L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Coronavirus: 354 nouveaux cas, 268 guérisons et 9 décès    L'Algérie s'incline face à l'Egypte en Coupe arabe des nations U20    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    Mechichi campe sur ses positions    L'usage de la langue anglaise renforcé    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    Peu de communication, beaucoup de spéculation    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La guerre reprend de plus belle
Super Ligue d'Europe
Publié dans Liberté le 09 - 05 - 2021

Trois semaines après avoir fait capoter la naissance d'une Super Ligue européenne privée et ce, en obtenant le désengagement de neuf clubs sur les 12 membres fondateurs de ce projet, voilà que la guerre reprend de plus belle entre l'UEFA, d'un côté, et le Real de Madrid, le FC Barcelone et la Juventus du Turin, de l'autre. Ces clubs n'abdiquent pas et veulent aller au bout de leur ambition, à savoir parvenir à créer la Super Ligue européenne, de surcroît concurrente à la plus des prestigieuses compétitions du Vieux Continent. Mais voilà que l'UEFA décide de sanctionner sévèrement ces trois cadors du football européenne. D'ailleurs, pas plus tard que vendredi passé, la puissante Confédération européenne a décidé de se réserver le droit de prendre "les mesures qu'elle juge appropriées". L'affaire sera rapidement "soumise aux organes disciplinaires compétents". Dans les coulisses, on laisse entendre que ces mesures disciplinaires peuvent aller jusqu'à la suspension de toute participation à la Ligue des Champions d'Europe, l'année prochaine. Le FC Barcelone, le Real Madrid et la Juventus ne comptent pas baisser les bras, encore moins se laisser faire. D'ailleurs, ils ont publié un communiqué commun pour défendre le bien-fondé de la Super Ligue, tout en dénonçant les intimidations et les menaces de l'UEFA.
Ces clubs frondeurs veulent "persévérer dans la recherche de solutions, malgré les pressions et les menaces inacceptables de la part de l'UEFA. Nous regrettons que nos amis et partenaires fondateurs du projet de la Super Ligue se soient retrouvés dans une posture incohérente et contradictoire après avoir pris un certain nombre d'engagements avec l'UEFA", font-ils savoir. Dans leur communiqué, samedi, Barcelone, le Real Madrid et la Juventus estiment avoir le droit en rappelant que des "tribunaux se sont déjà prononcés en faveur du projet de Super Ligue". Il faut noter que l'UEFA a frappé fort, vendredi dernier, en annonçant une série de mesures à l'encontre des neuf clubs européens qui se sont désengagés dudit projet (Tottenham, Arsenal, Manchester City, Manchester United, Chelsea, Liverpool, Atlético Madrid, Inter Milan et AC Milan). Pourtant, ces formations, qui ont conclu un accord avec l'UEFA, vont payer le prix de leur "fronde". Une retenue de 5% des revenus que l'UEFA leur verse par rapport à leurs participations en compétition internationale. Ce n'est pas tout dans la mesure où Ils seront appelés à réunir la somme de 15 millions d'euros pour un don en faveur du développement du football auprès des jeunes en Europe.
L'accord prévoit aussi que ces ex-frondeurs acceptent sans réserve de participer chaque saison à toutes les compétitions de clubs de l'UEFA (...) sur la base de son mérite sportif. Ces clubs seront aussi appelés à rejoindre l'Association européenne des clubs (ECA), seul organe représentatif reconnu par l'UEFA qui s'est prémuni contre toute une éventuelle fronde et ce, en infligeant une amende de 100 millions d'euros en cas de récidive avec une épreuve non autorisée, non reconnue par l'UEFA. Et en cas de non-respect de l'accord, ils s'acquitteront d'une amende de l'ordre de 50 millions d'euros.

Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.