Les procès de Condor et de Hattab reportés    Les tribunaux administratifs trancheront vendredi    Ça gaze pour le pétrole !    Tir déplore la sous-facturation pratiquée par certains exportateurs    Enième coup d'Etat militaire    Beldjoud réaffirme le soutien de l'Algérie au Niger dans la formation et la modernisation de l'administration    Le sort de Julian Assange suspendu à la décision de la justice britannique    Trois gros chocs pour lancer le bal    Simple formalité pour les Algériennes    Le cri d'alarme de Benbouzid    362 associations s'impliquent    La guerre oubliée d'Algérie : les débuts de la conquête et de la colonisation (1re partie)    Haydée Santamaría, une femme dans la révolution cubaine, aux côtés de Fidel Castro    Projet de Loi de finances 2022: L'Etat renonce aux bénéfices générés par Sonatrach et Sonelgaz    Couverture et qualité de services: Les trois opérateurs de téléphonie mobile mis en garde    CAF - Coupes d'Afrique: Un beau tir groupé des Algériens    JS Kabylie: Une qualification méritée    Véhicules importés: Régularisation exceptionnelle    Une question d'Etat de droit    Huit blessés dans 2 collisions    Infiltrations d'eau dans des maisons    Un tracteur se renverse sur oued Serdias, le conducteur sauvé    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien ministre Hattab reporté    Cour de Blida: Le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    La continuité des coups d'Etat    Elira qui élira bien le dernier...    La culture se perd    Salah dans l'histoire de la PL    Une cinquantaine d'accords déjà signés    Goudjil reçoit l'ambassadeur de l'Etat de Palestine en Algérie    Séminaire international sur la cause sahraouie le 28 octobre par visioconférence    Ross impute au Maroc la pleine responsabilité    Algérie télécom gâte Béjaïa    Explosion dans une usine clandestine    Pour quelques gouttes de plus...    Un nouveau procès le 6 janvier prochain    Quand les robes noires...    Un renvoi et ensuite ?    4/4 Pour les Algériens    Le Mali expulse le représentant de la Cédéao    L'ambassadeur d'Algérie à Paris rend visite à L'Expression    Le président Tebboune salue l'initiative    La nouvelle frontière de l'humanité    "COMME UN MIROIR BRISE"    MERIEM    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Sahara Occidental-pays arabes: Des principes à deux vitesses    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mustapha Bendjama de nouveau devant la justice d'Annaba
LES CITATIONS À COMPARAÎTRE PLEUVENT SUR CE JOURNALISTE
Publié dans Liberté le 22 - 09 - 2021

Alors qu'il pensait en avoir fini avec ses déboires judiciaires, le journaliste et directeur de la rédaction du quotidien régional Le Provincial, Mustapha Bendjama, comparaîtra aujourd'hui devant le parquet de la 3e chambre d'instruction près le tribunal d'Annaba, sans savoir la raison de cette énième convocation.
"J'ignore encore pourquoi le juge d'instruction m'a convoqué, mais j'imagine que c'est en relation avec l'un de mes précédents partages sur les réseaux sociaux. Ce que je sais par contre, c'est que je dois me présenter devant le tribunal correctionnel d'Annaba le lundi 27 septembre prochain, à la suite d'une plainte de l'actuel wali d'Annaba, Djamel Eddine Berimi, qui me reproche d'avoir révélé et dénoncé la tenue d'un mariage à la salle Tassili au début de la crise sanitaire, alors que la loi algérienne avait interdit la célébration de mariage dans le cadre de la série de mesures préventives contre la pandémie à la Covid-19 confinement. Je suis poursuivi pour 'diffamation' et 'atteinte à l'intérêt national', ce qui m'a déjà valu d'être placé sous contrôle judiciaire le 1er juin dernier", explique stoïquement le journaliste.
Devenu un habitué des tribunaux de la ville côtière pour avoir été appelé à la barre un nombre incalculable de fois depuis le déclenchement du Hirak populaire, notre confrère s'est endurci à cet exercice, au point où il a appris à en rire, par dépit.
On se souvient que Mustapha Bendjama a partagé récemment un post à travers lequel il a tenu à remercier les avocats Mes Abdel Halim Khairedine et Adel Messaoudi, qui l'ont assisté et se sont constitués pour sa défense "depuis le début de ces péripéties 'judiciaires' il y a 2 ans".
Et de rappeler que les deux robes noires "ont assisté à au moins deux présentations devant le procureur, 5 audiences chez les juges d'instruction, près de 30 audiences du procès en première instance (à cause des nombreux reports) et aussi une douzaine d'audiences en appel", devait ajouter le journaliste sur son compte Facebook.

A. ALLIA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.