'aux promoteurs qui butent sur plusieurs difficultés liées principalement à l'absence d'une véritable politique entrepreneuriale et d'investissement dans l'environnement où ils évoluent. C'est ce qu'a indiqué d'emblée le président du bureau local du Fnma, Abderrahmane Benhamou, en mettant en exergue le rôle primordial que pourraient jouer les médias dans cette démarche qui vise à diagnostiquer les véritables problèmes que rencontrent les petites et moyennes entreprises à Tamanrasset, à même de faire proposition de solutions opérationnelles et adaptées à chaque situation problématique.
Ce faisant, le représentant du Fnma a souligné l'importance d'impliquer dans cette action les directeurs de l'exécutif de la wilaya, tous secteurs d'activité confondus, en les invitant aux sessions du forum pour débattre des problèmes soulevés et fournir par la même occasion des éléments d'information permettant de lever certaines ambiguïtés. Intervenant dans ce sillage, le directeur de l'Anade, Messaoud Messaoudi, s'est focalisé sur les mécanismes favorisant le lancement d'une économie basée sur le développement des entreprises pourvoyeuses de richesses et de postes d'emploi.
Il a passé en revue tous les accords-cadres conclus entre la direction centrale de l'agence et les différents secteurs d'activité, dont la poste et les télécommunications, Sonatrach, Sonelgaz et l'Algérienne des eaux, avant d'aborder le travail de la commission multisectorielle chargée de l'étude et de la validation des projets. Dans le même ordre d'idées, M. Messaoudi a également parlé des orientations faites au terme des conventions signées avec l'OPGI et la direction du tourisme, de l'artisanat et du travail familial à Tamanrasset.
Du point de vue académique, le directeur de la maison de l'entrepreneuriat à l'université de Tamanrasset, Abdelbasset Azzaoui, a axé son intervention sur les techniques managériales et les nouvelles exigences entrepreneuriales dans l'environnement du tout-numérique. Il a évoqué le problème de la digitalisation des projets et les différentes modalités relatives à la création de start-up. L'orateur a donné quelques notions définissant les entreprises disposant du label de start-up avant de disserter longuement sur le cadre juridique y afférent.
Notons que ce premier forum marqué par une assistance mitigée a été une occasion pour débattre des épineux problèmes liés au financement des banques et au foncier industriel dans cette wilaya, où le détournement des deniers publics est légion. L'absence de l'accompagnement des jeunes promoteurs avant, pendant et après le financement de leurs projets a également été soulevée par les participants au forum. Ces derniers ont proposé d'élaborer une nomenclature de projets devant être réalisés dans la wilaya, tout en prenant en considération ces spécificités géographiques et régionales.
RABAH KARÈCHE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.