les effets sur votre corps d'une consommation quotidienne de thé vert    Liga : Le Barça se reprend face à Valence    Conseil des ministres: Le projet de loi sur la lutte contre la spéculation adopté    Les recommandations de la CAPC: «Libérer les dossiers d'investissement et soutenir le pouvoir d'achat»    Elections locales: Le MSP s'en prend à l'ANIE    Croissance factice    WA Tlemcen: Une nouvelle ère commence    Feux d'artifice, pétards et leur danger    13 harraga sauvés et les corps de 4 autres repêchés    Asphyxiées par le monoxyde de carbone: Trois personnes sauvées par la protection civile à Es-Sénia    La mort comme seul héritage    17 octobre 1961: L'Algérie n'acceptera jamais une amnistie des mémoires    Tlemcen: Une stèle dédiée à Benaouda Benzerdjeb    Une loi pour protéger les institutions    «Alger sera la vitrine de la transition énergétique»    Où finira robert Lewandowski?    Pioli retient la force mentale des siens    Fortunes diverses pour les Algériens    L'informel menace l'Etat    Les oubliés de la loi de finances    Les néo-harkis reviennent cette semaine    La renaissance    La main tendue de Lamamra    Le Polisario demande à l'ONU de préciser la mission de son émissaire    Déboires d'un père de 9 enfants    La France officielle se cloisonne    L'Algérie «rapatrie» le 17 octobre 1961    «Fatima, la fille du fleuve», une BD contre l'oubli    Vers de nouvelles hausses en 2022    "Ni complaisance, ni compromission"    L'OMS dévoile ses chiffres    2 décès et 87 nouveaux cas en 24 heures    Plusieurs secteurs à l'ordre du jour    OUM EL BOUAGHI : Plus de 100 spécialités proposées aux stagiaires    Des listes passées à la moulinette    Les Sétifiens décidés à revenir avec un bon score    Les USA proposent de dédommager les familles des victimes    Le HCR appelle les Etats à faciliter le regroupement familial    La loi sur la lutte contre la spéculation au menu    Le petit pas de Macron    La France doit "reconnaître un massacre d'Etat"    Ni excuses, ni repentance : reconnaître les crimes    L'alliance Tel Aviv-Rabat menace l'UA    Des sénateurs américains alertent sur la situation des droits de l'Homme    Masque capillaire au yaourt et au miel    La JS Saoura et le HBC El Biar vainqueurs    L'échauffement, à bout de souffle    Chanegriha salue la participation de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



"Je suis au CRB pour gagner des titres"
MARCOS PAQUETA
Publié dans Liberté le 26 - 09 - 2021

Liberté : Vous êtes désormais le nouvel entraîneur du CRB. Qui est Marcos Paqueta ?
Marcos Paqueta : J'ai 63 ans. J'ai une énorme expérience derrière moi, que ce soit au niveau des clubs ou au niveau des sélections nationales, à l'instar de l'Arabie Saoudite. J'ai remporté une Coupe du monde des espoirs avec la sélection de mon pays. Cependant, c'est la première fois que je vais travailler en Algérie. C'est un challenge intéressant pour moi.
Comment se sont établis les contacts avec le Chabab ?
C'est mon agent, l'ex-international de l'équipe de Tunisie, José Clayton (ndlr, Tuniso-Brésilien), et un certain Billal Belaroussi qui nous ont rapprochés du directeur sportif du CRB, Hocine Yahi. Ensuite, tout s'est déroulé dans le bon sens, où nous avions trouvé un terrain d'entente avec le club algérien. J'ai accepté la proposition du CRB, surtout qu'il s'agit du champion d'Algérie et d'une équipe qui avait atteint les quarts de finale de la ligue des champions la saison écoulée.
Quelle est la durée de votre contrat ?
J'ai paraphé un contrat d'une saison avec le CR Belouizdad.
Vous avez travaillé en Egypte, au Soudan et en Libye, mais jamais en Algérie. Avez-vous des appréhensions par rapport à ce détail ?
Je pense que le football est devenu universel. Nous les entraîneurs avons un seul langage, le football. Même si je n'ai jamais entraîné auparavant en Algérie, je pense que j'ai assez d'expérience pour y réussir avec mon nouveau club, le CR Belouizdad. Toutefois, je possède une idée sur le football algérien en général. J'ai déjà affronté une équipe algérienne en Coupe arabe des clubs, le CS Constantine, lors de la saison 2019-2020. J'étais à l'époque l'entraîneur d'Al- Muharraq de Bahreïn. D'ailleurs, on a éliminé cette équipe algérienne, mais dans l'ensemble je l'ai trouvée très intéressante avec beaucoup de joueurs de qualité. Je sais également que le joueur algérien est talentueux.
Quels sont les objectifs assignés avec le CRB cette saison ?
Le CRB est un club à titres. Donc, au niveau local, c'est clair qu'on devrait tout faire pour conserver notre titre de champion d'Algérie. On tentera d'être conquérant aussi en Ligue des champions africaine. C'est notre objectif. À titre personnel, j'aspire à faire avancer cette équipe sur tous les plans. On doit franchir un cap, et je vais tout faire pour laisser ma touche et contribuer grandement au projet du club.
Le CRB a affirmé que vous serez à Alger au plus tard mardi...
Pour être franc, je ne sais pas encore quand est-ce que je serai sur place à Alger afin de commencer mon travail à la tête du club, mais une chose est sûre, dès que j'aurai mon visa je serai le plus tôt possible en Algérie. D'ailleurs, c'est le cas pour mes deux adjoints qui vont m'accompagner, à savoir un Brésilien et un Tunisien.

Entretien réalisé par : SOFIANE MEHENNI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.