Le chef de l'état présente ses condoléances    Comportement d'une victime et d'un inculpé    En finir avec les «gamineries»!    Divindus chez Zeghdar    Beldjoud exige une accélération du rythme    Les professionnels du tourisme suffoquent    Les partis islamistes s'agitent    Des groupes pro-Iran saluent la «fin de la mission de combat» des Etats-Unis    Le temps que le péril passe    Osaka s'est éteinte à domicile    Benchabla battu en 8es de finale    Les Américaines passent en quarts    Le diktat des solariums a la peau dure    Un «ouf» de soulagement    Un plan d'urgence s'impose    «La famille de Barack Obama produira un film sur ma carrière...»    Henri Vernes est mort    Le livre aura son festival à Bouzeguène    Les spécialistes pointent les insuffisances    L'administration biden souhaite travailler avec l'Algérie    Un hôtel transformé en hôpital à Zéralda    Du nouveau pour l'importation des concentrateurs d'oxygène    La moudjahida Meriem Belmihoub Zerdani tire sa révérence    "C'EST UN PUTSCH DE PALAIS"    Critiques de l'étranger, soutien de la classe politique    L'espoir d'une libération pour Rabah Karèche    GOUDJIL ET BOUGHALI TIRENT À BOULETS ROUGES SUR LE MAROC    Lamamra s'entretient avec Hood sur les perspectives du règlement des crises dans la région    «Pourquoi pas un ministre-maire !»    Dekimeche s'en va, Hanniched promu    Simple oubli ?    L'Algérie face à ses risques majeurs : que faire ?    Le droit d'avoir des droits, comme l'Homme    Ligue des champions féminine : Affak Relizane à un succès de la phase finale    Nemouchi troisième boxeur qualifié aux huitièmes    Jijel: Trois ans de prison pour avoir animé un mariage durant le confinement    Athlétisme: Taoufik Makhloufi n'ira pas à Tokyo    Football - Ligue 1: Journée favorable au CRB    La réforme du système fiscal mondial a l'ère du numérique    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien wali de Tipasa reporté    Un barbecue abandonné à l'origine du sinistre: Le pire évité de justesse au mont du Murdjadjou    Kaïs Saïed suspend le parlement et limoge le premier ministre    Tebboune réitère son "niet"    Le bilan des activités de l'exercice 2020 au peigne fin    Les élus fustigent l'attitude du représentant du FLN    Poésie sur tous les fronts aux éditions Apic    M'hamed Ammar Khodja signe son retour avec deux albums    Cheikh H'ssissen, Un grand maître du chaâbi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Quelle place pour les clubs algériens ?
LA CAF VEUT CREER UNE SUPER LIGUE AFRICAINE
Publié dans Liberté le 22 - 06 - 2021

Trois mois après son élection, le président de la CAF, Patrice Motsepe, a apporté son soutien au projet de création d'une Super Ligue africaine, chère au président de la FIFA, Gianni Infantino.
"Le comité exécutif entend se pencher sur la création de nouvelles compétitions qui permettraient à la CAF, au même titre que ses associations membres et parties prenantes, de générer des revenus additionnels. Nous sommes en train d'examiner l'opportunité de la création d'une Super Ligue africaine, et des discussions à cet égard ont déjà eu lieu.
Nous avons suivi la tentative de certains grands clubs européens de mettre en place une telle compétition et tâcherons de tirer les enseignements de leur échec", souligne Patrice Motsepe dans un communiqué publié sur le site de la CAF.
Ce projet avait été déjà exposé par le président de la FIFA, Gianni Infantino, en décembre 2020 à Lubumbashi, lors de la célébration des 80 ans du Tout Puissant Mazembe. "Il faut prendre les 20 meilleurs clubs d'Afrique et les faire jouer dans une ligue africaine. Une telle ligue peut générer au moins 200 millions de revenus, ce qui la placerait dans le top 10 mondial, du jour au lendemain."
Pour Infantino, l'enjeu est d'arrêter le départ des joueurs africains vers les autres championnats du monde entier. "Pour récolter un milliard afin que l'on puisse doter chaque pays africain d'un vrai stade de football aux normes FIFA et internationales. On va prendre les meilleurs arbitres africains, on va les salarier. On va dépolitiser, on va professionnaliser l'arbitrage en Afrique. Je veux porter le football africain au sommet du monde", avait expliqué président de la FIFA qui, curieusement, avait publiquement dénoncé la création du même projet en Europe.
Lors du 45e congrès de l'Union des associations européennes de football (UEFA) qui a eu lieu en avril dernier en Suisse, Gianni Infantino "désapprouve fermement" le projet de Super Ligue, qualifié de "dissident des institutions existantes (UEFA), organisatrice de la Ligue des champions.
Les douze clubs sécessionnistes (anglais, italiens et espagnols) devront subir les conséquences de leur projet de compétition, annoncé le 18 avril", mais vite enterré suite aux larges protestations émanant des dirigeants et acteurs du football. Le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, avait du reste menacé les clubs et leurs joueurs d'exclusion de toutes les compétitions mondiales.
Cependant, si l'idée venait à être concrétisée en Afrique, il y a lieu de s'interroger sur la place des clubs algériens. Quelles sont les équipes qui seront concernées et quel sera le quota pour chaque pays ? Quel avenir également pour la Ligue des champions d'Afrique qui sera à coup sûr dépréciée avec l'avènement de la Super Ligue ?

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.