Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    La Moudjahida Annie Steiner sera inhumé aujourd'hui à El Alia    Que faire pour réguler le marché ?    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    Préparation des JO de Tokyo 25 athlètes en stage à Bordj-Bou Arréridj    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    La JSK a fait le job à Garoua, Sétif résiste à Johannesburg    7 décès et 182 nouveaux cas    Les 22 manifestants maintenus en détention    Grandiose marche nocturne à Akbou    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Plus de 600 affaires traitées depuis janvier    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    15 quintaux de kif marocain saisis    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Comment faire du numérique un levier économique
le Salon des technologies de l'information et de la communication aura lieu le 15 mars à Alger
Publié dans Liberté le 02 - 03 - 2021

"Comment faire du numérique un levier économique" est l'un des principaux thèmes de la première édition du Salon des technologies de l'information et de la communication "ICT Maghreb" qui aura lieu le 15 mars prochain à Alger.
Organisée par Ahmed Lahri, DG de Prolinkom Consulting et Madjid Imadalou, DG de MMC Communication sous l'égide du ministère de la Poste et des Télécommunications ainsi que celui du ministère délégué auprès du Premier ministre chargé de l'Economie du savoir et des Start-up, ce salon se veut comme un grand rendez-vous technologique.
L'événement qui durera trois jours et qui regroupera environ 90 participants locaux et internationaux — à travers leurs représentants en Algérie — qui exposeront leurs produits et services sur une surface commerciale de 2 000 m2, table sur 5 000 visiteurs. Lors de la conférence de presse de présentation de l'événement, hier, au Palais de la culture, les organisateurs ont mis l'accent sur le protocole sanitaire spécial Covid-19 pour éviter tout risque pandémique.
"Les enregistrements se feront en ligne sur une plateforme conçue spécialement pour l'événement et réalisée par des compétences algériennes. À la faveur de cette application, un QR code est attribué pour faciliter l'accès. Mais pas seulement : celui-ci permettra, également, de disposer de toutes les informations utiles sur les exposants et sur le déroulement de l'événement lui-même. Une interactivité sera, ainsi, possible lors des conférences pour poser des questions à travers cette application et éviter, ainsi, de toucher les micros pour ne citer que cet exemple", ont-ils expliqué.
Ils ont indiqué aussi que "des bavettes et du gel hydroalcoolique seront mis à la disposition des exposants et visiteurs à titre gracieux tout au long du Salon. La prise de température se fera à l'entrée. La distanciation obligatoire est recommandée, outre le port de masque, la désinfection des mains et le respect du sens de la circulation (entrée, sortie et couloir)".
Après une absence qui aura duré plus de quatre années, le monde du IT renouera ainsi avec l'événementiel à travers une rencontre hautement professionnelle et qui s'annonce, d'ores et déjà comme le rendez-vous par excellence pour les décideurs en quête d'informations sur les dernières tendances et innovations dans la sphère technologique. Experts, start-uppeurs, étudiants, et médias se côtoieront, également, au sein des espaces du Salon en présence des institutions financières telles que les banques et les assurances disposées à accompagner leurs projets.
Un clin d'œil est fait, aussi, aux start-up conviées par les organisateurs, à titre gracieux (stands et outils de communication), pour s'assurer une plus grande visibilité. Dix start-up différentes auront l'opportunité quotidiennement d'exposer et de communiquer durant les trois jours de cette exhibition. Autre moment phare du Salon : la tenue des conférences.
Quarante-cinq intervenants y prendront part en plus de leur participation aux ateliers et tables rondes thématiques. Dans ce cadre, sept panels seront constitués pour la circonstance pour aborder plusieurs axes dont : "Comment faire du numérique un levier économique important", "Les infrastructures Cloud, un socle important pour le numérique", "Cybersécurité, une base nécessaire pour l'économie numérique."

Nabila SaIdoun


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.