Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le recteur de l'Université de Tizi Ouzou s'explique
Attribution du doctorat Honoris Causa à Ben bella
Publié dans Liberté le 16 - 10 - 2005

“L'attribution du titre honorifique de Docteur Honoris Causa à Ben Bella n'est pas une initiative de l'université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou, mais de l'ensemble des universités algériennes disposant d'une faculté de lettres et sciences humaines. L'Université de Tizi Ouzou n'a fait que s'inscrire dans cette démarche comme tout le reste de ces universités”, a tenu à préciser le recteur de l'université Mouloud-Mammeri, M. Kahlouche, lors d'une conférence de presse qu'il a animée, hier, pour faire le point sur l'état de l'université qu'il gère.
Pour étayer ses dires, M. Kahlouche rappellera que la cérémonie de remise de ce prix n'a pas eu lieu à Tizi Ouzou, mais à Tlemcen, le 3 mai dernier, et que c'est l'Université d'Alger qui a été chargée de lui remettre ce prix. M. Kahlouche écarte également sa responsabilité dans l'affaire de l'hébergement, dans les cités universitaires filles et garçons, des “troupes” ramenées des wilayas de Béjaïa, de Boumerdès et de Bouira pour applaudir Bouteflika lors de sa visite à Tizi Ouzou. Sur ce point, le recteur, expliquera que “les résidences universitaires ne relèvent pas du recteur mais des directions des œuvres universitaires qui ont leurs responsables”.
Présentant l'état des lieux de l'université qu'il gère, le recteur dira d'emblée que “la stabilité et le développement amorcés sur le plan infrastructurel et pédagogique ont permis d'obtenir, à l'issue de l'année universitaire 2004-2005, un taux de succès de 78% soit de 12% plus élevé que l'année précédente”. Abordant les grands axes de la politique de développement de l'Université de Tizi Ouzou, M. Kahlouche expliquera qu'elle vise d'abord le renforcement de l'université avec de nouvelles infrastructures, la réduction de sa dispersion en passant des 8 sites qu'elle compte actuellement à 3 pôles universitaires seulement, et l'étoffement de l'éventail du choix pour les étudiants en intégrant, à partir de cette année, de nouvelles filières telles que les sciences commerciales, les sciences politiques et l'interprétariat pour le domaine des sciences sociales ainsi que le système LMD pour les sciences techniques.
Quant aux objectifs déjà atteints, le recteur citera, entre autres, l'autosuffisance de l'université en matière d'enseignants. “L'Université de Tizi Ouzou produit ses propres enseignants et 30% de ces derniers bénéficient chaque année de stages de recyclage à l'étranger”, dira-t-il avant d'ajouter que l'intégration de l'université dans son environnement socioéconomique à travers des partenariats figure également parmi les objectifs de l'université.
SAMIR LESLOUS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.