Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    AADL: Près de 22.000 souscripteurs n'ont pas téléchargé les ordres de versement    Rencontre Gouvernement-Walis: A la recherche d'un appui local solide    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Managers de joueurs en Algérie: Un métier pour desservir le football    Feux de forêts: 8 blessés transférés à l'étranger    Selon les spécialistes: Les vaccinations contre la grippe saisonnière et le Corona ne s'opposent pas    Trois individus arrêtés pour vols    La pointure du monde    La sculpture est-elle « maudite»?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les raisons du processus inflationniste    À quand le vrai bonheur?    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Deux passeurs arrêtés    Les milliards pleuvent...    La presse en deuil    Le FFS contre-attaque    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La crème de nuit !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Une inauguration, puis rien !    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    La France déchirée?    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Benbouzid poursuit son offensive
Il a défendu hier son plan de vaccination anti-covid devant les sénateurs
Publié dans Liberté le 17 - 02 - 2021

L'hôte du Conseil de la nation a rappelé toutes les étapes de négociations franchies dans un cadre bilatéral avec les laboratoires ou dans un cadre multilatéral via le mécanisme onusien Covax.
Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, qui poursuit son offensive d'explication de la stratégie vaccinale contre le coronavirus, a animé hier, en compagnie de ses collaborateurs, une rencontre scientifique au Conseil de la nation, consacrée à la campagne de vaccination contre la Covid-19.
Selon lui, la bataille menée contre cette maladie prend une autre allure après la découverte de l'antidote. Il a souligné que l'immunisation contre la Covid-19 demeure l'espoir devant permettre un retour à la vie d'avant l'irruption de la pandémie.
"Malgré les difficultés d'approvisionnement à l'échelle mondiale, nous sommes parvenus à obtenir les premiers lots pour lancer la campagne dans les délais impartis, soit durant le mois de janvier. Cette campagne s'étendra tout au long de l'année et concernera toute la population âgée de plus de 18 ans", a soutenu le ministre.
L'hôte du Conseil de la nation n'a pas omis de rappeler, au passage, toutes les étapes des négociations franchies dans un cadre bilatéral avec les laboratoires ou dans un cadre multilatéral via le mécanisme onusien Covax et de préciser que la prospection et les discussions avec les fournisseurs bien que longues et ardues, se poursuivent.
"Il est important de savoir que c'était une course contre la montre. Les autorités sanitaires avaient lancé les premières négociations en août dernier avec plusieurs partenaires. Cela nous a d'ailleurs permis de signer des mémorandums d'entente et des contrats d'acquisition qui ont été sanctionnés par la livraison des premières cargaisons du vaccin", dira encore le ministre.
La feuille de route de vaccination de Benbouzid a surtout été détaillée par ses collaborateurs qui se sont succédé à la tribune. Mme Wahiba Hadjoudj, directrice générale de la pharmacie et des équipements, a repris d'une manière circonstanciée la stratégie adoptée pour l'acquisition du vaccin anti-Covid.
Elle a ainsi signalé que le quota Covax qui sera réceptionné, est estimé à 16 millions de doses ce qui permettra de vacciner 8 millions d'Algériens, soit 20% de la population adulte ciblée par la campagne.
"Près de 35% du quota Covax sera livré par les laboratoires britanniques AstraZeneca, soit 2,8 millions de doses dont 800 000 seront réceptionnées vers la fin du mois en cours", a développé le Pr Hadjoudj. Et de poursuivre : "Une autre livraison est prévue à partir du mois d'avril. Elle représente 15% de la demande algérienne en vaccination.
Cette cargaison sera acquise dans un cadre multilatéral via une instance relevant de l'Union africaine." S'agissant du programme d'acquisition dans le cadre bilatéral, la représentante du ministère de la Santé a fait savoir qu'"un million de doses Sputnik V seront livrées à partir du mois de mai".
Le Dr Fawzi Derrar, directeur général de l'Institut Pasteur, a préféré revenir sur les critères de choix du vaccin ainsi que sur le bénéfice de la vaccination plurielle.
En revanche, le directeur général des services de santé, Rehal Lyes, est revenu sur les pics de contamination qui ont ponctué la crise sanitaire induite par la Covid-19 et ce, pour saisir la portée des moyens de diagnostic ou d'hospitalisation mobilisés par le ministère de la Santé pour faire face à la pandémie.
"Plus de 20 000 lits d'hospitalisation et 1 500 place s en réanimation ont été dégagés pour la Covid-19. Le taux d'occupation de lits n'a pas dépassé 40% et 39% durant les deux pics enregistrés respectivement en juillet et en novembre 2020", a-t-on rappelé.

Hanafi HATTOU


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.