Ancelotti : "le Barça-Real Madrid a toujours existé et existera toujours"    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'article 184 du code électoral largement contesté    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    Le jeu malsain de Riyad    Sarkozy au TPI, ça tarde    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Défis et espoir    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    Washington lâche Rabat    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Solid-Art été", une soirée caritative multidisciplinaire
Organisée au profit des victimes de la Covid-19 et des incendies en Algérie
Publié dans Liberté le 24 - 08 - 2021

À caractère caritatif et solidaire, le projet est né d'une rencontre entre trois associations et collectifs du domaine de la culture, qui organiseront, demain à Paris, une collecte de fonds lors d'une soirée artistique multidisciplinaire avec les chanteurs Djam et Samira Brahmia, Nime BD, le duo électro Kabylie Minogue, le DJ Yane Ouchène et bien d'autres artistes.
Outre-Méditerranée, les artistes algériens continuent de soutenir leurs compatriotes face aux drames qui secouent le pays depuis plusieurs semaines. Pandémie, manque d'oxygène et incendies, l'aide de la diaspora n'a jamais été autant sollicitée.
Parmi ces Algériens établis à l'étranger, des artistes d'horizons divers se mobilisent à leur tour pour une collecte de fonds qui se tiendra demain soir à Paris. "Solid-Art été", une soirée de musique, de partage et d'évasion est programmée demain au rooftop (toit) du Petit Bain, une salle de concert à Paris, pour une noble cause : venir en aide à travers un concept en trois parties aux victimes de la Covid-19 et des incendies.
À caractère caritatif et solidaire, le projet est né d'une rencontre entre trois associations et collectifs du domaine de l'art et la culture. Il s'agit du Collectif Anset, l'association Tapis Volants et Ater'Solidaire, apprend-on de l'un des organisateurs, et DJ Yane Ouchène. L'idée des trois initiateurs était simple : que faire à leur niveau pour soutenir l'élan de solidarité en Algérie et de la diaspora algérienne ? Comment l'art peut y contribuer ?
Le concept est de réunir les chanteurs, artistes caricaturiste, DJ et artistes peintres algériens que sont Abdelhamid Amine, alias Nime BD, Djam, Samira Brahmia, les DJ Kabylie Minogue, l'artiste visuel Walid Bouchouchi et bien d'autres, le temps d'une soirée unique, riche en partage.
Unique, car elle sera pluridisciplinaire et parlera à coup sûr au public selon les sensibilités artistiques de chacun.
Elle le sera aussi par les formats de contribution que les organisateurs ont mis en place, à savoir un don libre à l'entrée, une vente d'œuvres d'art et la très belle affiche de l'événement réalisée par l'artiste Ser Das (Farès Yessad). "Le grand public a été fortement sollicité ces derniers temps, il était donc question de ne pas ajouter une cagnotte en plus mais de dire au grand public : «Venez passer une soirée à la rencontre de différents artistes algérien(ne)s et donner ce que vous pouvez !»", explique Yane Ouchène.
Pour ce qui est de la vente d'œuvres d'art, elle est, selon notre interlocuteur, "un bon moyen de valoriser le travail des artistes au service d'une cause et de participer à la promotion de la scène émergente", constituée exclusivement de jeunes talents qui ont fait leurs preuves et qui font bouger les choses.
À ce propos, notre interlocuteur ajoute que le projet a pu se concrétiser grâce aux artistes "qui ont tous et toutes cette fibre sociale, cette envie d'agir ensemble à travers l'art, c'est aussi très militant ! Réunir des artistes autour d'une cause comme celle-ci a été très simple ! Tous les artistes que je dois citer et remercier de tout cœur ont tout de suite répondu présent(e)s : Djam, Samira Brahmia, Kabylie Minogue, Berbère Woman, Walid Bouchouchi, AS et enfin Nime et Ser Das".

Yasmine AZZOUZ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.