Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    En deux temps, trois mouvements    Un député jette un pavé dans la mare    Tosyali lance sa deuxième usine à Oran    Le nouveau challenge de Nasri    L'UA adopte le «plan Tebboune»    Pas avant le ramadhan    L'ANP trône sur le Maghreb    Bougherara veut résilier son contrat    Slimani doit encore patienter    Les Verts se projettent sur le Qatar    Le gouvernement serre la vis    Les parents d'élèves soulagés    Arnaque et... influence    Hommage à Abderrezak Fakhardji    Le ministère approuve le financement de 18 opérations    Mohamed Chafaa n'est plus    Algérie : Le Roy explique le fiasco    Oran: décès du moudjahid et chef d'entreprise Cherif Athmane    Crise malienne: l'Union africaine salue et soutient l'initiative du Président Tebboune    Forum Euromed: vers la prospection des nouvelles opportunités d'affaires en région euro-méditerranéenne    Diplomate sahraoui: l'occupant marocain essuie un nouveau revers    Coronavirus: 1855 nouveaux cas, 769 guérisons et 15 décès    Le Maroc ouvre son espace aérien aux "riches" et propriétaires d'avions privés    Abderrezak Sebgag: "L'élimination de la sélection algérienne ne diminue en rien de sa valeur"    19 joueurs de l'EN ont quitté Douala pour rejoindre leurs clubs    Covid-19 : l'affluence sur le dépistage pourrait briser la chaîne de transmission du virus    Libye: début de réunification de la banque centrale    Maroc : craintes d'une aggravation de l'endettement des ménages    Le décret exécutif fixant les missions de la CRTF publié dans le Journal officiel    Le wali d'Alger prend des mesures préventives contre la propagation du Coronavirus    L'Hôpital militaire universitaire d'Oran unique à l'échelle nationale et arabe à pratiquer la chirurgie mini invasive    Suspension des cours dans les structures d'enseignement coranique pour 10 jours    Le Mali veut réviser ses accords de défense avec la France    Khalida Toumi, une femme à bout...    La CAPC exprime son "entière satisfaction"    Les opérateurs demandent la révision de la loi    Une bande de malfaiteurs spécialisée dans le vol de pièces détachées démantelée    Débat ouvert sur la situation au Moyen-Orient et en Palestine    Le procès de l'ancien wali Abdelwahid Temmar reporté au 27 janvier    503 dossiers de candidature déposés    Le procès en appel de Hamel reporté au 9 février    Plus de 80 auteurs maintenus au concours littéraire Mohammed-Dib dans sa 8e édition    La pièce Habibi : une synergie à trois voix pour dénoncer les violences de genre    Hassan Kacimi: «Etre attentif à ce qui est en train de se produire autour de nous»    Il y a soixante huit ans naissait la Révolution algérienne    Les êtres qui montrent le chemin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Djerad et Zeghmati nommés ambassadeurs
TEBBOUNE OPÈRE UN IMPORTANT MOUVEMENT DIPLOMATIQUE
Publié dans Liberté le 06 - 09 - 2021

Surprise. Alors qu'on les croyait définitivement rentrés chez eux, l'ex-Premier ministre Abdelaziz Djerad et l'ex-garde des Sceaux Belkacem Zeghmati reviennent sur le devant de la scène à la faveur d'un important mouvement diplomatique décidé, avant-hier, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
Ils sont respectivement nommés à Stockholm et à Prague. Même l'ex-président de l'Assemblée nationale Slimane Chenine a, lui aussi, eu droit à un poste d'ambassadeur à Tripoli.
Ce mouvement, qui a concerné près de 70 postes, a vu beaucoup d'ambassadeurs passer d'une capitale à une autre. C'est le cas d'Ahmed Boutache qui quitte Rome pour le prestigieux poste d'ambassadeur à Washington.
Quant à l'ancien ambassadeur d'Algérie au Caire Hacen Larbaoui, il est désormais représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations unies à New York. Lounès Magramen, qui fut directeur du protocole au ministère des Affaires étrangères, est bombardé ambassadeur à Londres, alors que le diplomate Smaïl Benamara est nommé à Moscou.
Parallèlement à ces changements-nominations, le chef de l'Etat, et dans un souci de redéploiement diplomatique, a nommé des envoyés spéciaux puisés dans l'appareil diplomatique ou parmi d'anciens ministres. Ainsi, l'ancien ministre des Finances Abdelkrim Harchaoui est chargé de la diplomatie économique.
Amar Belani, ancien directeur de la communication et ambassadeur à Bruxelles, en Belgique, a été désigné envoyé spécial du chef de l'Etat pour le Sahara occidental et le Maghreb. Son ancien collègue, ambassadeur notamment au Maroc, Ahmed Benyamina, est désigné comme conseiller chargé des questions de la sécurité internationale, tandis que Boudjema Dilmi sera, lui, chargé des questions africaines. Il s'occupera notamment de la question des conflits dans le Sahel.
De son côté, l'ancienne directrice de la communauté nationale à l'étranger, Taous Haddadi, est désignée comme responsable des Algériens de l'étranger. Pour sa part, Noureddine Aouame, ancien secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, est chargé du dossier des pays arabes, alors que l'ancienne envoyée spéciale des Nations unies pour la République démocratique du Congo, Leïla Zerrouki, s'occupera des grands dossiers de coopération.

Ali BOUKHLEF


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.