La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Serrar, Helfaya et Lafi menacent de se retirer
ES Sétif
Publié dans Liberté le 18 - 02 - 2021

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, la situation au sein de l'Entente de Sétif n'est guère reluisante. Et pour cause, il y a risque d'implosion dans les tout prochains jours si les choses ne s'améliorent pas, notamment sur le plan financier où le club n'arrive plus à subvenir aux besoins de l'équipe. C'est toujours Fahd Helfaya, le directeur général, qui subventionne le club. Il a, jusqu'à ce jour, dépensé, selon nos sources, cinq milliards de centimes de ses propres fonds.
En revanche, les autres actionnaires n'ont pas apporté la moindre aide financière au club. Les joueurs n'ont pas encore perçu le moindre salaire depuis le départ de l'ancien président du conseil d'administration Azzedine Arab, qui leur avait débloqué deux mensualités à la suite de l'encaissement de l'argent du transfert de Boussouf en Belgique pour un montant de 900 000 euros. Les pouvoirs publics n'ont à ce jour pas débloqué le moindre sou.
Pourtant, dans un passé récent, la wilaya de Sétif a toujours prêté main-forte au club dans les moments difficiles. Même la mairie de Sétif n'a pas apporté le soutien financier, même si on annonce prochainement le déblocage d'une subvention de deux milliards de centimes qui est au niveau du contrôle. Toutefois, cette somme ne couvre même pas les dettes de la CNRL de la FAF qui s'élèvent à 2,4 milliards de centimes, car le souci majeur de Kamel Lafi est la régularisation des dettes de la CNRL pour qualifier le joueur ghanéen Lomotey qui a signé un contrat de 3 ans pour un salaire de 4000 euros et une lettre de sortie qui a coûté 100 000 euros.
Cette crise financière s'est même répercutée sur les relations entre les dirigeants qui ne sont plus au beau fixe. Des luttes intestines et des disputes ont éclaté, creusant ainsi le fossé entre les dirigeants. D'ailleurs, Serrar, Helfaya et même Lafi n'écartent pas l'idée de se retirer des affaires courantes du club si la situation persiste.
Surtout que ces dirigeants ont fait de leur mieux pour attirer des ressources financières, à l'instar de la compagnie aérienne El-Qataria ou encore l'opérateur historique de téléphonie mobile qui n'a pas répondu favorablement à la demande de Serrar lors de sa rencontre avec le PDG de cette société à Alger. Les sponsors, eux aussi, n'ont pas versé le moindre sou dans les caisses du club, arguant la crise sanitaire de Covid-19. De leur côté, les joueurs attendent impatiemment leur salaire, puisqu'ils ne perçoivent que les primes de match payées par Helfaya.
On croit savoir que le président du CSA ESS, Lafi, avait saisi hier en fin de journée le wali de Sétif, pour demander une audience afin de le mettre au courant de la situation délétère que traverse le club depuis son arrivée à la tête du club, et ce, pour le sensibiliser à venir en aide en lui débloquant la subvention que tout le monde attend depuis longtemps.

RACHID ABBAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.