Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    La Commission africaine des droits de l'Homme appelée à protéger les sahraouis dans les territoires occupés    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le MJS met la pression sur les élus    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Le Cnese fait peau neuve    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    La Turquie maintient le flou    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des agriculteurs dans l'expectative
Exploitation agricole de Boudekhil (Relizane)
Publié dans Liberté le 14 - 02 - 2021

La ferme agricole de Boudekhil, située à quelques bornes de Relizane-ville, est connue pour ses multiples exploitations agricoles, dont certaines datent de l'époque coloniale. De nombreux agriculteurs ont investi beaucoup d'argent pour développer leurs exploitations, mais l'unique piste qui sépare de quelques kilomètres la RN4 de leurs fermes est très dégradée.
Des pneus à changer presque chaque mois. "Les autorités nous ont promis la lune et puis nous ont abandonnés, aucune promesse n'a été tenue en ce qui concerne la réhabilitation de ce tronçon", dénoncent-ils.Impossible de rouler à plus de 20 km/h, la route est trop mauvaise et les secousses pourraient abîmer le véhicule ainsi que la marchandise.
Dès la nuit tombée, les générateurs d'électricité se mettent en marche, avec un bruit assourdissant. "L'Etat a promis de nous brancher l'électricité avant même notre venue. Il a tout fait pour nous convaincre avant de venir, mais rien n'est concrétisé", dénonce un jeune agriculteur.
"C'est vrai, une grande ligne d'électricité a été installée à peine à deux kilomètres d'ici, cependant les services de l'APC et de la wilaya nous disent à chaque fois que l'appel d'offres est lancé, mais il n'y a jamais de suite. Cette zone agricole à elle seule peut ramener le taux de chômage dans la région à zéro. Nous avons besoin de commerciaux, d'ingénieurs, etc., car le métier d'agriculteur a évolué. Mais pour réussir, il faut nous assurer un minimum de moyens", poursuit-il.
Les agriculteurs de cette exploitation sont capables de satisfaire la demande en fruits et légumes et pourraient même exporter leurs produits vers l'étranger, à condition que chacun (administration, agriculteurs...) fasse son travail.

E. Yacine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.