Aïd El-Fitr: Belhimer adresse ses vœux au personnel du secteur    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Liverpool : Mané refuse de serrer la main de Klopp (Vidéo)    Juventus : Ronaldo donne un indice sur son avenir    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Maturité et montée en gamme    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Le flou persiste    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Rebiaï suspendu quatre matches    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    La désignation de Houasnia fait polémique    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grandiose marche nocturne à Akbou
CELEBRATION DU PRINTEMPS BERBÈRE ET DU PRINTEMPS NOIR
Publié dans Liberté le 21 - 04 - 2021

Une grandiose marche nocturne a été organisée, hier soir, dans la ville d'Akbou, deuxième grand centre urbain de la wilaya de Béjaïa, dans le cadre de la célébration du double anniversaire du Printemps berbère 1980 et du Printemps noir 2001.
La manifestation a drainé des centaines de citoyens de la région de la haute vallée de la Soummam. Elle devait avoir lieu dans la journée du mardi 20 avril, mais elle a été reportée à 21h00 afin de permettre aux citoyens de la région de participer à la marche du chef-lieu de wilaya.
La procession humaine s'est ébranlée, à partir de 21h30, de la place du colonel Amirouche vers la stèle des martyrs du Printemps noir, située en face de la salle de cinéma d'Akbou. Couverts, pour certains, du drapeau national et de l'emblème amazigh, pour d'autres, les manifestantes et manifestants, tous âges confondus, ont battu le pavé en tenant des bougies allumées à la main, à la mémoire des 128 martyres du Printemps noir.
Tout au long de la marche, les manifestants n'ont pas cessé de scander en chœur et à gorges déployées notamment « Pouvoir assassin », « Ulac smah ulac » et « Dda Lmulud mazalagh d-Imazighen ». Par moment, ces slogans laissaient place à la chanson populaire d'Oulahlou, intitulée « Pouvoir assassin », que les manifestants entonnaient à pleins poumons.
Devant la stèle des martyrs du Printemps noir, une minute de silence a été observée par la foule à la mémoire de tous les martyrs de la démocratie, avant d'y déposer une gerbe de fleurs.
A Tifrit, village natal du regretté Mohamed Haroun, perché sur les hauteurs de la commune d'Akbou, l'association Tafat Imazighen a organisé dans la même soirée une conférence débat au sein de son siège. Cette rencontre-débat a été animée par Aziz Tari, ancienne figure du mouvement culturel berbère (MCB) et ex-détenu d'Avril 80, sous le thème « Printemps d'Avril 80 : quel bilan et quelles perspectives ».
Par la même occasion, l'ancien délégué du mouvement citoyen des Ârchs, Sofiane Adjelane, est intervenu pour donner un aperçu historique sur les douloureux événements du Printemps noir.

L. OUBIRA pour la Rédaction WEB


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.