Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les mises en garde de Tebboune
CONTRATS AVEC DES ENTREPRISES ETRANGÈRES
Publié dans Liberté le 11 - 05 - 2021

Le président de la République cite la SAA, la Caar et Djezzy "qui ont établi des contrats avec des entreprises étrangères", "sans considération des intérêts stratégiques du pays".
Dans une instruction présidentielle, le chef de l'Etat, Abdelmadjid Tebboune, évoque de graves atteintes à la sécurité nationale par le fait d'entreprises nationales, publiques et privées, qui ont noué des relations contractuelles avec des entités étrangères sans considération des intérêts économiques et stratégiques du pays.
"De nombreux rapports ont convergé vers la présidence de la République dans lesquels, il a été relevé de graves atteintes à la sécurité nationale par le fait d'entreprises nationales, publiques et privées, qui ont noué des relations contractuelles avec des entités étrangères sans considération des intérêts économiques et stratégiques du pays", indique le chef de l'Etat dans son instruction, datée du 25 avril dernier, adressée au Premier ministre, aux membres du gouvernement et aux responsables des entreprises du secteur public marchand.
Le président de la République cite, à titre d'exemple, les compagnies d'assurances publiques, la SAA et la Caar, "qui ont établi des contrats avec des entreprises d'origine marocaine" ou celui de Djezzy "dont la publicité est assurée par des sociétés proches de lobbies étrangers haineux vis-à-vis de l'Algérie". Pour Abdelmadjid Tebboune, "ces relations, engagées sans concertation, se traduisent – on peut s'en douter – par la mise à la disposition d'entités étrangères de données et d'informations sensibles qui peuvent porter atteinte aux intérêts vitaux du pays et à sa sécurité".
En outre, a jouté le chef de l'Etat, "il s'agit le plus souvent de contrats qui génèrent des sorties de devises vers l'étranger pour des prestations à peine moyenne que des entreprises algériennes peuvent prendre en charge aisément". Partant de ce constat, "et eu égard aux effets négatifs de ces pratiques qui ont tendance à se généraliser", le président de la République a instruit "tous les responsables concernés des entreprises nationales à l'effet de mettre un terme à ce type de rapport dans un délai maximum de 10 jours et de faire preuve, à l'avenir, de plus de responsabilité et de circonspection dans leur relation avec leurs partenaires étrangers en veillant, en toutes circonstances, à la préservation des intérêts supérieurs de l'Etat".
Abdelmadjid Tebboune affirme avoir donné instruction au ministre des Finances "pour que ne soit transféré vers l'étranger aucun dividende lié à de tels contrats qui doivent être résiliés sur le champ". Le président de la République avertit que "toute défaillance dans la prise en charge de la présente instruction sera considérée comme relevant de la concession et de la complicité et sera, en conséquence, traité en tant que telle, conformément à la législation en vigueur". Selon certaines sources, les deux compagnies d'assurances citées dans l'instruction présidentielle utilisent le progiciel Orass développé et fourni par l'entreprise marocaine appelée Orsys Communication. Mais l'introduction de l'ERP Orass au niveau des ces compagnies remonte aux années 2000.
Il leurs sera difficile de changer d'ERP en 10 jours. L'implantation d'un nouveau système d'information nécessite au minimum une année, selon certaines sources. Certaines compagnies d'assurance ont développé, en interne, leurs propres ERP de gestion. Les mêmes sources évoquent des enquêtes qui sont ouvertes par les services de sécurité concernant l'activité assistance, notamment automobile et bris de glace. "C'est une activité qui génère, également, beaucoup de sorties de devises vers l'étranger", précisent nos sources. Selon le ministre des Finances, la surfacturation représentait, les années précédentes, "entre 30 et 35% de la valeur de la facture des importations".
Pour rappel, le président de la République avait mis fin aux fonctions de de l'ancien ministre des Transports, Lazhar Hani, "à la suite de l'engagement d'une opération d'importation par la compagnie nationale Air Algérie de fournitures liée à l'activité de catering, et ce, sans tenir compte du contexte économique national et des orientations financières visant la gestion rationnelle des devises et la priorité à accorder à la production nationale", avaient indiqué les services du Premier ministre dans un communiqué.

Meziane RABHI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.